andree bolsius - Page 5

  • rue des Sables

    C'est le Royaume des Schtroumpfs, Tintin, Lucky Luke, Spirou, Gaston Lagaffe, Bob et Bobette et plusieurs centaines d'autres héros de papier!
    Attraction majeure de Bruxelles et temple de l'Art Nouveau, le Centre Belge de la BD réunit sur plus de 4000 m² tout ce qui traite de la BD depuis ses origines prestigieuses jusqu'à ses développements les plus récents à travers expositions permanentes et temporaires, bibliothèque, centre de documentation, librairie, brasserie...
    Espace Hergé, articulé autour d'une évocation géante de la façade du château de Moulinsart doté d'agrandissements, de maquettes et de nombreux éléments interactifs qui permettent de mieux comprendre l'oeuvre d'Hergé. 
     

     

    StrZand

     

    Andrée et André ont été faire un tour au n° 20 de la rue des Sables
    Ils nous ont rapporté les photos numérotées.

     

     

    accueil

    Photo n° 1

     

     

    espace-victor-horta[1]

     Photo 2 d'Andrée et André
    Espace dédier à Victor Horta

     

    pict4436

      Photo 3 d'Andrée et André

     

    pict4439

     Photo 4 d'André et André

     

     

    pict4447

      Photo 5 d'Andrée et André

     

    pict4454

     Photo 6 d'Andrée et André

     

     

    pict4455

     Photo 7 d'Andrée et André

     

     

    pict4457

     

     Photo 8 d'Andrée et André

     

    pict4462

      Photo 9 d'Andrée et André

     

    pict4474

     Photo 10 d'Andrée et André

     

     

    pict4477

     Photo 11 d'Andrée et André

     

    pict4497

     

     Photo 12 d'Andrée et André

     

    pict4535

     Photo 13 d'Andrée et André

  • Palais du Coudenberg

    A visiter : Le site archéologique de l'ancien palais du Coudenberg .

     

    Du XIe au XVIIIe siècle , le palais , résidence princière dominait Bruxelles sur la colline du Coudenberg .

    C'est le Comte Lambert II dit Baldéric ( 1041 - 1062 ) qui fit édifier ce château .

    Ce palais vit l'abdication de Charles Quint le 25 octobre 1555 .

    Au fil des siècles il y eut des transformations , des ajouts , jusqu'à l'incendie de 1731 .

    Les ruines du palais, surnommées «  la Cour brûlée « sont restées dans cet état pendant plus de Quarante ans .

    En 1774 les ruines sont rasées et nivelées pour construire une place en style néoclassique ,

    "place Royale" .

    Quelques gravures et photos pour vous plongez quelques centaines d'années en arrière

    Andrée.

    Photos Andrée Bolsius

    andrée Bolsius

    Gravure 1

     

    Andrée bolsius 2

    Gravure 2

     

    Andrée 3

    Tapisserie du XVIIIe  siecle , de l' atelier Leyniers et Reydams , représentant l'abdication de Charles Quint au palais du Coudenberg

     

    Andrée 4

     Gravure du XVIe SIECLE

     

    Andrée 5

    Van de Stock donne une vue du parc vers 1660 après les embellisement que le palais connut succesivement sous le règne de Charles Quint et celui des Archiducs Albert et Isabelle .

     

    Andrée 6

     

    Partie d'un plan de Bruxelles du XVIIe siecle , au centre les ruines du palais . A droite , le palais d' Egmont .

    Andrée 1

     

     

    Andrée 2

     

     

    Andrée 3

     

    Andrée 4

    Photo Andrée Bolsius. 

     

     

    Andrée 1

     

     

    Andrée 2

     

     

    Andrée 3

     

     

    Andrée 4

     

     

    andrée 5

     

     

    Andrée 6

     

     

    Andrée 7

     

     

    andrée 8

     

     

     

  • La Grand-Place vu par Andrée

    La Grand Place
    Vu par Andrée
    les textes historiques sont de M. Gustave Abeels.

     

     

     

    BXL1

    BXL1 1 (Medium)

     

     

    BXL2

     

     

    BXL2 2 (Medium)

     

     

     

    BXL3


     

    BXL3 3 (Medium)

     

     

    BXL en feu (Medium)

     

     Incendie de la Grand-Place ( 1695 )   En 1690 ,les opérations militaires avaient repris à l'occasion de la guerre dite de la "ligue d'Augsbourg" et rien ne put empêcher les soldats de Louis XIV de déferler vers le centre du pays .

    C'est ainsi que le maréchal de Villeroy installa son quartier général dans le couvent des Minimes , à Anderlecht , le 11 août  1695 . Trois jours plus tard ,  il mit ses mortiers en batterie à Molenbeek , près de la ferme de Ransfort . Dés cet instant , les boulets ne cessèrent de s'abattre sur le centre même de notre cité .

    Un violent vent d'ouet activa les foyers d'incendie et bientôt la Grand-Place ne fut plus qu'un immence brasier .

    L'artillerie bruxelloise s'était défendue pourtant , à coups de pavé parce qu'à court de boulets ....   Image et commentaire d'un calendrier des années 80

    +-+-+-+-+-

    Les 13, 14 et 15 août 1695, un déluge de feu s'abat sur le centre de Bruxelles. Ce bombardement, ordonné par le roi de France Louis XIV dans l'espoir de voir lever le siège de la citadelle de Namur, va réduire la capitale des Pays-Bas méridionaux à l'état de ruines. Les troupes françaises commandées par François de Neufville, duc de Villeroy, maréchal de France, déclenchent les hostilités le 13 août entre six et sept heures du soir depuis les hauteurs de Molenbeek. Après quelques heures de tirs ininterrompus, les flammes enveloppent l'ensemble de la Grand Place et les maisons en bois qui l'entourent. Le feu gagne l'Hôtel de Ville et la Maison du Roi vers deux heures du matin.

    Lorsque les batteries du Maréchal de Villeroy se taisent enfin, au milieu de la journée du 15 août, le centre de la cité n'est plus qu'un gigantesque brasier. Située au milieu de la zone sinistrée, la Grand Place est presque totalement détruite : seuls subsistent les murs et la tour de l'Hôtel de Ville - qui servit de cible aux artilleurs français - ainsi que la carcasse de la Maison du Roi et la partie inférieure des maisons en pierre du côté ouest. A l'exception des premiers niveaux de "La Brouette", du "Sac" et de "La Louve", les trente et une maisons de la place doivent être entièrement reconstruites.

  • Quelques photos


    Quelques photos du quartier de Notre-Dame-au-Rouge


     

    rue du dam
    Photo 1

     

     

    rue du Dam - 2009

    Photo 2

    La rue du Dam - les n° 9 et 7 en juin 2009. Maison qualifiée de "Moderne" dans les années 50, 60.


     

     

     

    Wiske

    Le Café sur le coin était tenu dans les années 50, par "Wiske van Laurent"
    A gauche, la rue d'Anderlecht, on aperçoit la vitrine de "Charel Rocus", le pompe funèbre du quartier Notre Dame-au-Rouge. A droite, la rue Cureghem, on aperçoit la vitrine de "Lievin", parrain de Lievin Baudewijn. Tous les kets, (pas les filles), ont acheté en 1954, leur "Cowboybrouk" chez Lievin.
    Pendant la guerre de 40, Lievin possédait deux grands chiens qui ont été abattus par les boches.

     

     

    Wiske van Laurent

     

     Wiske van Laurent est la petite dame à l'avant plan.

     

     

    FREDDY RUE DE CUREGHEM

     

     

     

    sc15 - merci à Andrée Bolsius

     

    Merci andrée' pour les deux documents

     

    sc16 - Merci à Andrée Bolsius

     

     

     

     

     

    Début de la rue de Cureghem

     Photo 4

     

    A droite sur la photo, on aperçoit une partie du très grand bâtiment de l'Atelier de Tram.

    Dans les années cinquante, on trouvait encore des rails de trams, qui allaient presque à la rue de la Verdure. A l'époque, il n'était pas rare de voir des trams manœuvrer dans la rue.Cureghem.

     

     

     

    Cureghem 1

     Photo 5


     

     

     

     

     

     

    cureghem 2

    Photo 6

    Dépot du Tram de la rue de Cureghem

     

    qui connait cette rue

    Photo 7 et 7 bis

    Jeune, notre ami Léon Paris a habité cette rue

     

     

    Froebel

     

     

     

    rue d'anderlecht

     

     Coin des  rues d'Anderlecht et Froebel

     

     andree bolsius

    la rue de Cureghem, on aperçoit à droite, la plaque situe le parking de la célébre firme "COTUBEX"

      

     

    IMG_1259[1]

    Un GRAND bonjour d'Elise (tante de Benjamin), elle habitait dans les années 40, la rue Camusel. C'est une très bonne amie de ma soeur.

     

     

    andree bolsius, Cotubex,

    La photo est prise au bloc de la rue des Potiers.

    On reconnait facilement Serge Baré, l'autre petit ket serait Jean-Marc Ledoux, le frère de Michelle. Merci à Serge pour la photo du quartier.

     

    andree bolsius, rue des Foulons,
    rue des Foulons, n° 8 - photo de francine Kohne - 9 février 2011

     

     

    andree bolsius
    Coin de la rue des Foulons et de la rue de la Caserne
    Dans le fond de l'image le  Palais du Midi, situé Boulevard Maurice Lemonier.