le 3 para

  • Le 3 Para


     

     

    le 3 para

    Peloton A 1962

    Photo du Caporal Georges Deneve
    Entrée du Camp - Le caporal se trouve a l'extrème droite.
    Je suis sur la même rangée, un gars se trouve entre nous.
    Ce serait le "Padre" du bataillon qui aurait pris la photo.

     

    le 3 para
    Photo 1 

    A 1 DORMONT - A 2 HEYMBEECK (Dike Nek) - A 3 ?

    pierrot-3-para.jpg

    Photo 2 

    Le phare

    Le 3

     

     

    Le 3 bis

     

    J'ai reçu ce petit livre le jour de mon incorporation au 3ième Bataillon de Parachutistes.

    Un mois et demi plus tard, j'allais fêter mon 18ème anniversaire.

    On nous a réellement tenu le discours de bienvenue, je me souviens très bien, nous étions au pied d'une dune.

    Dans l'espoir qu'un ancien lit et regarde le blog et pourrait peut-être le compléter par des photos.

    le 3 para

     

    Photo 5 - Caporal Georges Deneve
    A 4 Georges Deneve - A 5 Pierrot Heymbeeck

     

     

     

    Sans titre - 1

     

    Le 3 sup

     

    Lommel - A2 Thielens - A 4 Heymbeeck

      Photo 4

    Dick

     Photo 5

    beret2

     Photo 6

    A 1 HEYMBEECK - A 2 MICHAUX
    Survie

     

     

    Speed 1

     Photo 7

     

    Speed 2

     Photo 8

     

    le 3 para

    Photo 9 

    Le nom du gars qui grimace, Georges DENEVE, il habitait Saint-Gilles
    Dans le fond, le caporal MARTIN, un volontaire de carrière et bruxellois

     

    Machine de combat.jpg

      

    le 3 para

    Photo 10

    Caporal Georges DENEVE

    Aujourd'hui une borne dans votre vie de Parachutiste, dans les mois suivants on fera de ces athlètes que vous êtes devenus , une machine de combat...

     

    le 3 para
    Photo 11

    Serge

    le 3 para

     Photo internet-

     Épreuve du 200 m. porté

     

    le 3 para

     Photo internet

     Épreuve du "meiling"

     

    le 3 para

    Photo internet

     Piste d'obstacles

      

     

      

    Machine de combat 2.jpg

      

    Béret rouge 2.jpg
    Photo 12

    Cette photo est prise dans ma chambre.

     

     

    le 3 para

     

    le 3 para

     

    le 3 para

     

    le 3 para

    Photo 14

    Le camp de Lombartzyde 1962
    MICHAUX et le "FALO"

     

    De nombreux modèles du FAL existent mais ce sont des dérivés de trois modèles principaux qui furent en service dans l'armée belge :

     

    • le modèle standard ; existe en version semi-auto et une autre avec un sélecteur de mode de tir, auto/semi-auto.
    • le modèle lourd, en fait un fusil-mitrailleur appelé FALO (canon plus épais et bipied) ;
    • le modèle para dit aussi M3 (canon plus court et crosse repliable pour le saut en parachute).

    Accessoires

    • Baïonnette
    • Tromblon : pour le tir de grenades antichars (Energa), défensives ou fumigènes
    • Lunette de tir : pour tir de précision
    • Trépied : aide a pouvoir tirer automatiquement

    le 3 para

    Le modèle Para

     

    le 3 para

    Photo 15

    André Jacobs

     

    le 3 para

    Photo 16

    Un Para de 1962.

     

    le 3 para

    Photo 17

    Le Capitaine bois une bière avec ses hommes.

     

    le 3 para

    Je suis le gars aux lunettes de soleil, on embarque dare-dare dans le dernier avion, les Simbas sont à nos trousses.
    Novembre 1964 - Arthur Baré.

     


     

     

     

     

    le 3 para

    50 ans après

    Georges - Dick - Serge.

     

     

     

     

     

  • Detmold

     

    detmold,le 3 para

    A 4 Georges DE NEVE -  A 5 Pierrot HEYMBEECK -
    B 5 1e Sergent Major Georges Mahieu

    http://marcparacdo.e-monsite.com/pages/menu/detmold-26-juin-1963.html 

     

    Personnellement, j'ai connu un accident aérien où des amis ont perdu la vie.

    C'est suite à un accident (main cassée) que j'ai du terminer en avril mon brevet avec le 1er Para. (Mes premiers sauts avec le 3 Para ont eu lieu en novembre 62 - Photo).

    J'ai effectué des sauts en parachutes avec les jeunes garçons décédés, et plus tard, participé comme escorte à un enterrement. Mais je ne me souviens plus à quel endroit !

     

    Ci-dessous une description de l'accident trouvé sur internet.

     

    Extrait d'internet : WIKIPEDIA

    C'est ainsi que, le 26 juin 1963 un Fairchild C-119 Flying Boxcar

     

    6

    du 15e Wing part de Melsbroeck avec 42 Paras et 5 hommes d'équipage, pour des manœuvres à Detmold en Allemagne.

     

    3

    Peu avant l'atterrissage survient un malencontreux accident : un obus anglais touche l'appareil qui est de suite en perdition. Dispatcher, Edmond Chabot ouvre la porte de l'appareil et lance 9 de ses jeunes recrues ; lui-même voit le sol approcher mais, comme un commandant de navire, reste à son poste. Et c'est le crash : 38 victimes dont le lieutenant-colonel aviateur Kreps et quatre adjudants aviateurs, et parmi les Paras, le lieutenant Goujon, un adjudant congolais en stage, 7 sous-officiers et 24 soldats du 1er bataillon de Parachutistes de Diest, provenant de diverses régions du pays, dont : Spy, Auvelais, Châtelineau, Charleroi, Gosselies...

    Les 9 survivants [modifier]

    • Adjudant COR G. Doneux
    • M. Grosser
    • F. Lacassagne
    • G. Collard
    • M. Crabs
    • V. Denis
    • J. Jadot
    • R. Van Tieghem
    • Adjudant Ch. Cienszkowski (surnommé « Tchenko »)


    Le corps d'Edmond Chabot sera ramené à Fosses le 3 juillet : l'échevin Jean Jadin, son ancien condisciple, avait organisé un comité pour des manifestations grandioses d'hommage à ce héros qui, par un acte de totale abnégation, termina sa vie toute confrontée au danger. Devant une foule considérable, les sociétés patriotiques, les Pompiers et la Police locale, la Musique et les autorités communales, un office fut célébré en la collégiale par l'aumônier des Paras, suivi de l'inhumation au caveau de famille à Bambois.

     

     

    2
    Photo de Pierrot Heymbeeck - 1962-63

     

     

     

    Saut - 1963
    1962

     

     

     


     

     

     

    Suite réception mail d'André Colard cet après-midi, je me permets de vous contacter .

     Il m'informe que vous auriez déjà répondu à mon commentaire laissé sur votre blog, Hélas je n'en trouve pas trace mais peu importe, je vous remercie de votre réponse.

     

    Je voulais juste vous apporter mon vécu personnel de ce tragique accident depuis mon casernement de Westhoven

     

    En ce 26 juin 1963 (le jour même où le président Kennedy (dont justement on reparle bcp pour le moment !) était en visite à Berlin, j'étais encore caserné au 4ème Génie de Westhoven en tant que milicien à la Cie EM. Et dans le quartier, la nouvelle de l'accident s'est vite répandue.

    Le surlendemain de l'accident je recevais un courrier de mes parents, qui avaient découvert le compte-rendu  de l'accident dans La Libre Belgique et surpris de trouver dans la liste des victimes, un dénommé Jean Bernet, dit de Baileux. village proche de Chimay et dont ma future épouse est aussi native.

    Depuis mon mariage en 65, j'habite ce village et c'est comme cela que j'ai retrouvé trace de Jean, ses parents (cultivateurs) habitant tout proche de notre domicile.

    Et donc, chaque fois que je vais au cimetière, je ne manque jamais de passer me recueillir sur la tombe de Jean, que je n'ai finalement pas connu personnellement, mais mon épouse quand même un peu .

    Je dois aussi vous dire que j'ai  trouvé votre site commémoratif très bien fait et la vidéo très émouvante. Au travers des copies journaux, avec arrêt sur image, j'ai pu voir la liste des disparus dont notre Jean Bernet !  

    Voilà donc pour ce qui concerne mes propres souvenirs et commentaires concernant votre collègue.

    Et 50 ans après , je reste plus que jamais admiratif du courage et des exploits extraordinaires des paras, qui suscitent toujours un grand respect.

    NB: vous trouverez donc en attache trois photos de la sépulture de Jean.

     

     
    Avec mes meilleurs sentiments

    Guy Bourguignon

     

    detmold,le 3 para