Rues Bruxelloise

  • Rue de L'Homme Chrétien

    La rue de l'Homme chrétien.

     

    Homme Chrétien.jpg
    Photo n° 1 -Pierrot Heymbeeck -(2016)

    De nos jours (2016), c'est une rue assez banale qui monte de la rue des Epéronniers en direction de la rue Duquesnoy.

    Comme souvent à Bruxelles, la rue a été amputée de la partie qui permettait d'arriver à la rue de la Madeleine, on verra comment plus bas.

     

    On peu lire dans le tome 3, page 89, de l'histoire de la ville de Bruxelles, par Alexandre Henne et Alphonse Wouters, la description suivante de la rue : Le passage dit de l'Homme-chrétien, Kerstenmanneken, était appelé anciennement la ruelle du Flacon, Flessen-Straetje; on prétend qu'il doit son nouveau nom à un jeune tisserand fort pieux à qui le Seigneur, dit une tradition mystique, manifesta, en 1435, le désir de voir reprendre les processions du sacrément de miracle interrompues depuis longtemps.

    Anciennement cette ruelle était plus étroite encore qu'aujourd'hui. Le 17 février 1561, des commissaires, parmi lesquels se trouvaient des membres du magistrat et le pensionnaire de la ville, furent chargés de s'y rendre pour voir s'il y avait moyen de l'élargir, comme le demandaient les habitants de la chaussée (rue de la Madeleine), et, quelques années après, une autre commission fut nommée pour   s'entendre avec Gilles Van Wolffswinckel qui réclamait 300 florins du Rhin dépensé en "frais d'ouvrier et abattis de maisons", pour le passage par la ruelle du Flacon, entre la chaussée, en face de Sainte-Marie-Madeleine, et le Pongelmerct.

     

    En 1857, Eugène Bochart, nous apprend, à la page 239, du Dictionnaire Historique des rues et places de Bruxelles que la rue de l'Homme Chrétien débute rue de l'Eperonniers : finit rue Duquesnoy. 

    Cette rue formait un coude il y a peu d'années; elle commençait rue de la Madeleine et finissait en face du Marché-aux-Fromages.
    Le percement de la rue Duquesnoy a aggloméré  dans cette rue la partie qui se trouvait entre la rue de la Madeleine et le coude. Un escalier de 20 marches a été établi pour permettre la communication directe du quartier de la rue du Marché-aux-Fromage avec le marché couvert de la Madeleine.

     

    escalier.png

     

    escalier2.png

    escalier 4.png

     Dictionnaire Historique et Anecdotique des rues de Bruxelles, page 149. Jean d'Osta.

  • KI sé c'est KI ?

     

     

     

     

    vrm 7.jpg
    Photo n° 1

     

    A1 mon frère Jef Van Rossem - A2 Claudine Godts ( beau yeux ) - A3 femme de René Jansens frère de Kiket - A4 Marcel Van Rossem - A5 Mariette ex femme de mon frère Alex - A6 Monique femme de Jean Logist

    Écrit par Marcel Van Rossem.

    Edouard Vankerckhoven  a trouvé le nom et le lieu du
    Café "A
    u Sympatico" rue de Montserrat

    vrm3.jpg
    Photo n° 2

    A 1 Marcel Van Rossem - A 2 Jo Hendboeg -

     

    vrm4.jpg
    Photo n° 3

     

    Marcel Van Rossem, Jo Hendboeg  en Espagne.

     

     

    vacance-en-france.jpg
    Photo n° 4

     

     

    vrm2.jpg
    Photo 5

     

    vrm 5.jpg

     Photo 6

    Un 21 juillet en Espagne

    vrm 6.jpg
    Photo 7

    Citadelle de Dinant en 1971

    Marcel, son épouse Claudine, leur fils Marc.
    Les parents de Marcel et Jean Claude Geets.

     

     

  • rues méconnues

     Rues Méconnues de Bruxelles Centre
    (Deuvelshoek)

     

    Guillaume-1

     Photo 1

    C'est la rue de la Poudrière (Deuvelshoek) mais parents y habitaient dans les années 60.
    Ecrit par Guillame Kekenbosch

     

    Guillaume-2

    Photo 2

    Cette porte ce trouve, rue Van Den Branden, cette rue coupe la rue du Houblon et rejoint la rue Notre Dame du Sommeil.
    Ecrit par Guillaume Kekenbosch

     

     

    Guillaume-3

    Photo 3

    Une petite fille dont je ne me souvient plus du nom , élève très discrète de l'école 17 , habitait cet immeuble , elle y vivait avec son papa .
    Si je ne me trompe pas ? d'une des fenêtres on voyait la fameuse tour que Léon Paris à escaladé.
    Écrit par Andrée Bolsius.

     

    Tour-de-léon

     60, rue de la Poudrière - tour à Plomb

     

    L'assommoir

    Photo 4

    Estaminet "L'assomoir"

    Donne

    un p'tit verre on a soif, on a soif.