jef slagmulder - Page 4

  • Kinder Kouch

    Kinder Kouch

     

     

    Kinder

    Photo 1

    Fin des années 40 ou début 50.

    Une belle photo d'une maman qui promène ses enfants à la mer du Nord.

    Si au début de 1900, les poussettes d'enfants avaient des très grandes roues,
    on peut voir sur la photo, qu'à la moitié du même siècle les roues sont nettement plus petites.

    +-+-+-+-+-

     

    Une anecdote AUTHENTIQUE

     

    Francine,  habitait au 17 de la rue de l'Abricotier.

    Sa maman avait fait l'acquisition de + ou - la même "Kinder Kouch" pour promener sa petite sœur.
    Un jour une petite roue se détacha de la "Kouch" et alla terminer sa course en "vollegaz" dans la rue Haute.  

     

  • Cherche Bruxellois

    Cherche Bruxellois des années 20, 30, 40, 50 et 60

     

    Merci Andrée

    Photo n1 - Andrée BOLSIUS

    J'ai trouvé un négatif des années 60 dont j'avais oublié l'existence ,je reconnais Edouard au centre de la photo assis sur la nuque de son copain et les bras en l'air .
    Les autres me dise que très très vaguement quelque chose .
    Peut être que l'un ou l'autre visiteur se reconnaitra et pourra nous indiquer l'endroit ou à été faite cette photo
    Andrée.

    Chez Pol - club de Jeunesse - merci Gilbert

    Photo n° 2 - Gilbert Delepeleere

    "Chez Paul" rue des Tanneurs 

     

    Police
     Agent de Police 1929

     

  • Bruxelloises du temps passé


    Bruxelloises du temps passé

    Photos et texte de Jef Slagmulder

    Numériser0002
    Photo 1

    Les Bruxelloises pratiquaient essentiellement 3 métiers:servantes,couturières et surtout dentellières.
     
     
    Dès 6 ans,quelquefois même dès 4 ans,des enfants devaient fréquenter des"écoles dentellières".
    Pendant 10,12 et quelquefois même 15 heures par jour des fillettes étaient penchées sur le carreau à dentelle.

    Le sort des dentellières était pitoyable,elles cumulaient tous les inconvénients du confinement dans un foyer réduit à sa plus simple expression . Toute une famille logée dans une seule pièce,avec l'obligation d'y produire jusque tard dans la nuit,pour un salaire quasi symbolique.C'est à ce prix que la dentellerie était devenue la gloire de Bruxelles!
    Ce ne fut pourtant qu'à partir du dernier quart du XIXème siècle que le nombre des dentellières commença à diminuer..De 4416 en 1866,elles n'étaient plus que 668 vers 1880.En fait ,ce travail artisanal ne pouvait plus faire face à la mécanisation de plus en plus poussée dans l'industrie textile.

    Numériser0001

    Rue Haute 132

     

    Mayken Coecke,épouse de Bruegel
     
     
    Originaire d'Anvers vint s'installer à Bruxelles avec Pieter Bruegel,qu'elle avait épousé en 1563 à l'âge de 18 ou 19 ans.
    Pendant 6 ans elle a remplit les nombreuses fonctions traditionnellement assignées à une épouse.Puis,restée veuve avec 2 garçons
    en bas âge.,elle sut leur faire donner l'instruction et la formation qui les amenèrent à devenir les continuateurs de leur père:ce sont Pieter Bruegel,dit l'Enfer et Jean,dit de Velours.
    Mayken et Pieter Bruegel avaient occupés une belle maison au 132(actuel)rue Haute,au coin de la Porte Rouge.Le quartier était alors occupé par la "bonne bourgeoisie"et ne s'appelait pas encore"Marolles".Les étymologies proposées pour ce nom ont chacune un rapport avec des religieuses,soit une femme qui marmonne ses prières,soit les soeurs apostolines ou "maricoles"venues fonder,à la fin du XVIIème siècle,un couvent du côté de la rue des Minimes et de la rue Montserrat.

    Numériser0006
    Photo 2

     

    Les  Bruxelloises du temps de Mademoiselle Beulemans
     
     
    Les marchandes d'escargots,caricoles,crabes,moules,poissons séchés......
     
     
    C'est en général de mère en fille que se transmet la charette de caricoles.
    Destinées à être cosommées exclusivement dans la rue,ces curieuses bestioles(escargots,caricoles)au goût caoutchouteux,servies dans un bouillon au céléri(escargots)se servent à toute heure.
    Pour les amateurs ont peut encore en trouver journellement,rue Wayez,place Sainte-Catherine,place du Sablon,rue Haute,place du Jeu de Balle,etc.....

    Numériser0010
    Photo 3

     

     

    Numériser0017

    Photo 4

     

     

    Numériser0020
    Photo 5

     

    Sans titre - 1

    Photo 6

    Encore une cousine de ma mère, qui stationne rue de la Verdure - coin rue d'Anderlecht.

     

    Marchante et cocher
    Photo 7

    Marchande de Scholles qui bavarde avec le Cocher

    Place de la Chapelle
    Photo 8

    Place de la Chapelle

     

  • Le palais Stoclet

    Savez-vous qu'un de nos plus beaux joyaux bruxellois se trouve au 279/281 de l'avenue de Tervueren?
     
     Le palais Stoclet ainsi que son mobilier,est classé monument historique depuis 1976 et est inscrit au "Patrimoine mondial de l'Unesco"
     depuis le 27 juin 2009.Il rejoint ainsi la Grand-Place ou encore 4 demeures Art Nouveau dues à l'architecte Victor Horta.
     Ce chef d'oeuvre de la transition entre Art Nouveau & Art Déco,dans tous ses détails,est à ce jour encore protégé et par ce fait n'est
     toujours pas accessible au public sauf en de très rares occasions.

     

     

    GetAttachmentCAMPMQ31

     

    3394259415

    Photo 1

    1

    Photo 2

    Erigé par l'architecte viennois Jozef Hoffmann,cet hôtel particulier a été commandité au début du siècle dernier par le
    financier belge Adolphe Stoclet.Celui-ci,financier,directeur de la Société Générale,adresse le 2 avril 1906 la demande
    de bâtir au Collège Echevinal de Woluwé-St-Pierre mais les travaux menés par l'entreprise François & Fils ne se
    termineront qu'en 1911. 
    La façade extérieure du bâtiment consiste en une série de cubes recouverts de marbre blanc de Turili(Norvège) et
    finis par des tubes en cuivre.Le portail d'entrée est en forme de pavillon relié par un passage couvert avec la façade
    et est couronné par une statue de Minerve du maître Michael Powolny.A l'angle de l'immeuble se dresse une tour
    surmontée de 4 statues de bronze du sculpteur Franz Metzner.
    A l'entrée de cette maison seigneurale,une fontaine de Georges Minne accueille le visiteur dans un décor de marbre blanc
    de Panazzo(Italie). 

     

    300px-Palais_Stoclet_20050728

    Photo 3

    epouxstoclet2
    Les époux STOCLET

    josefhoffmannjeune
    Jozef Hoffman(jeune)

    Numériser0005

    Photo 4

     

     

    Numériser0004

    Photo 5

    Chaque pièce du palais contient des éléments du mobilier et de décoration qui font partie intégrante de l'édifice et constituent un décor assorti au style architectural.Il s'agit notamment des meubles spécifiques des différents salons(fauteuils,tables,guéridons),de la salle à manger(tables,chaises,dressoirs,vaisselles,argenterie),du bureau,des salles de bain(meubles,miroirs,objets de toilettes),des chambres,y compris les luminaires,meubles de jardin,etc...l'interaction entre l'architecture et le mobilier est omniprésente.
    Les murs de la salle à manger sont décorés de mosaîques de l'artiste autrichien Gustav Klimt,exécutées par Léopold Forstner en marbre,verre et pierres colorées.Le dallage est formé d'un damier de petits carrés de marbre noir de Porto-Venere et jaune de Ponazzo(Italie).
    Un bel escalier en marbre italien,aux splendides ferronneries"Art Nouveau",mène à la merveilleuse galerie du 1er étage qui surplombe le grand salon de réception.Peu connue ,la belle chambre d'enfants est décorée d'une délicieuse frise verte et blanche de Ludwig Heinrich Jungnickel avec de nombreux animaux stylisés. 

     

    300px-Gustav_Klimt_031

     Photo 6

    dyn009_original_283_377_pjpeg_2579114_2875c32330e11e97e9f29d6a998c83ce

    Photo 7

    hoffmancoffeee

    Photo 8

     

    ill-10_small

    Photo 9

    ill-11_small

    Photo 10

    medium_stoclet1

     Photo 11

    Le maître(Jozef Hoffmann)vint visiter une dernière fois,lors de son 85ème anniversaire,son oeuvre et le roi lui décerna,à cette occasion,la plaque de "Grand-Officier de l'ordre de Léopold II".
    La Belgique émit en 1965,en hommage au grand architecte,né en 1870 à Pirnitz en Moravie(aujourd'hui Brtnice)et décédé en 1956 à Vienne,une série de timbres qui représentent 3 vues du Palais Stoclet.  

     

    Numériser0003

     

     Texte et photos de Jef Slagmulder

     

     

  • Jef


    La Vie de nos Parents sous l'occupation.

     

    Jef notre bourgmestre

     

    Proclamation

     

     

    PROCLAMATION
    _____________
     
    Mes Chers Concitoyens,
     
    L'autorité allemande vient de me faire savoir que je dois cesser d'exercer mes fonctions de bourgmestre;
    je ne puis que m'incliner devant cet ordre,quoiqu'en droit il viole la Convention de La Haye et qu'en fait rien
    ne justifie la mesure prise à mon égard;j'ai en effet conscience d'avoir loyalement et totalement accompli
    les multiples devoirs toujours lourds et pénibles incombant aux chefs des villes et communes occupées par
    l'ennemi.

    Il m'avait été proposé de continuer l'exercice de mes fonctions,mais dans des conditions telles qu'elles
    impliquaient de ma part une participation à l'exécution des Arrêtés des 16 avril et 26 mai 1941,pris par
    une autorité belge,en violation de la loi du 10 mai 1940 sur laquelle cette même autorité s'appuie pour
    exercer le pouvoir;en me soumettant,je foulais aux pieds  l'honneur et le devoir et je désobéissais à une
    des lois fondamentales de notre Pays,lois auxquelles j'ai juré obéissance; j'ai refusé.

    Contrairement à ce qu'il se dit,je n'ai pas quitté mon poste et n'ai pas offert ma démission.
    JE SUIS,JE RESTE ET JE RESTERAI LE SEUL BOURGMESTRE LEGITIME DE BRUXELLES.

    Tout ce qu'une autorité belge fait et fera en application des susdits arrêtés est sans fondement légal.
    Je ne vous fais donc pas mes adieux;je vous dis au revoir.
    En vous quittant provisoirement je vous demande de supporter vos misères et vos souffrances matérielles
    et morales avec CALME,COURAGE,ET CONFIANCE;vous ferez front contre le sort,d'une âme fière et d'un
    coeur fort. 

    Ceux qui sont vraiment de notre race n'ont peur de rien ni de personne dans ce monde;ils n'ont qu'une
    crainte;celle de ne pas faire tout leur devoir et de perdre l'honneur.
    Restez unis:votre UNION fera votre FORCE et vous assurera un avenir meilleur!

    "Dieu saura protéger la Belgique"
    "Et Son ROI"

    Le Bourgmestre
    D.F.J.VAN  DE MEULEBROECK
    Hôtel de Ville,30 juin 1941

    Numériser0084

     

    Numériser0085

    Photo 1

     

     

    Numériser0083

    Photo 2

     

    Numériser0079

    Photo 3

     

     

    Numériser0080

     

    Photo 4

     

     

    Numériser0075

    Photo 5

     

     

    Numériser0077

    Photo 6

     

     

    Numériser0081

     Photo 7

    Numériser0082

    Photo 8

     

    Numériser0086

    Photo 9

    Numériser0087

    Photo 10

    Numériser0088

    Photo 11

    Numériser0089

     Photo 12

     

    Numériser0090

    Photo 13

    Soldats Belges

     

     

     Photo 14

     

     

     

     Soldaten Kino

     

     Photo 15

     

    Numériser0097

     

     

    P1290017

     

    Ci-dessus une photo Affiche Bruxelles 1040.
    Le bourgemestre était très mal vu = colaborateur !)
    Ecrit par Roger