pierrot heymbeeck - Page 2

  • Il Neige

    Il Neige

     

     

     

    Nadine au boulot
    Photo 1

    Hiver 1985

     

    Nadine et Kayak
    Photo 2

     

     

    mer02.2003.4
    Photo 3 - photo de Guillaume Kekenbosch

     

    Hiver 2003, Midelkerke.

    A1 mon petit fils Maxim - B1 mon fils Louis.

    La Mer du Nord (Belgique)

     

     

    DSC02428
    Photo 4

     

    DSC02430
    Photo 5

     

     

    100_2242 [1600x1200]

    Photo 6 - photo de Roger Côme

     

     

    Il n'y a pas qu'en Belgique qu'il y a de la neige, ici aussi (mais quand même moins)  Photo de ma maison cet aprèm. il y avait plus de neige il y a quelques jours. Ne pas confondre, la silhouette verte sur la terrasse, ce n'est pas ma femme en burka, mais un buis sous voile d'hivernage.

    Ecrit par Roger CÔME

     

     

    cirque medrano 2010 103 [1600x1200]

    Photo 7

     

     

    cirque medrano 2010 107 [1600x1200]

    Photo 8

     

     

    cirque medrano 2010 110 [1600x1200]

    Photo 9

     

    D'autre part Nelly a montrer ses "fauves" le 9/2 dans ton blog.
    Je ne sais pas jusqu'où elle va aller et me permet donc une solution:
    Voir les photos (7,8 et 9) prisent mardi soir au Cirque MEDRANO par Mme PIGEARD, qui fait partie de notre association des "Amis du Cirque de Blois Val de Loire" et vient de me les faire parvenir.

    Verra-t-on un jour "Swette Nelly" faire son numéro sur une piste??
    Me faire alors un reportage avec photos que je mettrais alors dans notre "Gazette de l'Elephant" qui est aussi diffusée auprès d'amateurs belges.

    Merci Roger, Nelly sera "op ite kaule" dialecte Bruxellois


     

     

     

  • De Honden Bain

    Le Bassin de Natation
    du boulevard de l'Abattoir

     

     

    Le travail débuta en 1900, Le bassin sera rempli d'eau approximativement filtrées du canal. (Mon frère (né en 1931) à connu le bassin, prétendait que c'était avec l'eau de la Senne) et mon cousin Jean (né en 126) de l'eau du Canal. FRANCINE assista à la dispute qui eut lieu, devant l'aubette de la place de la Monnaie.

     

    Jean + Maurice

    A 1 Maurice HEYMBEECK - A 2 Jean DE GYNS - A 3 Zwette Kiki.
    Porte d'Anderlecht, maison de l'octroi en +/- 1936-37.

     

    C'est en 1898, que fut votée la construction du bassin, et sera mise à la disposition " de nos populations ouvrières"

     

    Le 1 août 1899, l'affaire connu pourtant quelques embuches, une protestation fut affichée au boulevard de L'Abattoir signée par des riverains, se plaignant de ce qu'on ne les avait pas consulté, on aurait beaucoup mieux fait d'installer ici un square sur la gauche de l'abattoir et de le construire rue Haute ce bassin (marolles) où rue de Schaerbeek (bas-fonds.

     

    Le Bourgmestre Emile De Motte passa outre, et le 15 mai 1900 vint inaugurer, le nouveau bassin de l'abattoir avec le collège au grand complet, le prix du bain y compris l'essuie-mains et le caleçon est fixé à 15 centimes.

     

    Emile De Motte avait bien évidemment bien vu juste, le succès fut immédiat. Dès les premiers jours, on du refuser des entrées .Et le 15 juin ce fut même la bagarre. Après l'ouverture à 6 heures du matin, laissant passage à 150 "naturels" des faubourgs et du

    Coin du diable, il subsistait dehors "une queue interminable "à 9 heures, il y avait là une foule impatiente évaluée à 11 ou 12 MILLE personnes. Et comme des 150 matinaux, aucun ne semblait écourter ses ébats natatoires, les malheureux policiers HANICK et

    VANTILLO, dehors, furent complètement débordés et des bagarres scandaleuses ont éclaté. Foule de plus en plus agressive, renforts de police, on commence à lancer des pierres. A ce moment il y avait sur le terre-plein du boulevard, plus de 2000 personnes dispersées.

     

    Honden bain

    Merci à Guillaume pour la photo

     

    En attendant les beaux jours arrivent et les grandes chaleurs, le bassin de l'abattoir connait des entrées jusqu'à 1500 par jour, chiffre limité d'ailleurs par l'insuffisance de linges et de caleçons, la blanchisserie de MONPLAISIR ne pouvait absolument pas suivre.

     

    Le bassin était pris d'assaut par les Anderlechtois et Molenbekois, qui n'avaient rien de pareil dans leur commune,  et ce au grand déplaisir des gens du Coin du Diable, situation qui amenait des bagarres.

     

    Mon frère Maurice et mon cousin Jean qui étaient originaires du "DUVELSHOEK "ont

    Connu ce bassin, qui était occupé à l'époque (1938) que par de nombreux chiens du quartier, de là le surnom DE HONNENBAIN ?

     

    Source (en partie) 3ième tome de BRUXELLES une Histoire Capitale
    Jacques DEBREUCQ

     

  • rue des Six Aunes

     

    La rue des Six Aunes

     

    Commençait rue des Quatre- Bras et finissait, rue d'Artifice


    Cette rue ne date que d'une vingtaine d'années ; elle a été percée sur l'emplacement d'une caserne de cavalerie, qu'on avait bâtie sur un terrain nommé la vielle Justice, et où anciennement était dressée les potences.  Dans cette rue du côté de la rue des Quatre-Bras, on voit l'entrée de la chapelle du couvent des carmélites.


    Le nom de cette rue vient à ce qu'il parait, de l'ancien dicton : on va l'accrocher aux six aunes, dont le peuple se servait pour dire qu'un individu allait être pendu.

    Eugène BOCHART
    DICTIONNAIRE HISTORIQUE DES RUES, PLACES... DE BRUXELLES. - 1857

     

     

    Six aunes 1866

    Extrait du plan parcellaire de la ville de Bruxelles
    1re Section - de P.C. POPP

     

    Le trait rouge situe la rue des Six-Aunes

    L'hôpice PACHECO =  situation actuelle du KATTENHOF.


    Pourquoi le surnom de "Kattenhof" ?


    Et bien, il faut vous imaginer l'endroit, dont une partie était encore fermée par....la deuxième enceinte de la ville de Bruxelles. Ce qui en faisait un endroit clos, idéal pour... les chats.

    Voilà, je ne sais pas si l'histoire est vraie, mais elle est sympa--non ?

     

     

    Six Aunes

    Vue aerienne dans les années 1953 de la "MAROLLE"

     

    Le trait rouge situe sur la carte la rue qui nous occupe.

    Le MONSTRE EST EN PLACE, une grande partie de la Marolle en a fait les frais.

     

     

    Une photo des années 60 de la rue des Six Aunes

     

     

    Six Aunes 1960

    Photo extraite du super chouette livre de Jean d'OSTA
    LES RUES DISPARUES DE BRUXELLES

     

     

     

     

     

     

  • Charles Duyver

    Un Coup d'oeil sur les archives de

    CHARLES DUYVER

    Fabriquant de meubles

     

     

    Pub

     

     

    Juillet 1996 

     

    Mark regard par la fenêtre

    Photo 1 - Pierrot HEYMBEECK

    Mark DE MEYER, scrute par la fenêtre

     

     

    arrière maisons

    Photo 2

    Les archives de "CHARLES DUYVER" sont stokées dans une maison de l'impasse VERPLANKEN.

    Les maisons que l'on aperçoit sont celles de la rue Van Artevelde

     

    Archives pas mal

    Photo 3

     

     

     

    Charles DUYVER

    Photo 4 - Pierrot HEYMBEECK

     

    Pierrot Archives bon

    Photo 5 - Mark DE MEYER

    Un local des Archives

     

    Pierrot Archives

    Photo 6 - Mark DE MEYER

     

    Je consulte les archives, et recherche le nom de personnes qui auraient habités le quartier de Notre Dame-au-Rouge et Bruxelles.

     

     

    4 Pierrot
    Photo 7 - Mark DE MEYER

     

     

    ouvriers

     

    Ce jour là nous avons consulté des tonnes et des tonnes d'archives et c'est avec l'accord de la patronne que nous avons pu les emporter.

    Depuis Mark, a remis ces archives à "LA FONDERIE", quant à moi j'ai gardé le livre de comptabilité "SALAIRES DES OUVRIERS", livre qui contiens encore des lettres des gens qui postulaient un emploi,  transmises à la direction

    Ci-dessous quelques exemplaires

     

     

    Lettre 1

    Lettre de Monsieur HULPIAU
    264, Kouter

    Zele - bij Dendermonde

     

    Lettre2

     

     

    lettre3

    Et de

    Georges DELSAUT
    Bouvegnies-Lez-Ath


    lettre4

    Curieusement,  je n'ai trouvé AUCUNE lettre écrite par un Bruxellois !

    Il est plus que probable que les gars de Bruxelles Ville se déplacaient "directement dans le bureau pour se présenter, pour une place".

     

     

     

    carnet de salaire

     

     

    Archives couloir + étagères

    Photo 8

     

     

    Archives pas mal

    Photo 9

     

     

    Escaliers

    Photo 10

     

     

    Cracra

    Photo 11

    1er Etage

     

     

    Archives Charles

    Photo 12

     

    Sloves Jean

    Jean SLOVES

    Contre-maître
    4,45 francs par heure
    213,60 par semaine

     

     

    Sloves Jean 2

     

     Escaliers2

    Photo 13

     

     

    2 Pierrot
     Photo 14

     Je suis au Rez-de-Chaussée, maintenant dans l'ancienne cour de l'impasse

     

    3 Pierrot

     Photo 15

     

     

    façade

     Photo 16

    La façade de la maison de l'impasse VERPLANKEN

     

     

    pierrot perplexe

     Photo 17

    Le mur de l'ancienne cour de l'impasse

     

    7 Pierrot

    Photo 18

     

    L'entrée du "PARKING"

    Dans le fond, les maisons de la rue des Six Jetons

     

     

    6 Pierrot

     Photo 19

    Ma teuf avec les échelles.

    Après cette visite, nous nous sommes rendus au "ROUGE et NOIR", café situé rue du Vautour.

    C'est à cette occasion que j'ai vidé quelques verres de Coca-Cola, avec Jef Chômeur, Pole Capitaine, Guy Beghin et le mari d'Edith de la friture "chez Roger"
    hei ma vast ?

     

     

    Impasse Verplanken222
    Vue du quartier Notre Dame-au Rouge en 1952

    Le gros trait bleu = situation de la petite-Senne
    Pointillés = situation de la 1ere enceinte de Bruxelles
    Point Jaune = école n° 17
    Point brun = école n°4
    Point bleu = Athenée Léon Lepage
    Et enfin, la ligne verte l'impasse Verplanken.

     

     

    Façade Sud de l'impasse
    Façade Sud de l'impasse

    Collection Jean COPIN

     

    Ci dessous en extrait du programme de le kermesse
    de Notre Dame-au-Rouge
    1957

     

    Que Reste t'il du beau magasin Ch. DUYVER

    57 Ans après ?

     

    Copin Artevelde

     

     

     

    DSC02568 (Large)
    Photo d'Andrée Bolsius
    février 2010