petit chateau de bruxelles

  • Travaux de Rues

     Travaux de Rues

     

     

    Afficheplekker

    Photo 1

    Afficheplekker

    Débardeurs

    Photo 2

    Débardeurs

    Jef Mossel

     Photo 3

    Dans le fond à droite "LE PETIT CHATEAU" et le Café de "JEF MOSSEL"

    Débardeurss 2

    Photo 4

    Encore des débardeurs, un réglement stipulait qu'il était interdit de décharger du côté de Bruxelles.

    Charbon

    Photo 5

    Le Charbonnier, apportait chez ma mère le charbon dans un seau, il existait déjà des sacs de 10 kilos, mais le prix de vente était plus cher que dans un seau.

    +-+-+-+-+-

    Pour le charbon j'allais chercher notre charbon dans un sac que l'on conservait en bon état le plus longtemps possible car ce sac coûtait... 2 frs et les 10 kgs d'anthracite coûtait une fortune pour ma mère soit... 18 frs (année 1951-52...).

    J'allais chercher ce sac de charbon rue de la Philanthropie et c'était quasi toujours --- la patronne --- une femme plutôt petite (45/50 ans) assez corpulente qui munie d'une très large schup (pelle) « schupait » le charbon avec dextérité pour le mettre dans mon sac.

    Au début, sur le chemin du retour je devais m'arrêter 2 fois pour reprendre des forces avant d'arriver à la maison, plus tard je devais m'arrêter 1 fois, et puis, et puis j'ai été très fier lorsque j'ai réussi à ramener mon sac SANS devoir m'arrêter en chemin !

    Aaaaaaaaah le nom du charbonnier ? mais avec plaisir, c'était « DANHIEUX » rue de la Philanthropie sis juste à côté d'une des sorties de secours du cinéma REF, hei ma vast ?

    Ce charbonnier livrait également à domicile à l'aide d'une stuutkair (charrette à bras) en-dessous de la stuutkair il y avait quoi ? un énorme dogue Allemand qui aidait à tirer la stuutkair. Souvenirs nai. J'arrête sinon.

    Ecrit par Gilbert Delepeleere

    Charbon 2

    Mes grands-parents allaient acheter leur charbon ( bij den houleman) rue des Capucins là où maintenant il y a le parking de Michiels . QQ fois c'était moi qui y allait avec un sac à charbon en papier de l'équivalent de 10 Kgs.
    Je me souviens c'était de l'antracite. Dans ce énorme hangar il y avait des tas de hauts tallus de charbons pesés par la marchande . Le prix je ne m'en rappelle pas. Le sac en papier était chaque fois récupéré pour la prochaine fois. La patronne c'était Maria et son fils Breu était le mari de Nille qui faisait le Vieux marché pendant de très nombreuses années.

    Ecrit par Nelly Lalemand.

     

    Petits bois

    Photo 7

    Petits Bois

    Dames petits bois

    Photo 8

    "Hachelkes" en, en "Kabail"

    Allumeur

    Photo 9

    Pompiers

    Photo 10

    Pompiers

    Laveur de vitres

     Photo 11

    Merci à Jef Slagmulder pour la photo

    Laveur de Vitres

     


    Tonneklinker

    Photo 12

    Le Tonneklinker

    Le peuple" l'a décrit comme suit: Ce type spécial d'amateur de faro et de lambic se rencontrait particulièrement à proximité des brasseries et cafés réputés pour la qualité de leurs bières. Dès qu'arrivait le camion de livraison, chargé de tonnes pleines, nos "tonneklinkers" s'amenaient à pied d'oeuvre . Et , au fur et à mesure que les tonneaux vides prenaient sur le camion la place des tonneaux pleins mis en cave, ils opéraient par couple: l'un inclinant la barrique et la vidant de son fond trouble que l'autre cueillait précieusement en un récipient quelconque -généralement une vieille boîte à conserve"
    Verhavert dit que ce spectacle était fréquent entre 8 et 10h du matin ,les lundis, mercredis et samedis, devant l' hôtel -restaurant " Continentale" et devant " le Laboureur".


    Extrai: du Dictionnaire du dialecte bruxellois
    Louis Quiévreux.
    Merci à Nelly Lallemand pour le texte

     

     

    Numériser0001

     Photo 13

    Cireur de chaussure

     

     

    Paveurs

    Photo 14

    Paveurs.

    Vanne

     Photo 15

     

    fleuriste

    Photo 16

    Fleuriste

    des pommes

    Photo 17

    A Suivre...