Diverses Photos

Diverses Photos

 

 

Gare du Nord
Photo 1 - Plage Rogier en peu avant les années 30

Dans ces années là, il était encore possible de prendre une calèche pour rentrer à la maison (voir en bas à gauche).

Les trams ne sont pas encore munis de portes !

Les taxis stationnent devant la gare du Nord.

Au milieu de la place un passage souterain  permet aux gens d'accéder au grand magasin "BON MARCHE"

Une grande pub pour le savon CADUM.

rue Neuve
Photo 2 - Féerie Lumineuse - rue Neuve 1951.

Saint Nicolas
Photo 3

Le Grand Saint Nicolas au "Grand Bazar" de Bruxelles.
Les petits enfants , Lisette et son frère Jojo, tous deux décédés dans la cinquantaine.
Ils ont été elevés par leur Grand-Mère Maternelle.

Jef 1
Photo 4 - rue des Renards

Jef et son ami Jean. Jean avec qui francine, jouait dans la rue des Renards.

Jef 2
Photo 5

Tour Jap
Photo 6 - La Tour Japonnaise à Bruxelles II

 

la Tour japonaise fait partie des « musées d'Extrême-Orient ». La Tour japonaise fut inaugurée en 1905 et dès 1921 sa gestion fut confiée à l'Institution des Musées Royaux d'Art et d'Histoire. Les riches collections que renferment ses étages témoignent des rapports commerciaux réguliers établis entre l'Europe et l'Extrême-Orient. Les objets décoratifs en porcelaine qui y sont présentés ont été exclusivement réalisés pour les clients (et le goût) européens, entre le milieu du 16eme siècle et le milieu du 18eme.
Source internet

 A double tour


Photo 7 -
Cette semaine à l'affiche du "PATHE PALACE", le film à Double Tour (clic sur l'image) avec Jean-Paul Belmondo.

Le BAIN DU CENTRE

Le Photographe...

Stok Agente
Photo 8

 

La Foire du Midi, "La grande foire" pour les kets des quartiers Bruxellois. L'odeur des frites, des beignets et de la viande brulée (pour les hommes singes)
Le temps des scooters (autos tamponeuses), des disques à la mode, des filles et des bagarres à mains nues, entre bandes rivales.

La Police surveille tout ce petit monde, et cela dans une ambiance familialle

 

Moule
Photo 9

 

 

Palais de Justice
Photo 10

Gil 1

 Photo 11 © Gilbert DELEPELEERE

Gil 2

 Photo 12 - © Gilbert DELEPELEERE

Gilbert et Adelin Février 1954.
La maman de Gilbert et Jeanne la maman d'Adelin.

 

 

 

Gil 3

 Photo  13 - © Gilbert DELEPELEERE
Dans les vieux blocs A1 Gilbert et son ami B2 Adelin le fils de mon cousin Charly ce dernier est le neveu de mon père.

Gil 4

 Photo 14 - © Gilbert DELEPELEERE

Adeline
Photo 15 - plus d'infos clic sur l'image.

B 1 Tantje Nille - B 2 Sterke Mile - B 3 Maria
Les enfants ???

GB de l'époque
Photo 16 - Une Colporteuse

 

Cigo1
Photo 17
rue de la Cigogne en direction de la rue de Flandre.

Cigo2
Photo 18

rue de la Cigogne année 70 - Pierrot Heymbeeck

blondine
Photo 18

La photo est extraite de la revue Cercle d'Histoire de Bruxelles juin 2010. C'est Henri le fils de Blondine qui me l'a donné avec son accord.Dans la revue il n'y avait comme texte que Blondine Montigny  Boutique de lingerie fine , 228 rue Haute.

Ci-dessous le texte de Nelly ;

Blondine Montigny,  l'épouse de Gust Hermanus et maman d' Henri  et Chantal a tenu son magasin de lingerie fine " Blondine" de très nombreuses années au 228 rue Haute.Il était situé entre le café "Chez Alex et "Lormiez Sports ". J'ai toujours connu la famille Hermanus qui était une famille d'excellents  commerçants rue Haute. L'oncle de Blondine et Gust de son nom également Gust Hermanus tenait avec sa femme Rosa un  magasin de chemiseries  de luxe etc.. "Nelson"  à qq  maisons du café le "Papillon". Leur fille Jenny tenait le magasin"Boy" pantalons pour dames sur le même trottoir. L'autre fille Micheline avait son magasin juste à côté du cinéma Rialto pour ensuite reprendre le magasin de chaussures de son parrain " Michel" ( frère de sa maman Rosa ) au 191.J'ai habité dans cet immeuble pendant 27 ans.Depuis que j'habite Molenbeek madame Blondine Hermanus est ma voisine. Et cela me fait toujours rire quand elle dit à qui veut bien l'entendre qu'elle me connaît depuis que je suis dans le ventre de ma maman. A ce jour elle a 91 ans et se porte bien.

Merci à mon ami d'enfance Henri Hermanus pour cette belle  photo... 

Louis1

Louis2

 

 Brussels By N
Photo 19 - Pierrot Heymbeeck

 

La Grand Place de Bruxelles à 3 heure du matin

OUIOUI

Photo 20 - merci à Jef Slagmulder

Bruxelles en 1902  rue de la Régence

Montagne
Photo 21

Montagne du Parc en 1914

Novak
Photo 22 - Pierrot Heymbeeck année 75?

 

revue militaire 1933
Photo 23

Revue militaire Porte de Hal en 1933

Bezze
Photo 24

La Bourse de Bruxelles

Rempart 5
Photo 25
 

RUE d'ALOST café parents.
Photo 26

La rue d'Alost, où mes parents ont tenu café en 1953, à gauche le dépôt des Grands Magasins de la Bourse, dans le fond de la photo c'est la rue Antoine Dansaert.
Guillaume Kekenbosch

 

 

Rempart 7
Photo 27

Jardin d'Enfants dans le quartier du "Coin du Diable".

14 avril 2010_0198
Photo 28

 

14 avril 2010_0196
Photo 29

 

 

P1000384 002
Photo 30

 

 

Pub

 

5

Photo 31 - Roger Côme reproduction Interdite

Panorama de Bruxelles (quartier Coin du Diable) année 30.

De gauche à droite

1 Le Drapeau du Palais Royal - 2 La flêche de l'Hôtel de Ville - 3 L'église du Coudenberg - 4 L'église des Riches-Claires - 5 L'église de la Chapelle - 6 Le Palais de Justice et Cerise sur le gâteau ---- la façade de l'école 3, située rue Rempart des Moines (de poupevest) 

Commentaires

  • Félicitation pour la photo n°6, une vraie photo de pro prise en pose longue(filé des feux rouges de voitures)
    BON MARCHE: Je me rappelle avant la guerre, il y avait une terrasse avec, il me semble, un bassin, ma Boma m'y emmenait pour goûter (et elle aussi, gourmande comme un chat, fallait voir la "montagne" de chantilly sur la glace!)
    Me rappelle aussi d'un petit bateau d'une dizaine de cm qui marchait par projection de vapeur par deux petits tubes sous la coque, on plogeai l'engin dans l'eau pour remplir la petite chaudière et on allumait dessous un "Meta" (alcool solidifié en forme de petit sucre) l'appareil fonctionnait avec un bruit rappelant un moteur diesel monocylindre, tant qu'il y avait du Méta.
    Quelqu'un se souvient-il d'un tel jouet que j'ai ét incapable de retouver? Mon BonPa ayant donné tous mes jouets pendant la guerre, mais me souvient encore de ce que j'avais!

  • La Place Rogier du temps de sa splendeur! Je trouve que maintenant cette même place n'a plus aucune personnalité et est vraiment très laide. Ce quartier Nord était un des quartiers de Bruxelles très vivant et cela jour et nuit. Maintenant le soir c'est un désert.

  • Ouverte en 1913, cette salle de cinéma était la plus grande de la capitale.

  • Un extrait clic sur le lien.

  • Au début de la rue Neuve, on peut voir "LES CLOUS" sur le sol.
    C'était le passage pour piétons dans les années 50. Combien de fois l'agent de Police après un coup de Sifflet "TRIIIT, TRIIIT" obligeait les gens de traverser entre les clous....La tête des gens ! Contrariés qu'ils étaient, de devoir changer de chemin. De nos jours, certains piètons et cyclistes se jettent dans ces passages au risque de leur vie.

  • Bonjour Roger ,
    Je ne me souviens pas d'un tel jouet , mais si tu vas sur GOOGLE en cherchant "MOTEUR POP POP" tu vas trouver ton bonheur.

  • Jef est tiré à quatre épingles, il est sur son trente et un comme on dit chez nous.

  • Avant la construction de la place du Jeu de Balle, cette rue était beaucoup plus longue: elle allait de la rue Haute à la rue des Tanneurs. Une partie de son côte nord est devenue le petit côté nord de la place du "Vieux Marché", tandis que son tronçon ouest a été baptisé rue du Chevreuil. Cette rue se nommait au 16ème siècle Wolfstraete, nom qui a été traduit plus tard par rue du Loup, mais le manque de loups à Bruxelles peut donner à croire aussi que cette artère portait le nom d'un notable nommé Wolf. Le renard a évincé le loup au 18ème siècle, à cause d'une auberge très connue, In den Vos (Au Renard). La rue s'est appelé officiellement rue du Renard. En 1853, un fonctionnaire communal a cru que ce "Vosse" était pluriel et a fait modifier le nom français en rue des Renards..
    Source: Toutes les rue de Bruxelles online.

  • J'avais complétement oublié le passage cloutés.
    Au moins il ne fallait pas toujours repeindre le passage zébré.

  • Je me souviens dans les années 50 de la voiture Citroën 15, première traction avant. On en voyait beaucoup en stationnement rue Haute. Enfin partout et surtout dans les films de gangsters à commencer avec Pierre Loutrel ,Atia et ses acolytes( le gang des tractions avant) traqués par l'inspecteur Borniche.
    Mon bompa bich qui a travaillé pendant 27 ans chez Citroën( place de l'Yser était très fier de cette voiture.


  • ils formèrent le gang dit des tractions avant, spécialisé dans les braquages menés à bord de Citroën 15/six , et écumèrent la France dans des hold-ups aussi violents qu'audacieux.
    Les membres les plus célèbres étaient :
    Pierre Loutrel (1916-1946), dit « Pierrot le Fou », le premier « ennemi public N°1 » ;
    Émile Buisson, ou « Mimile » (1902-1956 guillotiné), son lieutenant, le futur « ennemi public N°1 ». Il sera finalement arrêté par Roger Borniche ;
    René la Canne, ou René Girier (1919-2000) surnommé « le roi de l'évasion » ;
    Abel Danos dit « le Mammouth » ;
    Georges Boucheseiche, qui sera mêlé plus tard à l'affaire Ben Barka ;
    Jo Attia, mêlé à la même affaire.
    Henri Feufeu, dit « Riton le tatoué »
    Raymond Naudy, dit « Le Toulousain »
    Source Wikipédia.

  • Clic sur le lien pour la Citroën 15 et les acteurs . C'était un film formidable .

  • Sur la colonne en haut on peut lire: Fernand Raynaud au "Théâtre du Parc". J'ai vu le spectacle dans ce théâtre. Je crois que Fernand Raynaud était le premier à faire en Europe un "One Man Show". J'ai ris du début à la fin. Quel formidable souvenir , je n'ai vu Fernand Raynaud qu'une fois sur scène. Peu de temps après il s'est tué dans un accident de voiture.
    Pour Francine et Roger cliquez sur le lien, j'ai pas trouvé de plombier mais un douanier.

  • Le monument en hommage aux victimes du navire école Comte de Smet de Naeyer se trouve place Jean Jacobs boulevard de Waterloo à Bruxelles , au dos on aperçoit le palais de justice. J'ignore en quelle année a eu lieu son inauguration.
    ------
    1906 ,Biscaye
    En cette fin avril, le navire école Comte de Smet de Naeyer a fait naufrage. Le commandant Fourcault et 33 hommes d'équipage se sont noyés. Le navire avait été surpris dans la baie de Biscaye(Espagne) par une effroyable tempête. On vit le commandant Fourcault,fier et grand, descendre le dernier dans le gouffre, ayant en bouche une cigarette, qu'il venait d'allumer en disant simplement: -Encore une cigarette avant de mourir. A ses côtés , l'aumonier,l'abbé Cuypers, étendait sur la mer monstrueuse un ample geste de bénédiction. On l'avait prié de quitter le bord. Il avait répondu:-J'ai des âmes à sauver. Jusqu'à ce moment ,on n'avait entendu aucune plainte.
    Source du journal "le Soir" de 1906

  • Dans les vieux blocs A1 Gilbert et son ami B2 Adelin le fils de mon cousin Charly ce dernier est le neveu de mon père.

  • Gilbert et Adelin Février 1954.
    La maman de Gilbert et Jeanne la maman d'Adelin.

  • Chauds!
    Les marrons chauds!
    Wèrem kastognele!
    Pierrot,je me demande si ce n'est pas la mère de François(Swa)qui était de ton ancien quartier?

  • Efectivement la maman d'Adelin se prénommait Jeanne.
    dans cette famille il y avait une particularité, 2 soeurs s'appelait Jeanne il y avait GRUTE Jeanne et KLAAN Jeanne, je me souviens qu'une des deux est partie aux Etats-Unis, mais je ne sais plus si c'était la maman d'Adelin.
    Adelin était élevé chez sa grand-mère,celle-ci vendait des citrons, dans la rue Sainte-Catherine.
    L'autre soeur Nille était la tante par alliance de Pierrot, donc c'était notre tantje Nille.
    Plus jeune Nille a habité avec ses parents rue de l'Abricotier (bloumpanchgang) en face des parents de mon papa,mon papa était aussi jeune homme à l'époque, et l'appelait "schun nilleke".
    Gilbert doit surement le savoir, Adelin était un gamin très gaté par ses tantes et sa grand-mère, mais c'était un gentil garçon.

  • C'est vrai qu'Adelin et moi étions très gâtés par notre tante Thérèse( soeur de mon père et soeur de Virginie la mère de Charly le père d'Adelin ) qui tenait la friture rue Haute. Les parents d'Adelin , Jeanne et mon cousin Charly ont divorcé . Jeanne s'est remariée et a vécu de nombreuses années en Amérique. Je l'ai revue qq fois dans les années 90 boulevard Machtens, elle était une grande amie de Flore Lenders, qui elle était une amie de ma maman et ma voisine. Flore, Jeanne et Rosine se rencontraient qq fois à une terrasse à la Bourse et se racontaient leurs souvenirs communs.
    PS :Francine photo 2 sur le sujet " famille Lallemand" Gilbert est d'accord avec moi en disant qu'Adelin ressemble à son arrière grand-père le grand-père de son père et le mien.

  • Vous dites que la grand'mère d'Adelin, vendait des citrons rue ste Catherine?
    Je me souviens de dames assises sur des pliants, avec de grands sacs qui vendaient des citrons "à la sauvette" (en stoumelink?) rue St Catherine et dés l'apparition d'un casque blanc (plutôt deux, un malheur n'arrivant jamais seul) c'était la débandage ainsi que la course des cherettes de légumes. Il est vrai que les "ajoens" marchaient bien lentement pour leur laisser le temps de partir. Mon BonPa m'avait dit que certaines marchandes à la sauvette avait leur mari qui était agent, alors..ne pas se fâcher avec un collègue!

  • La bobonne d'Adelin était une femme très petite et très mince presque toujours vêtue de noir. Elle a vendu des citons rue Sainte-Catherine pendant de nombreuses années et cela par tous les temps,une femme très courageuse. Son mari Philémon était laveur de vitres.
    Une question à Francine la cousine d'Adelin , Adeline est elle la fille de l'autre Jeanne?

  • Oui Nelly, Adeline était la fille de l’autre Jeanne.
    Sur la photo, je suppose que ce sont les enfants d’Adeline .
    Comme j’avais écrit sur mon comm. précédent Nille était la femme de l’oncle de Pierrot (sterke mile) frère de sa maman.

  • J'ai revu Adeline dans les années 80 ou 90. Elle travaillait à l'hôpital Saint-Pierre comme secrétaire médical. C'est une personne super gentille. A chaque que j'allais dans son service à Saint-Pierre avec ma maman elle venait toujours nous dire bonjour et bavarder avec nous.

  • Clic sur le lien Jeannine y fait de la pub pour notre blog.

  • Clic sur le lien : sur cette photo 1 , il y a trois membres de la famille Hermanus. Gust et sa femme Rosa et leur fille Micheline.

  • Merci ANDRE pour ton renseignement.
    C'est exactement l'engin dont je me souviens (je devais avoir 7 ans!)
    J'ai été voir sur le site, mes les explications du fonctionnement sont assez "vaseuses".
    Me fait penser à mon prof de Mécan's en 1950 à l'ENP de Vierzon qui nous avait déclaré sa propos de la fiabilité des lois de la mécanique: "Messieurs, il est scientifiquement prouvé que le bourdon ne peut pas voler, car trop lourd pour la surface de ses ailes (charge alaire), mais comme personne ne le lui a dit....il vole quand-même!"
    Je vais étudier ce site très intéressant et encore merci.

  • Bonsoir Nelly;

    Les marchandes de citrons de la rue Ste Catherine, (encore un petit métier bien bruxellois disparu) ce n'est pas ce que l'on appelait des "citron waiwe" ou quelque chose dans ce genre?
    Mes souvenirs (+ de 70 ans) étant uniquement phonétiques.

  • Le B 15, ne serait pas Adeline, mais Maria une autre tante d'Adelin - Merci Gilbert

  • Photo 20 rue de la Loi?
    Une question pour la photo 16: quelle est la rue?????. Je connais mais ne la situe pas.
    Merci d'avance d'éclairer ma lanterne.

  • Concernant la photo 16,j'ai aussi cherché,mais en vain.
    La légende de cette photo est la suivante :
    "Scène de la vie des Marolles."
    Une rue étroite en pente,j'ai tout de go pensé à la rue des Chandeliers,mais je n'en suis pas plus certain que ça!

  • j'ai aussi pensé à la rue des Chandeliers et c'est possible. Clique sur le lien photo 1 Henri Mertens et sa soeur Moustique rue des Chandeliers. En regardant bien cela y ressemble , le magasin à droite etc...

  • Bonjour à tous,
    effectivement la photo n° 16 est bien la rue des chandeliers avec dans le fond la rue de la samaritaine et sur le coin c'était le magasin de chez kavitje.
    Henri

  • Dans le fond de l'image.... je crois reconnaître quelqu'un!

  • Je pense aussi que la photo n° 16 représente une partie de la rue des Chandeliers tandis que pour la photo n° 20 j'ai IMMEDIATEMENT pensé à la rue de la Régence, côté place Poelaert(aussi berg af et berg op) --- MAIS ce n'est qu'une idée hein, hei ma vast ?

  • Photo n° 19 à droite lorsqu'on regarde la photo il y au milieu un escalier -- plate- forme -- escalier et sur la plate-forme on voit deux hautes portes en style roman...

    En-dessous...de cette plate-forme il y a un ... restaurant/cave et et et quel est le plat EXTREMEMENT connu qui a été inventé/créé/élaboré dans ce resto ????

    Ce plat vous l'avez TOU(TE)S mangé dans votre vie.

    Je l'ai DEJA écrit poutant, et vous ne le savez déjà plus !!!! taiss toch graaaaaav hein, j' suis habitué zaile à ce stuut car je vous aime quand même toujours autant hei ma vast ?

    P.S. : je commenterai + tard les autres photos. Bigs à tou(te)s.

  • Sur un autre blog si je me souviens bien tu avais parlé "d'un oeuf à la Russe".

  • Oui Gilbert, c'est bien la rue de la Régence.

  • Je pense au Boulevard Barthélémy du côté de la porte de Flandres , avec le canal et à gauche la grue de BINJE, (la deuxième ayant été démontée)?

  • E.x.c.e.l.l.e.n.t !!! ma SWEET cela me fait très plaisir de te féliciter pour ta mémoire, car en effet c'est dans ce stuut à la Grand' Place qu'a été créé : l'oeuf à la russe.

    Merci chic PIERROT de me confirmer (ou d'être de mon AVIS) concernant la rue de la Régence. On est quand même des cracks hein on reconnait !!! des stuutes qu'on a JAMAIS connus, hei ma vast ?

  • Tu as raison!

    En fait, j'ai fait cette photo pour toi.
    Le 14 avril 2010, était une journée ensoleillée et j'en ai profité pour faire quelques photos de Bruxelles.

  • la rue d'Alost,où mes parents ont tenu café en 1953,a gauche le dépôt des Grands Magasins de la Bourse,dans le fond de la photo c'est la rue Antoine Dansaert.

  • Merci à Roger, pour les 5 photos du quartier du Coin du Diable (4 du canal)

  • était à côté de la bibliothèque devenu maintenant "Le Centre Breughel". C'était une petite vitrine mais avec un choix du tonnerre.

  • Près de la place de la Chapelle face au Sarma. On ne payait que les boutons c'était la pub. Ensuite Maurice( Dandy) le frère de Simon de Parvienne est parti rue Neuve.

  • polle buun et Jean de leur nom Schoonjans,ont habités avec leurs parents rue de l'Abricotier, moi je ne les ai pas connu habiter là, mais bien les parents.Leur papa avait l'habitude de m'appeler AlPHONSINEKE,ce qui avait l'art de m'enerver au plus au point.

  • Ma maman et moi allions presque toujours acheter nos chaussures chez Berthe, ce n'est que plus tard que le magasin est devenu mireille-berthe, mireille était le nom de sa fille.Dans les années 70 j'y allais encore souvent.Berthe me confondait toujours avec ma soeur Jeanne,elle avait oublié que j'avais aussi grandi.

  • Erreur de topic Polle Buun n'est pas ici.

  • Pour la photo 18:
    Bonsoir Pierrot,

    La photo est extraite de la revue Cercle d'Histoire de Bruxelles juin 2010 . Trois photos du magasin sont au dos de la couverture. C'est Henri le fils de Blondine qui me l'a donné avec son accord.Dans la revue il n'y avait comme texte Blondine Montigny Boutique de lingerie fine , 228 rue Haute c'est tout.

    --.texte de Nelly

    Blondine Montigny, l'épouse de Gust Hermanus et maman d' Henri et Chantal a tenu son magasin de lingerie fine " Blondine" de très nombreuses années au 228 rue Haute.Il était situé entre le café "Chez Alex et "Lormiez Sports ". J'ai toujours connu la famille Hermanus qui était une famille d'excellents commerçants rue Haute. L'oncle de Blondine et Gust de son nom également Gust Hermanus tenait avec sa femme Rosa un magasin de chemiseries de luxe etc.. "Nelson" à qq maisons du café le "Papillon". Leur fille Jenny tenait le magasin"Boy" pantalons pour dames sur le même trottoir. L'autre fille Micheline avait son magasin juste à côté du cinéma Rialto pour ensuite reprendre le magasin de chaussures de son parrain " Michel" ( frère de sa maman Rosa ) au 191.J'ai habité dans cet immeuble pendant 27 ans.Depuis que j'habite Molenbeek madame Blondine Hermanus est ma voisine. Et cela me fait toujours rire quand elle dit à qui veut bien l'entendre qu'elle me connaît depuis que je suis dans le ventre de ma maman. A ce jour elle a 91 ans et se porte bien.

    Merci à mon ami d'enfance Henri Hermanus pour cette belle photo

  • photo 26: j'habite ajd rue d'alost 12, on m'a dit que c'était un café dans les années 50, vos parents peut-être? vous vous rappelez le nom du café?
    meilleurs salutations.

  • Oui c'était le café de mes Parents, Petit café de la Bourse,et le nom de notre équipe de balle pelote (Diables Sports)
    Guillaume

  • Bonjour,

    Je me rappel les bon souvenirs de l'époque ou c'était le Rio Grande j'allais régulièrement boire un pot avec Edouard (Patron de Alba) Jean de la rue Samaritaine et son beau fils Joseph et bien d'autre.
    @+
    Fred.

  • Photo, la confiance règne: Faut pas demander comme "ils" avaient les poepers des gens du quartier hein !!!

Les commentaires sont fermés.