pierrot heymbeeck

  • Vilvorde

    En route

     

    Vilvorde bon

     

    Que c'était la"ptite ou la grande"
    "T'was vi Vilvoaude"

     

     

    Cacadore3

     Il existait bien des toilettes dans nos régions, mais elles étaient réservées à nos élites.
    Le commun des mortels, devait se "soulager" sur les détritus ou sur la rue.

     

     

    Cacadore

     

    Cacadore1

     

    Numériser0004

     Depuis les années 40 jusqu'au début 60, j'ai vécu dans l'impasse du Calvaire.
    Ma mère m'interdisait "d'aller op t'euske", car c'était beaucoup trop sale.
    Impasse Sainte Ursule.

     

     

    Joseph Heymbeeck

    La 1er petite cour de l'impasse du Calvaire, la photo date des années fin 50.
    Joseph et son fils Pierrot (bibi) étaient les deux derniers habitants de cette partie de l'impasse.

    Plus loin se trouvait la même petite cour , où seul vivait encore Amelie Bernaerts, belle mere de Joseph et grand mère de Pierrot. (bibi)

    Dans les habitations il n'y avait pas de W.C, pas d'eau et pas de chauffage au 1er étage

    Au fond de la cour et derrière le mur muni d'une grille, on aperçoit quelques maisons de l'impasse de la Maternité. Au pieds du mur se trouve un petit puit, où ma mère allait avec un  seau tirer de l'eau pour faire le linge, ce qui explique également les grandes bassines à côté.

    A gauche un paquet d'invendus de journaux et juste derrière on voit...

     

    Numériser0005

    Photo 1

     

    Numériser0006

    Photo 2

     

    Numériser0003

    Photo 3
    Impasse de la Ferraille (rue des Vierges) 

     

    Numériser0007

    Photo 4

     

    Numériser0008

     

    Photo 5

     

     

    Numériser0009

    Photo 6

     

    Numériser0010

    Photo 7

    Parc de Bruxelles

     

     

    Numériser00011

     

     

    Numériser0011

     Boulevard Poincaré

     

    Numériser0012

     Eglise Sainte Catherine (en face du Vismet)

    Numériser00014

     

     Police de la Voirie

     

     

    1 001

     

     

    4

     

    latrines 001

     

     3

     

    Au Moyen Age,

    Le compte Geire Vanhaf, eut un jour l'idée de saboter le petit endroit du château fort
    Un ingénieux système faisait qu'en sorte, que dès que son épouse mis son séant sur la pierre La malheureuse basculait dans le vide pour terminer sa chute dans la M...

    Ces douze épouses ont péri de la sorte. Sa treizième femme eut vent et choisi un autre endroit pour faire sa grande, ce qui lui sauva la vie.

    Source Asgue DANIGELUFT

     

    2

  • Nos G'Parents à Bruxelles

    Belgique%20en%20Guerre%20-%20000
    Photo n°1

    Brabanconne

    Photo n° 2

     

    660%20-%20%20Prise%20de%20Courcelles%201918%20

     Photo 3

    Cadavres de Soldats

     

    Zeitbilder%20-%20Cover%20003

    Photo n° 4

     

     

    Devant le Palace Hôtel

    Photo n° 5

     

    Palais d'Ete

    Photo n° 6

     

    Doche

    Photo n° 7

    service de l(Alimentation

    Photo n° 8

    Camion de l'oeuvre de l'alimentation

     

     

    Soupe + pei

    Photo n° 9

    Personnel dans la cour de l'école.
    Regardez bien le Monsieur à l'extrême droite

     

     

    Distribution de Soupe - rue du Vautour

    Photo n° 10

    L'école de la rue du Vautour pendant la guerre 14-18

     

    La file sur la G'Place

    Photo n° 11

     

    Des Bruxellois en 1918 faisant la file pour obtenir un repas chaud à emporter distribué par un restaurant de la Grand- Place.

     

    rue de la Buanderie

    Photo n° 12 - Collection Jean Copain.

    Coin de la rue de la Buanderie et d'Anderlecht.
    Le gros bonhomme est de nouveau sur la photo
    Serait- ce un personnage important du quartier ?

     

  • Impasse de la Faucille

     Quartier du Vismet - rue de Flandre.

     IMPASSE DE LA FAUCILLE

    Comme je fais mon tour dans Bruxelles, je vois que la porte de l'impasse est ouverte,  et  juste en face une place pour parquer la voiture. Je fais ni une, ni deux, heup, stationne et prend mon "Kodak" et fait quelques photos de l'impasse. Puis je retourne et je vois dans deux vitrines des "Penne d'étudiants" usagées dans les vitrines.

     

    Impasse faucille 3
    Photo n° 1 - novembre 2009

     

     

    Panasonic 047

    Photo n° 2 - novembre 2009

     

    Sans titre - 2

    Tome III - Enquête 1935
    Ville de Bruxelles

     

    sc00003558

    Photo n° 3 * rue de Flandre - merci Andrée

     

    sc0000355801

    Photo n° 4 - rue de Flandre
    On aperçoit à droite le début de la rue du Pays-de-Liège

     

    Liege 5

    Photo n° 5 - rue de Flandre
    On aperçoit à gauche le début de la rue du Pays-de-Liège

     

     

    Pays de liège
     

     Photo n° 6 -  Angle de la rue de Flandre et rue du Pays-de-Liège
    1911

     

    Pays de Liège 2

     

     Photo n° 7
    rue du Pays-de-Liège.

     

     

    rue de Flandre - merci Guillaume

    Photo n° 8
    Le Maitre Tailleur DANDY
    rue de Flandre

     

     

    rue de Flandre - merci Guillaume

    Photo n° 7

    Au Vieux Saint Pierre
    rue de Flandre.

     

    pierrot heymbeeck

    pierrot heymbeeck

    Photo 8 et 9
    novembre 2014.

     

     

  • LA FEMME DE LA RUE DU SAINT ESPRIT

     LA FEMME  DE LA RUE DU SAINT ESPRIT.

     

    Le soir de la Toussaint, le chanoine d'Anderlecht venait de confesser une des ses pénitente, dans l'église de la Chapelle.

    Quant il sorti de l'église,  la nuit était déjà noire.

    C'était la nuit des trépassés.

    En traversant le cimetière,  le chanoine entendit une voix qui s'adressait aux morts

    "Dormez en paix bonnes gens, dormez dans votre cercueil ; l'église prie pour vous".

    Le chanoine s'arrêta, il "biberait" de peur.

    La même voix se fit encore une fois entendre ! Et sous ses pieds, il entendit encore d'autres sons.

    Il reconnu la voix d'une femme enterrée depuis quelques  jours, qui disait :

    "Je ne puis dormir, hélas ! J'ai abandonné mon enfant".

    Le curé en était certain, c'était bien  la voix de la jeune femme, elle habitait dans la rue du Saint Esprit.

    La petite fille de deux ans, qu'elle avait abandonnée, était morte le lendemain.

    C'est pour cette raison, que tous les jours à minuit, elle devait répéter cette phrase :

    Dormez en paix bonnes gens, dormez dans votre cercueil ; l'église prie pour vous.

    Source :  Contes et légende du Vieux Bruxelles - Noir Dessin Production.

     

    sc21

    Tableau de Louis Clesse ,  Travaux de la jonction Nord - Midi

     
     
    sc8
     

    Photo 1

     
     
     
    sc9
     

    Photo 2

    Sur la photo, plusieurs têtes connues de Bruxelles. Par ex Mr Demol journaliste au journal "Het laatste nieuws", avec son chapeau des "Chevaliers de St Michel".
    Jeancke.

     
    sc10
     

    Photo 3

     

     Depuis plus de trois cents ans, Sainte Dorothée est honorée à l'église de la CHAPELLE.

    C'est en 1653 que la confrérie des fleuristes et jardiniers offrit à cette èglise une statue de la Sainte patronne.

    Cette confrérie qui, au siècle dernier, prit la dénomination de la société de Flore et ensuite de la Société Royale Linnéenne et de Flore existe encore aujourd'hui.

    Au siècle dernier, St Dorothée était encore Fêtée avec fastes en l'Eglise de la CHAPELLE. Ce petit texte est un extrait d'un fascicule de présentation de la ROSE DOROTHEE, selectionnée spécialement pour le Millénaire de BRUXELLES.

    Ecrit par Andrée Bolsius (4 février 2009).