BERCHEM-SAINTE-AGATHE

 

En cartes postales anciennes.

 

5.jpg

 

 

 

 

 


 

Au début du XXe siècle, Berchem-Sainte-Agathe fut englobée dans le tissu urbain bruxellois, suite à l’extension radio-concentrique de la ville et à l’arrivée du tramway.

À l’instar des villages médiévaux, l’urbanisation de la commune s’est effectuée de manière peu organisée et la plupart des projets de développement urbanistique du XXe siècle ont été abandonnés ou partiellement réalisés (projet de construction de la place communale dans un style néorenaissance par l’architecte Victor Degand en 1911, projet d’urbanisation du Zavelenberg, du Hogenbos, du bois du Wilder, ainsi que la construction d’un boulevard de rocade entre Ganshoren et Molenbeek, après la Seconde Guerre mondiale).

Hormis l’église de style roman construite entre 1287 et 1311 (restauration en 1744 et 1974) et l’auberge-relais la couronne bâtie au début du XVIIIe siècle et reconstruite en 1869 dans le style néo-classique sur décision de l’échevin Vandendriesch, l’ensemble des bâtiments actuels de la commune fut construit après 1800.

 
La vieille Église de Berchem-Sainte-Agathe

En effet, on distingue des bâtisses de style néo-classique construites au XIXe siècle (Place de l’Église, rue de l’Église et chaussée de Gand) ; un nombre important de maisons ou villas bourgeoises de style cottage anglais, construites au début du XXe siècle, (rue de l’Église, Avenue des Cottages, Avenue Gisseleire-Versé, Avenue René Comhaire et rue Openveld), des maisons ou villas Art-Déco (Avenue du Roi Albert, Avenue Selliers de Moranville et la Cité moderne) et enfin, des constructions contemporaines d’habitations individuelles ou collectives (quartier résidentiel du Kattebroek, t’Hof te Overbeke, drève des Maricoles et logements sociaux de l’Hunderenveld).

L’urbanisme berchemois est très peu tourné vers l’industrie. Par contre le secteur marchand y est très représenté, particulièrement depuis les années 1980 avec la création du complexe commercial, le Basilix.

Parmi les richesses architecturales de la commune, la Cité moderne, construite en 1925 par l’architecte Victor Bourgeois, est un des premiers exemples d’architecture cubiste à grande échelle en Europe, selon les idées du Bauhaus de Dessau. On peut voir sur la place des Coopérateurs une géométrie typiquement bauhausienne (maisons disposées en dents de scie, présentant des façades à 45 ° par rapport à l’alignement de la voirie). Cet édifice valut à Victor Bourgeois d’obtenir le grand prix de l’exposition internationale des arts décoratifs de Paris en 1925.

Un autre fleuron de Berchem est la villa Marie-Mirande située au no 11 de l’avenue Selliers de Moranville, seule maison classée de la commune. Cette villa constitue un des très rares exemples de façade affiche à Bruxelles. En effet, le céramiste Guillaume Janssens la fit construire en 1912 sur les plans de l’architecte Tinant et fit recouvrir toute la façade de carrelages artisanaux réalisés dans ses ateliers. Une alternance de frises et de tableaux Art Nouveau décore tous les étages.

Actuellement, la commune continue à s’urbaniser sous la pression des promoteurs immobiliers (construction d’un complexe d’habitations en face de l’Hunderenveld).

On peut penser que l’ensemble des zones non bâties de la commune, excepté le bois du Wilder (propriété de la commune) ainsi que le Zavelenberg (site classé), seront urbanisés, dans les prochaines décennies, sous la pression des sociétés immobilières toujours plus forte sur une commune de l’agglomération bruxelloise disposant encore de nombreux espaces à bâtir. Espérons que les pouvoirs politiques ainsi que les organisations locales prendront leurs responsabilités afin que Berchem-Sainte-Agathe demeure cette commune mi-rurale, mi-urbaine où le nombre d’espaces verts agrémente le cadre de vie.

Source internet.

 +-+-+-+-+-+-

 

"J'ai lu avec plaisir la chronique consacrée à Berchem-Ste-Agathe et je vous remercie de mettre ainsi notre belle petite commune en lumière. Permettez-moi cependant de réagir à votre dernier paragrahe où vous indiquez que Berchem se construit "sous la pression des promoteurs"... C'est faire peu de cas de notre Plan Communal de Développement voté à l'unanimité du conseil en 2000 après deux ans d'enquête publique et mis à jour régulièrement depuis cette date. Il consacre nos espaces verts dont certains sont "classés" tels que le Zavelenberg ou le Bois du Wilder... et, plus avant, nous avons même renoncé partiellement à des projets d'urbanisation qui avaient été décidés avant mon arrivée comme Echevin de l'Urbanisme en 1996. Je me tiens à votre disposition pour vous présenter ce PCD et toutes les opportunités que nous avons saisies pour sauvegarder les espaces verts et les lieux de convivialité. JOEL RIGUELLE, Bourgmestre"

 

 

1.jpg
Carte 1

l'Hôtel de ville de Berchem-Sainte-Agathe vers 1900

 

2.jpg
Carte 2

La maison communale vers 1906, la porte de gauche  conduite à la seule école communale de l'époque.

 

3.jpg
Carte 3


la place communale en 1920

 

4.jpg
Carte 4

Le garde champêtre prend la pose pour la photo.

 

5.jpg
Carte 5

 

Le tram chocolat (Bourse - Berchem) permettait aux gens de gagner le centre de bruxelles.

 

6.jpg
Carte 6

Le tram à l'heure du départ. A la hauteur du petit ket, la boite postale dans laquelle on pouvait mettre les lettres express.

 

7.jpg
Carte 7

La chaussée de Gand, pas encore de tram.
L'estaminet D. Steven, se nomme pas encore "A l'arrêt du tram".

 

60-chaussée-de-Gand.jpg
Carte 00

Chaussée de Gand, deux trams "modernes"

 

Place guillaume.jpg

 Place Docteur Schweitzer

 

8.jpg
Carte 8

Berchem-Sainte-Agathe possède aussi une grotte rappelant les apparitions de Lourdes.

 

9.jpg
Carte 9

L'arrière de la grotte reçoit la visite de trois jeunes.

 

10.jpg
Carte 10

La grotte, près de la rue des Soldats.

La-madame.jpg

La-madame-3.jpg

  

11.jpg
Carte 11

Les gens dégustent une bière "Perle Caulier"

 

12.jpg
Carte 12

La même place

13.jpg

 Carte 13

Un tram sur la chaussée de Gand et déjà un  Delhaize !

 

14.jpg
Carte 14

Une procession sur la chaussée de Gand (1921)

 

15.jpg
Carte 15

Un tram deux autos sur la chaussée de Gand en direction de Zellick. A droite l'avenue Josse Goffin.

 

16.jpg
Carte 16

Le mot "Couronne" avait du succès auprès des brasseurs du vieux Berchem. Il figurait sur pas mal d'enseignes. (1910)

 

17.jpg
Carte 17

Le château d'eau, disparu de nos jours

 

18.jpg
Carte 18

Le même sur un autre angle.

 

19.jpg
Carte 19.

Après la première guerre mondiale, les abords de la chaussée de Gand connurent la faveur des citadins.
Depuis le calme de ces lieux appartient au passé.

 

20.jpg
Carte 20

1913, la gare de Berchem-Sainte-Agathe.

 

21.jpg

 Carte 21

La résidence des seigneurs de Berchem, aujourd'hui un cercle sportif.

 

22.jpg

 Carte 22

Cette demeure  appartenait  aux Wolfs et ensuite aux Vandenberghe.

 

23.jpg
Carte 23

Encore une maison de plaisance qui a disparue, actuel parc Jean Monnet.

24.jpg
Carte 24

Villas "Trianon" & "Sans Souci"

 

25.jpg
Carte 25

Et encore une villa à Berchem-Sainte-Agathe.

 

27.jpg

Carte 27

La place communale est derrière nous, en route par la rue qui nous mène à l'église.

 

28.jpg
Carte 28

L'église est en vue, encore une petit effort

 

29.jpg
Carte 29

La photo fut prise en 1907, le bruit de la chaussée de Gand ne parvenait pas encore sur la petite place où ce dresse toujours l'ancien relais de poste devenu le restaurant "La Couronne".

 

30.jpg
Carte 30

C'est le jour du marché annuel.

 

31.jpg

Carte 31

Délaissé à la suite de la création de la chaussée de Gand, l'ancien carrefour est un havre de paix en 1920. 

 

32.jpg
Carte 32

La place de l'église en 1920.

 

33.jpg
Carte 33

Le chemin venant de l'église et l'Allée Verte se rejoignent en bas du sanctuaire.
Dans le fond, la Couronne, mais plus près de nous, un autre établisement, plus modeste, affiche "A la nouvelle Couronne" 1913.

 

34.jpg
Carte 34

Juchée sur le flanc d'une butte ancienne, l'église de l'ancien vilage.

 

35.jpg 

 Carte 35

Abandonnée et ruinée, l'église de Berchem allait de plein pied entrer dans le passé.

 

36.jpg
Carte 36

Toutefois, le sort ne l'a pas voulu aussi l'a-t-on restaurée pour y instaurer un centre culturel.

 

 

37.jpg
Carte 37

Sur le mur extérieur, côté Epître, un calvaire rappelait la rédemption aux défunts et aux vivants.

 

38.jpg


Carte 38

Voilà un coin bien calme formé par l'église et la cure.

 

39.jpg
Carte 39

 

Si l'église a été sauvée de justesse, le cadre ambiant a disparu

40.jpg
Carte 40

Image d'un autre temps lorsque l'église recevait encore ses fidèles.

 

41.jpg
Carte 41

En se rendant à l'église on passait devant le prebystère. 

42.jpg
Carte 42

A droite la Brasserie de la Couronne.

 

43.jpg
Carte 43

 

En haut de l'allée verte à droite de l'ancien cimetière se dressait la villa des Hêtres.

 

44.jpg
Carte 44

Le plus bel ornement de Berchem était le château dit "hof te Overbeke" (1908)

 

45.jpg
Carte 45

Le château ayant été loué aux soeurs de Bon-Secours de Courtrai, les socles anciens du parc furent dépossédés de leurs statues.

 

46.jpg
Carte 46

En 1906, le château de Overbeke suscitait encore l'admiration des visiteurs qui voyaient en lui un merveilleux specimen de Louis XVI.

 

47.jpg
Carte 47

En hors d'ouvre, un petit pavillon enrichissait le site.

 

49.jpg
Carte 48

Ancienne résidence des t'Serclaes de Nordeweek

 

 

50.jpg
Carte 49

Villa "Les Hortensias", ancienne propriété de la famille Willox.

51.jpg
Carte 50

Une maison de plaisance du vieux Berchem. Son nom Openveld évoque le site à découvert qui était jadis le sien.

 

 

52.jpg
Carte 51

 

Le nom de Berchem-Sainte-Agathe est aussi synonyme d'une institution sociale. Il y a là un établisement pour sourds-muets et aveugles.

 

53.jpg
Carte 52

Aujourd'hui institut provincial pour les handicapés de la vue de de l'ouïe a été fondé en 1883.

 

54.jpg
Carte 53

 

On commémora en 1908 le vingt-cinquième anniversaire de la fondation de l'institut.

 

56.jpg

 Carte 54

Des pensionnaires aveugles dans l'atelier de vanneries en 1908

 

57.jpg

 Carte 55

1915, l'Amérique n'est pas encore en guerre mais envoie des vivres et des vêtements à notre pays.

 

58.jpg
Carte 56

Ce n'est qu'en 1965 que fut démoli l'ancien estaminet "De Zevesterre", témoignage d'un temps à jamais révolu.

 

59.jpg
Carte 57

En 1841, le hameau de Koekelberg fut détaché de Berchem-Sainte-Agathe et érigé en commune autonome.


 

Brasserie Restaurant.jpg

 

Texte-smo.jpg

 

Commentaires

  • "J'ai lu avec plaisir la chronique consacrée à Berchem-Ste-Agathe et je vous remercie de mettre ainsi notre belle petite commune en lumière. Permettez-moi cependant de réagir à votre dernier paragrahe où vous indiquez que Berchem se construit "sous la pression des promoteurs"... C'est faire peu de cas de notre Plan Communal de Développement voté à l'unanimité du conseil en 2000 après deux ans d'enquête publique et mis à jour régulièrement depuis cette date. Il consacre nos espaces verts dont certains sont "classés" tels que le Zavelenberg ou le Bois du Wilder... et, plus avant, nous avons même renoncé partiellement à des projets d'urbanisation qui avaient été décidés avant mon arrivée comme Echevin de l'Urbanisme en 1996. Je me tiens à votre disposition pour vous présenter ce PCD et toutes les opportunités que nous avons saisies pour sauvegarder les espaces verts et les lieux de convivialité. JOEL RIGUELLE, Bourgmestre"

  • Une petite ville agréable à vivre rue de grand Bigard j'aime cette ville

  • "J'ai particulièrement apprécié votre sujet sur Berchem Sainte Agathe . J'aurai souhaiter savoir si vous aviez des informations sur les sources à Berchem et également sur la petite chapelle place de la vieille église .. merci d'avance"

  • "J'ai particulièrement apprécié votre sujet sur Berchem Sainte Agathe . J'aurai souhaiter savoir si vous aviez des informations sur les sources à Berchem et également sur la petite chapelle place de la vieille église .. merci d'avance"

Écrire un commentaire

Optionnel