pierrot heymbeeck - Page 5

  • 331-332-333

    331, 332, 333

     

     

     

    Je suis dans la porte de l’avion,(C 119) je regarde le sol, le bruit des moteurs, le vent et malgré tout, je reste attentif au signal.

     

    En dessous de moi apparait la gare de Diest, je sais qu’il me reste plus que quelques secondes.

     
    Une tape dans mon dos, et je saute dans le vide.

    Chute

     Photo d'un Parachutiste

    Je mes rappelle encore les conseils de l’instructeur (dispatcher, dcd dans une chute d’avion à Detmold)

     

    Et, je compte 331, 332,333.

     

     

    "Si ton parachute dorsal n’est pas encore ouvert après avoir compté!!!!

    Tire sur la manette rouge de ton ventral, sort ton parachute, mais surtout, surtout, ne perds pas la manette rouge du parachute, sans quoi tu devras la payer !!!

     

    Heureusement, mon parachute s’est ouvert, je regarde autour de moi, pas de problèmes, les autres Paras sont à bonne distance de moi.

     

    L’avion s’éloigne plus de bruit de moteur, je descends avec une dérive avant, tof.. Je devrai faire un  "Roling avant". (- dangereux)

     

     Le sol approche, pour ralentir ma chute, je tire à fond sur mes suspentes,  pieds joints, je touche le sol.

     

    Et puis, un Para crie.....  et Dick (c’est mon surnom à l'armé*) attends je fais une photo de toi...

    para


      * mon surnom était Dike Nek, car j'étais  bruxellois

  • Rue des Vierges

     

    Teste1_edited-1

    Extrait du plan POPP 1866

    La rue des Vierges

     

     

    Pl. Anneessens 1 Merci Guillaume
    Photo 1

    Dans le populeux quartier de Notre-Dame au Rouge,  la rue des Vierges a toujours été fort animée. Nombreux étaient les brocanteurs qui y installaient leur marchandise à même le trottoir.

     

     

    Imp. de la Ferraille

     Impasse de la Ferraille et son pissodrome.

    wouters

    Je compte 5 petits chiens... tiens...tiens... Nelly, la race des chiens des "Papillons" ?

     

     

     

     

     

     

    rue des Vierges - merci A. BOLSIUS

    Photo 2  d'Andrée Bolsius

    rue des Vierges - merci Andrée

    Photo 3  d'Andrée Bolsius

     

    Pl. Annessens -  merci Andrée Bolsius

    Photo 4  d'Andrée Bolsius

    démolition01 - Merci Serge

    Photo 5  de Serge Baré

     

    démolition03

    Photo 6  de Serge Baré

    démolition02

     Photo 7  de Serge Baré

     

     

     

     

    Pl. Anneessens - merci Guillaume


    Place Anneessens. Le marché aux légumes, ouvert de 1881à 1883, vient d'être rétabli (10juillet 1889).

    La Place Anneessens, appelée un moment "Place Lebeau", était l'emplacement de l'ancien Vieux-Marché avant le transfert de ce dernier à la Place du Jeu de Balle. Le marchand de pétrole (charrette au premier plan) avait de nombreux clients dans ce quartier pauvre (1913).

    Photos et textes de Guillaume Kekenbosch

    +-+-+-+-+-

    Pl. Anneessens - merci A. BOLSIUS

    Photo 8  d'Andrée Bolsius

     

  • Encore quelques Coins Disparus de Bruxelles

    Encore quelques Coins Disparus
    de Bruxelles

     

    Panorama - den bas-fond
    Photo 1

     

    test_0001
    Photo 2

    A nos pieds, le  Mont des Arts, construit sur l'ancien quartier Saint Roch, mon arrière, arrière, Grand-père Jean Heymbeeck a habité ce quartier de mauvaise réputation (déjà)

     

    Charles Bulls1
    Photo 3 - Pierrot Heymbeeck

    Photo 3, j'ai fait cette photo en pleine nuit. Pour arriver à ce résultat j'ai fait plusieurs tentatives avec chaque fois un temps d'exposition différent.

     

     

    Villers_0001
    Photo 4 - Pierrot Heymbeeck

    Les voitures sont parquées devant le mur de la 1ere enceinte de  Bruxelles.

     

    La firme COLOPRINT était située dans la petite rue de Villers.
    En 1956, la sœur ainsi que  la cousine de francine et d'autres filles de la Marolles, ont travaillé pour cette maison. dont  l'activité principale était l'impression de cartes postales en couleur.

     

     

     

    Villers_0002
    Photo 5 - Pierrot Heymbeeck

    Nous sommes toujours dans la rue de Villers. Si vous regardez attentivement la façade de cette petite maison, vous verrez un point noir et rond.

    L'histoire dit (contestée par certains) qu'un jour un peï a ramassé ce boulet pour le plekke dans ce mur. Boulets que la Maréchal de Villeroy, a fait généreusement pleuvoir en 1695, sur Bruxelles.

     

     

    vieux marché - année +-1975_0002
    Photo 6 - Pierrot Heymbeeck

     

     

    vieux marché - année +-1975_0003
    Photo  7 - Pierrot Heymbeeck

     

     

    Vieux Marché
    Photo  8 - Pierrot Heymbeeck

    Photo Jean Copin


    Photo  9 - Jean Copin

    Rue des Six Jetons (Notre-Dame au Rouge)
    Le petit Ket est le fils du Pharmacien J. COPIN

    Au dessus de la tête du fils du pharmacien Copin on peu voir la plaque de l'impasse des Ardoises. Au fond de cette impasse se trouvait une porte, qui devait être assez spéciale vu qu'à ce jour on retrouve cette même porte rue de Villers.

    41 rue de villers

    rue de Villers 41

     

     

    Flèche Hôtel de Ville_0002
    Photo  10 - Pierrot Heymbeeck