andre colard

  • Expo de Bruxelles 1935

    Exposition de Bruxelles 1935

     

     

    expo1935

     

     

    Images de Léon Paris

     

     

     

    LEON 35

     

     

     

     

    Expo 1935

     

    Expo 1935 001

     

     

    Expo 1935 002

     

     

    Expo 1935 003

     

     

    Expo 1935 004

     

     

    Expo 1935 005

     

     

    Expo 1935 006

     

     

    Expo 1935 007

     

    Et encore

     

    Expo 35

    Photo 1

     

     

    Ma maman 18 ans à l'expo 1935 et ma grand mère , toutes deux au centre de la photo .
    Ma bobonne travaillait dans les cuisines d'un établissement du " Vieux Bruxelles" avec l'aide de sa fille .

    Ecrit par Andrée Bolsius

     

     

    Expo 351

    Photo 2

     

     

     

    Expo 352

    Photo 3

     

     

    Expo 353

    Photo 4

     

     

    Expo 354

    Photo 5

     

     

    Photos 3, 4 et 5

     

    Sur le muret Maman avec des collègues et sa jeune soeur venue lui rendre visite .

    Une partie du personnel avec le boss avant que maman ne prenne du gallon et devienne
    serveuse avec le beau costume dans lequel elle était si jolie .

    Le cours d'eau est sensé représenter la Senne.

     

    Pont fortifié

    Photo 0

    La Senne oui Andrée, mais aussi un vestige de la 1er enceinte de Bruxelles
    Site actuel du Bd. Anspach côté impair.
    Près de la Place fontainas 

     

     

     

    Expo 355

     

    L'exposition universelle de 1935 c'est aussi le Planétarium de Bruxelles  . Il portait alors le nom d'Alberteum.

    Exploité jusqu'en 1939  le Planétarium connut une deuxième inauguration en 1954, avant de fermer ses portes en 1966 suite à la dégradation inquiétante du bâtiment.

    La Ville de Bruxelles prit la décision, fin 1968, de démolir l'ensemble de l'Alberteum et de reconstruire sur les mêmes lieux un nouveau Planétarium. Il sera achevé en 1974 et inauguré en 1976.

    Autre anecdote ,

    La statue qui fait face au musée Africain de Tervuren est l'oeuvre du sculpteur animalier Albéric Collin.

    Elle représente un éléphant surmonté par quatre guerriers congolais et était située en 1935 devant le palais du Congo Belge

     

    Ecrit par André COLARD

     

     

    Expo 356

     

     

    sc00009f5501-1

    André COLARD

     

    sc00006677-1

     

     

    Je me souviens également très bien de cet endroit ,  j'y allait souvent avec mes parents jusqu'en 1953.
    La photo est malheureusement très mauvaise , mais il s'agit bien de ces canots à moteur électrique.


    Il y avait aussi une colonie de jour qui se trouvait approximativement à hauteur du futur pavillon Américain et qui s'appelait P.E.R.A  c'est à dire le "Parc d'Enfants Reine Astrid" ... et qui n'a rien à voir avec celui d'Anderlecht.

    Ce bâtiment était probablement un "vestige" de l'expo de 1935.


    En fonctionnement de 1937 à 1967 ce parc a été inauguré en 1939 par SAR la Princesse Joséphine Charlotte.
    Démolition des locaux pour l'Expo 58 et reconstruction par la ville d'un complexe équivalent qui a été inauguré le 24 mars 1958  par L.Cooremans bourgmestre de Bruxelles

    En 1966 / 67 , reprise du Parc par la ville de Bruxelles

    Source : Archives de l'instruction publique de la ville de Bruxelles.

     

    Ecrit par André COLARD

     

     

     

    Papa+Roger bateau (F50-5)

    Photo de Roger COME

     

     

    Roger avec son père dans un des petits canots électriques de l'expo de Bruxelles en 1935.

     

     

    Palais Centenaire (F50-6)

    Photo de Roger COME

     

    la Palais du Centenaire dans son état de l'époque (1935)

     

     

    Meli

     

     

     

     

     

    Bruxelles 1935

     

     

    Bruxelles 1935 001

     

     

    Bruxelles 1935 002

     

     

    Bruxelles 1935 003

     

     

    Bruxelles 1935 004

     

     

    Bruxelles 1935 005

     

  • ERGA

     

    SC  ERGA , rue de Courtrai à Molenbeek
    1915 - 1975

     

    1

     

    Mon arrière grand père maternel (né en 1868) a habité au 165 rue de Flandres et pour l'anecdote il était aussi ... un Pasteur Protestant !

    Il est décédé dans les années 1950 au n°45 rue de l'avenir dans les bâtiments des poivres TOPO ( en face du Petit Château )

     

    2

    Une partie du personnel avec mon grand père maternel et Guillaume  en cravate dans la cour d'entrée ( on voit les maisons de la rue de Courtrai ) et dans une partie de l'atelier

    Mon arrière grand père maternel ( né en 1868 ) à fondé cet atelier de fabrication de machines et de meules pour le travail du verre en 1915 , repris par mon grand père et ensuite par son fils ... décédé trop tôt en 1975... date à laquelle tout a été liquidé et par la suite les bâtiments abattus.
    Le terrain a été récupéré par la commune pour en faire un dépôt communal.

     

    Edmond-Erga (2)

     

    Mon arrière grand père avec un contremaître devant le quai d'embarquement et le stock de bois utilisé pour la fabrication des caisses en vue de livrer les machines.

     

    3

     

    3bis

     

     

    Le catalogue vente de la production de meules en grès et quelques exemples de constructions de machines pour miroiteries

    Quatre générations de ma famille ont été concernées par cet atelier et on retrouve dans les lettres que forment la société ERGA les initiales de membres de cette famille : Edmond , Raymond , Guillaume et Adolphe

    Entre les 2 guerres il eut un moment donné jusque 8O personnes qui y travaillaient , nombre qui n'a fait que se réduire pour n'être plus qu'une dizaine dans les années 60 ... en cause les nouvelles techniques , les frais de fonctionnement et surtout la concurrence qu'ils n'avaient pas vu venir ... bref , c'était le début de la fin

    Arrière grand père , grand père , grand oncle , oncle , leurs épouses et mon père y ont travaillé et même moi à partir de 10 ans je mettais ma salopette pendant les congés scolaires ... que du bonheur de pouvoir travailler sur les machines ( en y faisant des tâches simples évidemment )

     

    4

     

    L'entrée de la cour par le n°36 et dans le fond l'atelier , les bureaux et les appartements


    Toute ma jeunesse et finalement toute ma vie ont été conditionnées par cet atelier et un grand père gâteau qui était en plus musicien , politicien mais aussi un ancien champion sportif des " 6 sports"..... mais cela ce sont  d'autres histoires !  

    Plus personne ne peut s'imaginer maintenant quelle activité il y avait là : entrées et sorties de voitures , camions , marchandises etc ... sans oublier tous les évènements familiaux qui s'y sont passés mais aussi avoir vécu dans ce quartier proche de la chaussée de Gand , de la rue du Prado et de la place communale.

    L'arrière et le sous sol de l'atelier communiquaient avec la rue des Quatre Vents où était installée une autre société qui était une miroiterie du nom de VANDEPOOL.

     

    Sa ERGA7

     

    A gauche l'oncle Guillaume , le comptable de la société.
    A droite Louis , un ouvrier, tourneur de son métier et qui pour l'anecdote travaille au petit tour mécanique sur lequel j'ai travaillé lorsque j'étais gamin ... beaucoup plus tard.  A remarquer au plafond de l'atelier les poulies de la "force motrice" avant que chaque machine ne soit équipée d'un moteur électrique individuel

     

    Sa ERGA8

    Assis , à gauche mon grand père Raymond et à l'extrême droite l'oncle Adolphe, le chimiste de l'atelier
    Debout , des ouvriers posant devant le socle d'une immense cheminée industrielle que l'on ne voit pas
    A vélo
    , une vue de la cour sur les maisons de la rue de Courtrai dans les années 40

     

    ERGA rue courtrai

     

    Encadré en rouge ce qui est devenu du n° 36 de la rue de Courtrai à Molenbeek

    A présent , avec cette vue par Google Earth et encadré en rouge , voilà ce qui reste de ce que j'appellerais "ma belle époque" , tout a changé , les gens , le quartier et l'air du temps ..... mon âge aussi

     

    Sa ERGA

     

     

    Texte et photos André COLARD  (dit Zorro)

     

     

  • Oltimers à Bruxelles

    Oltimers à Bruxelles.


    Pourquoi ce titre et quel rapport avec Bruxelles ?

    Eh bien ce sont des motos et voitures de la famille qui , à partir des années 1950 , ont toutes comme particularités d'avoir  usés leurs pneus et leurs carcasses à Bruxelles ... il y a bien longtemps déjà !

    J'ai volontairement arrêté la liste en 1969 (à part la RN 18) après , les voitures contemporaines n'ayant pas le même intérêt.

    On pourrait aussi s'amuser à découvrir quelles sont les marques de ces motos... pour les autos ça va !

    Voitures



    Voitures1

     



     CHEVROLET Bel Air 1948 // STANDARD Vanguard 1952

     WANDERER 1935 // OLSOMOBILE Eight 1937 // MERCEDES 170 D de 1949

     Voitures2


     ROOVER P2 1947 ( en partie  ) // CHEVROLET Bel Air 1952
     
     CHEVROLET Bel Air 1948 // RENAULT 4 CV 1948 // STANDARD Vanguard 1952

     


     

    Voitures3


    SKODA Tudor 1951 // ???

    PANHARD 1957 // RENAULT 4CV 1948

     




    Voitures5


    PANHARD 1957 // DAF  600 1959 // CITROEN 2 CV

    RENAULT 4 1969 // CITROEN AMI 6 1964 avec RENAULT DAUPHINE 1961


    Voitures6


    PEUGEOT 403 Break Diesel 1962 // SKODA 1000 MB 1964

    Photos et textes d'André COLARD



    RENAULT 16 TL 1966 // RENAULT 18 TS 1977

  • Victoria Avanti

     

    decor27

    VICTORIA AVANTI

     

    victoria-avanti

     Avant les "ITOM" les clients de chez "MASTIC" rue du Vautour - Verdure avait des "Victoria Avanti. (1957-58).


     

    andre colard

     

     

     

     

    andre colard
    La première Mob d'André
     

    velomot (2)

    Photo n° 2

     

    Cette photo a été prise en juillet 63 lors d'une "expédition" de 120 Km entre Schaerbeek et Aywaille.

    Remarquez le casque , la veste en simili cuir , la bagagerie ... et les pneus flancs blanc !

    Cet Hôtel du Parc ( qui est maintenant une école ) faisait partie d'un terrain de camping au bord de l'Amblève  où la famille passait chaque année ses vacances.

    Je me souviens très bien être parti de Schaerbeek vers 5 H du matin ... et être déjà tombé en panne dans la montée du boulevard Lambermont.
    Là , gros démontage de la bougie et des vis platinées au bord du trottoir mais aussi un contrôle d'une patrouille de police en voiture se demandant ce que je faisais là ... à cette heure là.

    Après ces interventions , je me suis remis en route pour faire en 3 ou 4 heures ce long trajet

    Pour la petite histoire , ce vélomoteur était de la marque Hollandaise RAP-STOKVIS que j'avais acheté d'occasion , mais en panne , 500 Francs à l'époque ( piston troué pour l'avoir utilisé sans huile dans l'essence )
    Je l'ai démonté et un jour mes parents ont retrouvés toutes les pièces du moteur sur la table de la cuisine ..... réparé , il a tenu jusqu'à mes 18 ans .

    3 jours plus tard je rentrais à l'armée pour conduire du beaucoup plus gros !
    --
    André Colard

    VESPA 1958
    Photo de Guillaume Kekenbosch

    Moi c'était la Vespa, c'était une moto où l'on pouvait très bien être habillé et la fille ne salissait pas sa jupe.

    Un jour avec une demi "stuk dans ma gilei", je suis monté les escaliers chez "Mastic" et rentré dans le café avec la Vespa.

    Guillaume Kekenbosch

    Bureau3 (2)

     

    Une dernière photo sur une variation du thème Rap-Stokvis .... pour faire plaisir à Gilbert.

    C'est la première fois que je retrouve sur internet des photos couleurs du même vélomoteur que j'ai eu ; il est à noter que les derniers modèles étaient équipés de moteur PUCH

    Sur la photo en bas et à droite c'est identiquement le même modèle et couleur que le mien

    --

    André Colard

    Montage (2)

     

     

    Vespa 150 Special (2)

     André, cette photo a été prise en 1968 ( alors que j'étais en permission après un accident ) au n° 36 rue de Courtrai à Molenbeek Saint-Jean

     

  • Anciens crash à la Sabena


    Anciens crash à la Sabena

     

    Bonjour,

    Gamin en 1952 , avec mes parents nous habitions Schaerbeek à la limite d'Evere ... dans le prolongement des pistes de décollages de Melsbroeck , c'est dire que je connaissais tous les modèles d'avions , d'abord à hélices ensuite à réaction , qui passaient bruyamment pas loin au-dessus de nos têtes.

    2 catastrophes aériennes de la SABENA m'ont très fort marqués.

    D'abord celle aux environs de Rome où un DC6 00-SDB venant de Léopoldville s'est écrasé le 13 février 1955 avec à bord 21 personnes et 8 membres de l'équipage dont un steward que nous connaissions.

    Ensuite celle du Boeing 707 00-SJB qui venant de New York s'est écrasé à Berg Kampenhout le 15 février 1961 et où 72 personnes ont perdu la vie dont 11 membres d'équipage.
    Parmi les sauveteurs pompiers il y avait le père de ma "fiancée" de l'époque ... qui ne nous avait pas épargné les détails du crash

    Photos et d'autres explications sur : http://www.aeropedia.be/web/content.php?article.1001328

    André COLARD

     

    DC 6 Leopoldville.

    Photo 1

     

    707 Crash Berg

    Photo 2

     

    707 piece

    Photo 3

     

    memorial berg

    Photo 4

  • Bruxellois en vacances

     

    Bruxellois en vacances en camping

    Quelques photos trouvées dans les archives familiale illustrent  les premières vacances de mon enfance en camping.

     

     

    77.jpg
    Photo 1
     
     

    Ces photos avec mes parents datent de 1950 et ont été prises à proximité du village de Gênes ( Pas en Italie mais à qcq km de La Roche en Ardenne - Belgique ) sur un ancien site de villas construites par les Allemands pendant la dernière guerre et destinées comme lieu de villégiature pour les officiers du reich !
     
     
    11.jpg
    Photo 2
    22.jpg
    Photo 3
     
     
    Tout ayant été détruit et rasé en 1945 par la résistance et les villageois , le fermier ami de mes grand parents et propriétaire des lieux nous autorisaient à y camper .

    A l'âge de 4 ans , c'était donc mon premier "camping à la ferme"

    Pas de sanitaires ni gaz , électricité , chauffage , évidemment pas de tv , gsm etc ... mais uniquement la radio dans une voiture et une source d'eau canalisée qui alimentait d'ailleurs la "piscine" ... détruite seulement en partie mais toujours utilisable pour notre plus grand bonheur.
    33.jpg
    Photo 4
     
     
    44.jpg
    Photo 5
    Pour tout dire il n'y avait pas grand chose , matelas rempli de paille , vous remarquerez la corvée bois pour alimenter la "cuisinière" , les toiles de tente avec tapis de sol séparé , la corvée vaisselle , le mobilier de camping etc ...
    55.jpg
    Photo 6
     
     
    66.jpg
    Photo 7
    60 ans plus tard j'en garde encore d'excellents souvenirs.
    Souvenirs d'André COLARD