belgique

  • Bruxelles

    Bruxelles - quartier de la Marolle
    "Les Schramoullekes"

     

    Mais pourquoi ce nom de

    "Schramoullekes

     

    Et bien, c’est là que les marolliens y déversaient les cendres de leurs poêles à charbon,
    cendres contenant des escarbilles, des "Schramoullekes"  en bruxellois. Il n’était pas rare
    de trouver les cadavres d’animaux domestiques, chats et chiens, emballés dans des papiers journaux.

    C’est aussi près de cet endroit, que les jours de Braderie,  les moulins  se plaçaient, contre le mur du Palais de Justice

    

    

    

    Scra.jpg

    Le monument aux Vivants était situé en bas de la rue Wynants, près du "Rasebountje" et à côté de la rue du Faucon.