• Marolliens en Vacances.

    Marolliens en Vacances

    Merci Chantal Anthoons pour les belles photos.

    Nelly-16.jpg
    Photo 1

    nelly-15.jpg
    Photo 2

    nelly-14.jpg
    Photo 3

    nelly-12.jpg
    Photo 4

    nelly-11.jpg

    Photo 5
    Le premier dans la piscine, c'est mon père
    Écrit par eddy Hellinckx.


    nelly-10.jpg

    Photo 6

    Avec Gust Lemaître , Henri Stroobant , Berre , Patafrit et ...Qui peut aider pour mettre des noms - Ecrit par Nelly Lallemand

  • Gustave Anthoons

     

     

    Merci Chantal Anthoons pour les belles photos.

     

    Gust Anthoons dit
    "Menoenkel"

     

    nelly-4.jpg

     

     

    nelly-5.jpg

     

    nelly-20.jpg

     

    nelly-8.jpg
    PHOTO 1


    nelly-1.jpg

     PHOTO 2

     

    sempo.jpg

     

    nelly-19.jpg PHOTO 3

     

     

    nelly-18.jpg

     PHOTO  4

     

    Le cheval NAPOLEON

     

     

     

     

     nelly-13.jpg
     PHOTO  5

     

    nelly25.jpg
     PHOTO  6



    nelly-2.jpg
     PHOTO  7

     

    nelly-21.jpg 
     PHOTO  8

     

     

    nelly3.jpg

      PHOTO  9


    A droite de la p'tite fille blonde il y a 2 kets le 1er ressemble très fort à Pierreke PLASSCHAET et l'autre là (à côté du "Mexicain") c'est François PEETERS (Pitche) avec qui j'ai joué au foot.
    Derrière le "Mexicain" mais devant une petite fille j' suis quasi certain que c'est le père de Louise COLET ???

     nelly-24.jpg

      PHOTO  10

     

     nelly-6.jpg

      PHOTO  11


    D'après Henri Timmermans, Dans le bas le 2em a partir de la gauche : Léon Bots
    D'après Nanouche le premier à gauche debout est le papa de Louise Collet

     

    nelly-23.jpg

     PHOTO  12


    A1 VAN HUFFEL -A2 ROESSEMS  - A 3 GUILLAUME BUYL -  B4 ROSSE POLLE - B5  "FATE (François HOFFMANS.

     

     

    nelly-26.jpg

     PHOTO  13

     

     

     nelly-7.jpg

      PHOTO  14

     

     

    nelly-100.jpg

      PHOTO  15

     

     nelly-27.jpg
     PHOTO  16

     



    nelly-22.jpg
      PHOTO  17


    Cette photo est prise devant le bain de Saint-Josse ...et je crois que la dame en blanc à côté de mon père est une certaine Jacqueline sa maman travaillais aussi au bain mais je ne connais plus son nom.....c'est trop loin ....

     

     nelly-28.jpg
    PHOTO 18

     

     

     

    nelly-29.jpg

    PHOTO 19

     

     

    nelly-30.jpg

    PHOTO 20

     

     

     

    nelly-a.jpg

    PHOTO 21

     

    nelly-b.jpg
    Photo 22 

     

    nelly-c.jpg 

    PHOTO 23 

     

     

    nelly-d.jpg

    PHOTO 24

     

     

     

     

  • rue de la Violette

    violette-plaque.jpg

     

    vio6.jpg
    Photo 1

    rue de la Violette, numéros 1,3 et 5

    La rue de la Violette n'avait pas jadis de nom particulier; pour l'indiquer on disait : la rue par où on va de l'église Saint-Jean à la halle aux Draps. Elle porta ensuite, pendant quelque temps, le nom de marché aux Poulets, Hoendermerct  (ordonn. de 1452). L'impasse qui se trouve à sa partie supérieure, est remarquable par ses changements de nom  : elle s'appela successivement  la Vache, la ruelle de Dame-Marie, le Petit-Veau, la ruelle des Veaux et la ruelle de la Drèche. De ce côté, étaient  au XIVe siècle, plusieurs belle maisons, telles que la Nouvelle Maison  ou Nouhuis, a donné son nom à une famille échevinale. L'impasse au fond de laquelle se trouve l'Hôtel de la Paix était appelée, la rue de la Vieille Poste et on la trouve désignée dans des actes antérieures de la manière suivante : Sur la petite plaine, plus bas que l'hôpital Saint-Jean, en face de la rue des Chapeliers. L'Hôtel  de la Paix appartenait,  en 1706, à jean Huys, et à cette époque il fallait habiter par les "seigneurs députés des états de Hollande;" c'est là que s'est établie la Société de Lecture, fondée en 1807.  

    vio4.jpg
    Photo 2

    rue de la Violette numéro 30 et 32

    vio3.jpg
    Photo 3

    rue de la Violette numéro 19 

    vio2.jpg
    Photo 4

     

    rue de la Violette numéro 17

    vio.jpg
    Photo 5

     

    rue de la Violette numéros 14 et 16

     

     

     

  • Mère Odile

    Famille-complet.jpg
    A 1 - Philomène - B1 Mouma - B2 Jeanine - B 3 Maurice - B 4 Amelie - B 5 Joseph et B 6 Poupa
    Ostende 1958.

     

    Nous sommes en 1966-67, je rends avec francine et "la petite" Nadine visite à ma mère.

    Ma mère a quelques problèmes avec "Jojo" Georges Heuninck (dcd), fils de ma sœur Jeanine.

    Si pour moi, ces quelques mots prononcés en bruxellois de ma mère et ma fille ont une valeur sentimentale. Pour vous
    il  sera peut-être agréable  d'entendre ces quelques mots. Ma mère est partie en 1987 et Jojo en 2010. 

     

    " Une dernière chose, ma mère ne crie pas, non elle parlait toujours aussi fort, c'était aussi une vendeuse de billet de loterie sur la rue.




     

     

     

     

     

     

     

  • Affiches etc

     

     UN peu de TOUT

     

     

    saint-jean.jpg
    Photo 1

    Affiche publicitaire de 1897 de Victor Mignot.
    (AVB) - BRUXELLES 1000 ans des Bruxellois et de leurs riches et pauvres.

     

     

    jacqmotte.jpg
    Photo 2

    Affiche de 1900 de Fernand Toussaint pour le café Jacqmotte.
    Installés rue Haute comme épiciers depuis 1820, les Jacqmotte se sont spécialisés dans la torréfaction du café au début de 1900 (AVB)

     

     

    inf.jpg
    Photo 3

     

     

     

     

    saint-sauveur.jpg
    Photo 4

    Une belle affiche de 1935 pour le Bain Saint-Saveur.
    Les établissements du Saint-Sauveur formèrent un vaste complexe à front de la rue Montagne-aux- Herbes-Potagères. Il fut, en 1959, immolé sur l'autel des bureaux. (AVB)

     

     

    bowling.jpg
    Photo 5

     

    popelin.jpg
    Photo 6

    Marie POPELIN, première avocate belge, diplômée de l'ULB en 1888 ne put JAMAIS plaider. L'accès des femmes au barreau a été autorisé par la loi du 7 avril 1922. Le bas-relief de J. de la Palud représentant Marie POPELIN rend hommage à cet événement. (AVB)

     

     

    lait.jpg
    Photo 7

    Un agent de police pouvait dresser un procès-verbal lors d'un simple contrôle de routine sur la voie publique s'il constatait la non conformité du lait aux règles d'hygiène. (AVB)

     

     

    neige.jpg
    Photo 8

     

     

    diligence.jpg
    Photo 9

    Une diligence à impériale au boulevard d'Anvers sur une lithographie du XIXe siècle. A droite l'abri du guichetier à qui un voyageur se dispose à acheter un titre de transport. (AVB)

     

     

    ecluse.jpg
    Photo 10

    Le canal reliant Bruxelles au Rupel. (Hôtel de ville)

     

     

    train.jpg
    Photo 11

    Le 5 mai 1835, un convoi tiré par trois locomotives a quitté la gare de l'Allée Verte pour se rendre à Malines. Le trajet a duré 50 minutes pendant lesquelles les 900 passagers embarqués à bord d'une des trois classes du train ont craint d'être incommodés par la vitesse. Cette liaison ferroviaire fur la première ligne de chemin de fer établie sur le continent européen. Cette aquarelle anonyme représente le premier train à l'Allée Verte. (MVB) – source n° 2 de BRUXELLES 1000 ans des Bruxellois et de leurs transports.

     

     

    1882.jpg
    Photo 12

     

    C'est un tableau de 1882 du peintre William Cooper décrivant l'activité autour de la Maison des Barques, à gauche. La "Veerhuys" ou Maison des Barques située à la hauteur du Marché aux Porcs, était le point de départ des embarcations pour le transport des voyageurs et des colis postaux. Malines, Vilvorde et Anvers étaient desservies chaque jour selon l'heure des marées par un transport fluvial. A droite, l'Auberge du Cheval Marin existe encore de nos jours. (MVB)