leon paris

  • Expo de Bruxelles 1935

    Exposition de Bruxelles 1935

     

     

    expo1935

     

     

    Images de Léon Paris

     

     

     

    LEON 35

     

     

     

     

    Expo 1935

     

    Expo 1935 001

     

     

    Expo 1935 002

     

     

    Expo 1935 003

     

     

    Expo 1935 004

     

     

    Expo 1935 005

     

     

    Expo 1935 006

     

     

    Expo 1935 007

     

    Et encore

     

    Expo 35

    Photo 1

     

     

    Ma maman 18 ans à l'expo 1935 et ma grand mère , toutes deux au centre de la photo .
    Ma bobonne travaillait dans les cuisines d'un établissement du " Vieux Bruxelles" avec l'aide de sa fille .

    Ecrit par Andrée Bolsius

     

     

    Expo 351

    Photo 2

     

     

     

    Expo 352

    Photo 3

     

     

    Expo 353

    Photo 4

     

     

    Expo 354

    Photo 5

     

     

    Photos 3, 4 et 5

     

    Sur le muret Maman avec des collègues et sa jeune soeur venue lui rendre visite .

    Une partie du personnel avec le boss avant que maman ne prenne du gallon et devienne
    serveuse avec le beau costume dans lequel elle était si jolie .

    Le cours d'eau est sensé représenter la Senne.

     

    Pont fortifié

    Photo 0

    La Senne oui Andrée, mais aussi un vestige de la 1er enceinte de Bruxelles
    Site actuel du Bd. Anspach côté impair.
    Près de la Place fontainas 

     

     

     

    Expo 355

     

    L'exposition universelle de 1935 c'est aussi le Planétarium de Bruxelles  . Il portait alors le nom d'Alberteum.

    Exploité jusqu'en 1939  le Planétarium connut une deuxième inauguration en 1954, avant de fermer ses portes en 1966 suite à la dégradation inquiétante du bâtiment.

    La Ville de Bruxelles prit la décision, fin 1968, de démolir l'ensemble de l'Alberteum et de reconstruire sur les mêmes lieux un nouveau Planétarium. Il sera achevé en 1974 et inauguré en 1976.

    Autre anecdote ,

    La statue qui fait face au musée Africain de Tervuren est l'oeuvre du sculpteur animalier Albéric Collin.

    Elle représente un éléphant surmonté par quatre guerriers congolais et était située en 1935 devant le palais du Congo Belge

     

    Ecrit par André COLARD

     

     

    Expo 356

     

     

    sc00009f5501-1

    André COLARD

     

    sc00006677-1

     

     

    Je me souviens également très bien de cet endroit ,  j'y allait souvent avec mes parents jusqu'en 1953.
    La photo est malheureusement très mauvaise , mais il s'agit bien de ces canots à moteur électrique.


    Il y avait aussi une colonie de jour qui se trouvait approximativement à hauteur du futur pavillon Américain et qui s'appelait P.E.R.A  c'est à dire le "Parc d'Enfants Reine Astrid" ... et qui n'a rien à voir avec celui d'Anderlecht.

    Ce bâtiment était probablement un "vestige" de l'expo de 1935.


    En fonctionnement de 1937 à 1967 ce parc a été inauguré en 1939 par SAR la Princesse Joséphine Charlotte.
    Démolition des locaux pour l'Expo 58 et reconstruction par la ville d'un complexe équivalent qui a été inauguré le 24 mars 1958  par L.Cooremans bourgmestre de Bruxelles

    En 1966 / 67 , reprise du Parc par la ville de Bruxelles

    Source : Archives de l'instruction publique de la ville de Bruxelles.

     

    Ecrit par André COLARD

     

     

     

    Papa+Roger bateau (F50-5)

    Photo de Roger COME

     

     

    Roger avec son père dans un des petits canots électriques de l'expo de Bruxelles en 1935.

     

     

    Palais Centenaire (F50-6)

    Photo de Roger COME

     

    la Palais du Centenaire dans son état de l'époque (1935)

     

     

    Meli

     

     

     

     

     

    Bruxelles 1935

     

     

    Bruxelles 1935 001

     

     

    Bruxelles 1935 002

     

     

    Bruxelles 1935 003

     

     

    Bruxelles 1935 004

     

     

    Bruxelles 1935 005

     

  • Les clubs de Jeunes à Bruxelles

    Les Clubs de Jeunes à Bruxelles

    Club de Jeunesse (Chez Paul)
    rue des Tanneurs.

    roger
    Photo 1

    Roger Monsieur devant la porte du club. A remarquer les "SCOUBIDOUS", qui pendent à la tirette de sa veste en Daim.

    rogerbis
    Photo 2

    A 3 Roger Monsieur (pompier à la ville de Bruxelles)

     

    Chez Pol - club de Jeunesse - merci Gilbert
    Photo 3

    leon paris,gilbert delepeleere

    Photo I

    Photo de Betty Luxen

     

    Jean le Boxeur
    Photo 4

    Les photos 1, 2, 3 et 4 appartiennent  à Gilbert Delepeleere.

     

    "JEAN - le - BOXEUR", que l'on voit debout en cravatte sur cette photo.
     
    J'ai vécu quelques "stuutes" mémorables avec lui, je l'ai connu habitant rue des Orfèvres (vieux blocs) il y a environ... 60 ans. Souvenirs, souvenirs, souvenirs oh oui.

    Ecrit par Gilbert DELEPELEERE.

    Club de Jeunesse

     Photo 5 - La rue des Tanneurs en août, 2009. A droite l'entrée du club de Jeunesse.

     

     

    leon paris,gilbert delepeleere

     Photo 6

     

    +-+-+-+-+-

     

    "Les Caves" (Chez Caille) 
    19, rue du Poinçon.

     

    LES CAVES

    Photo 1

    MAISONS DES JEUNES (LES CAVES)
    Photo 2 Merci à Guillaume Kekenbosch

     

    Caille2
    Photo 3 Merci à Henri Sempo

     

    Caille1

    Photo 4

    Louis & Léon
    Photo 5 - Merci à Mark De Meyer


    YMCA rue des Foulons


    Jeff
    Merci à Léon Paris

    On évoque le souvenir de Jacques BREL et aussi de surnom une coïncidence !
    Copain d’école et ensuite des premières sorties mon copain Joseph Sels, avait le surnom de (Jef la patte).
    Il avait un pied bot (déformation congénitale)
    Je vous l’accorde ce surnom n’était pas très sympathique, mais il le portait depuis toujours.

    Lorsque j’entends Jacques Brel chanter Jef, je pense à lui parce que il était un peu comme ça, dans ces moments de déprime il picolait jusqu’à devenir "Strondzat" et bien souvent, il fallait le porter cher lui.

    J’ai de très bons souvenirs de Jef,  entre autre un réveillon passé ensemble dans un "stamenei" de la rue de la Samaritaine !

    Pourquoi là ?

    Et bien ma petite amie de l’époque, habitait rue du Temple, elle s’appelait Thérèse et c’était la fille de "Scheile Maree" ! (Tiens encore un surnom)
    Ceci dit, des surnoms à mon boulot ce n’était pas triste !!!

    La photo est prise dans un Club de jeunes rue des Foulons année + ou - 59.

    Texte et photo de Léon Paris.

     

     

     

  • Olé Léon

    Olé Olé Olé Léonnnn

     

    J'ai connu le "Stamenei" IN DE WELKOM , situé Petite rue des Bouchers.

    Avec mon équipe (qui avait toujours soif !) nous y allions régulièrement, aux environs de des années 1974 le patron s'est suicidé par pendaison.

    A l'époque c'était encore un des seul "Stamenei" dans le quartier, qui est devenu un restaurant comme tous les autres commerces qui survivait encore tant bien que mal dans ce qui est devenu (L'Ilot Sacré)

    Pour la petite histoire c'est en 1972 que j'ai commencé cette tournée d'enlèvement des immondices dans l'îlot, j'ai connu les patrons de tous ces commerces, et j'en garde de très bons souvenirs.

    Aux fils des années quelques uns, ont remis leur commerce pour laisser place aux "nouveaux"

    Tout le quartier s'est transformé en restaurant géré par les nouveaux Belges, à part Les Armes, Vincent, Léon, Scheltema , 20 années plus tard l'ambiance n'était plus la même !

    Petit conseil à part les 4 restos cités allez manger ailleurs.

    Je possède une photo avec ma première équipe, où l'on peu apercevoir " IN DE WELKOM" je me trouve a coté de l'établissement et  à coté "DES ARMES" petite rue des Bouchers.

    Ecrit par Léon PARIS.

    Voirie (Small)

    Ma première équipe.

     

    Voirie la reléve !

    La Relève

    +-+-+-+-+-

    Dans les années 196O je prenais très souvent la rue des Bouchers la nuit. Je passais par là pour aller de la place des Martyrs (dancing les Carabins) à la Grand'Place (dancing les Cousins). Il y avait déjà les restaurants, pas tous les mêmes que ceux d'aujourd'hui et un magasin de cigarettes ouvert la nuit qui était situé à droite presque à la fin en venant de la rue Marché aux Herbes. A côté du restaurant "Les Armes de Bruxelles" à cette époque ily avait la grande brasserie le "Welkom" qui était fréquenté par des jeunes dont je faisais partie et c'était noir de monde toute la nuit. Un souvenir du comédien ( qui était au théâtre des Galeries) Philippe Lemaire qui à cette période était un jeune premier au cinéma et dans la vie le mari de Juliette Gréco. Avec Monique nous l'avons rencontré très souvent dans l'ilôt sacré (il allait manger entre autre chez Vincent). Je me souviens cela le faisait sourire de nous rencontrer presque chaque jour
    et il nous disait le bonjour en toute simplicité.

    Ecrit par Nelly Lallemand

  • La Tête de Veau

    La Tête de Veau
    Salle de Culturisme des années 60

     

     

    Tête de Veau

     

    Cette photo représente pour moi une tranche de vie, des bons souvenirs et des stuuts ?

     
    La Tête de Veau, années 1960 70, j'en ai des anecdotes sur les quelques années passées dans cette salle.

    En fait elle n'a jamais, à ma connaissance portée de nom ! Nous l'appelions LA TETE DE VEAU   parce que le Stamenei par lequel nous devions passer pour y accéder s'appelait comme ça !

    Elle comportait trois niveaux, dans la Cave : Sauna Finlandais et oui ! Construit dans les règles. Rez : Ring, vestiaire et douche, à l'étage salle de musculation, tout ce qui avait de plus simple pas de tra la la, même pas de chauffage ! Geluuf ma, en hiver ! La motivation suffisait pour nous réchauffer !

    Le locataire et gérant de la salle était Carlos (tof pei) son fils Jean Pierre aussi sympa que Papa a aussi fait du Catch, (Le Templar du Ring) le Saint ! Terrible ambiance !

    A 1 Francis le fils de Cornel (Youssef Mammouth) (à la parade A 2)

    B 1 Moi, B 2 le tailleur de la rue Van Artevelde Nathan (surnommé Nat) lutteur à la rue Haute, B 3 Jojo, Haa Jojo, souvenir, un jour à l'entraînement je lui fais un ciseau à là volée il suit l'enchaînement retombe sur le tapis, je garde la prise, et il se met à gueuler ! Je me dit Godferdeke il en rajoute, et bien non (pour une fois) c'était pas du chiquait son épaule était démise, mauvaise réception !

    C'est pas tout, Nat lui dit vient Ket je vais la remettre en place !! Véridique on l'a entendu gueuler jusque au Stameneie Ockerme il en pleurait de mal.

    Le lendemain son bras était Bleu mauve Jaa watte

    B 4 son père Pierre.

    Les Dimanches matin était pour nous les plus Tof.

    Première étape, un peu de musculation, 2e étape départ pour faire un footing au parc de Forêt, Quant je dis footing c'était bien plus que ça, tire à la corde, courir avec un ket sur le dos etc. ..., en pleine transpiration (but recherché) retour à là salle, on s'engouffrait dans une bagnole, c'était bien souvent celle de Cornel, chauffage volle gaz, vous imaginez la buée, une chance à l'époque il y avait moins de circulation.

    Tous dans le sauna que nous avions prit soin d'allumer avant de partir, la température pouvait atteindre 70 à 80 degrés, et en alternance sauna douche froide, sauna douche et ainsi de suite.

    Après ça au bord de la déshydratation, Awel no problème le Stameneie n'était pas loin !

    Deux, trois, Rodenbach grenadine, et retour à la maison.

    Après ça fallait plus me demander grand-chose !

    Ecrit par Léon Paris