André BETTE

ANDRE BETTE


Ces photos ont été prises par ken ROE, collaborateur de "CINEMA TREASURE", Ken était responsable de plusieurs salles dans la ville de LONDRES.
Il y a deux semaines, il est venu à Bruxelles, je le connaissais par internet, on a passé l'après midi.

 

 

DSC_0205

Photo 1

Comme je disais à ken , il est presque dommage que l'on rénove la façade du cinéma "CENTRA"

 

DSC_0206

Photo 2

 Façade de l'ex cinéma TABORA, situé rue de Flandre.

 

DSC_0233

Photo 3

Le cinéma ORLY ouvert le 30 avril 1954.

L'autre cinema du boulevard Jamar était le VOX, ouvert avant 1910, il s'appelait d'abord l'Omnia puis Midi Palace et enfin le MIDI VOX.

PUB de 1923

MIDI PALACE 
21, boulevard Jamar
du 14 au 17 décembre
L'HOMME AU MASQUE DE FER
Grand drame en 10 parties
Journal Actualités

 

 

Agora

Photo 4

 

 

DSC_0200

 

 Photo 5

 

 

 

DSC_0232

Photo 6

 

 Monnaie

Photo 7

Ecuyer cinéma de la Monnaie (1920-1938, studio de l'étoile, à nouveau Monnaie après la guerre puis Ecuyer dans les années 50. Fermeture  en1962, démoli l'entrée subsiste avec l'appelation monnaie

Le cinéma avait deux entrées, rue Léopold et rue de L'écuyer que l'on voie sur la photo, merci à ken ROE pour ces belles photos.

 

DSC_0221

Photo 8

 

DSC_0222

Photo 9

 

DSC_0217

Photo 10

 

 

Paris
Photo 11

 

 

Plaza

 Photo 12

 

La Reine de Saba

1922, rue de la Chapelle 2,

Pub pour le film
"La Glorieuse REINE de SABA"
Au cinéma HIGH-LIFE
Avenue Louise.

Extrait du tome 2 - BRUXELLES 1000 - une HISTOIRE CAPITALE

Miroir

Suivant Jacques Debreucq, au n° 28 de la rue du Miroir (en face de la rue de Nancy) qu'aurait sévi, début des années 1920, un Ciné de Famille !!!

Cinoche Miroir

 

 rue du Miroir coin rue Haute

 La rue du Miroir au coin de la rue Haute.

C'est le magasin du "Chinuus", un authentique chinois qui a habité de nombreuses années dans le quartier. Dans ce magasin on ne trouvait pas que de la mercerie mais pas mal d'articles de toilettes, et autres. En deux mots la caverne d'Ali Baba. Ecrit par Nelly Lallemand

Epée

 Le même coin, mais le 30 mai 2010 - Photo Pierrot Heymbeeck

 

 

Fontaine

 

Encore la rue de l'epée et toujours le 30 mai 2010 - Photo Pierrot Heymbeeck

Commentaires

  • Rue de Flandre?

  • Au Midi,près de la place Jamar?

  • Effectivement Nelly, il me semble reconnaitre ce grand magasin, où il y avait des vélos, et qui était un ancien cinéma. Complèment sur la gauche de la photo, on dirait le début de la vitrine du boulanger Vandekerkooven? (pas sur de l'orthographe du nom)L'ancien boulanger avait affiché un diplôme de fournisseur du Roi. Et après le boulanger se trouve le restaurant "La Marée" le restaurant renommé de Mario et Teresa ALVEZ. Un de mes points de chute favori quand nous allons à BX et que nous voulons faire un extra.(Mais hélas, fermé le dimanche et lundi)

  • J'ai reçu les photos d'André, sans aucune explication...

  • Où es-tu pour nous donner qq explications concernant tes chouettes photos? Je rigole hein André.

  • J'ai eu la même idée que toi Jef, ce cinéma pouvait se trouver à côté du cinéma Orly, sur la place Jamar.Enfin si je me trompe on sera deux à être des "CANULES"

  • Clic sur le lien : Il y a une liste des très très nombreux cinémas qu'il y avait à Bruxelles. La liste est longue. A ce jour il n'en reste plus beaucoup.

  • C' est bien au Jamar, c' était un des 2ou3 cinémas "cochons" qui étaient sur le même trottoir. C' est là que j' ai vu un vrai "sex-film" pour la premiére fois(1974)...dans la salle, des couples "occupés à ......" et...des peïs seuls aussi occupés..."tout seul" en regardant le film et...les couples occupés et avec ça une sale odeur de...renfermé et un peu de tout mélangé! Sur le même trottoir il y avait un magasin avec une grande vitrine qui vendait des kekettes, heuuuu..... des maquettes d' avions, bateaux, motos, voitures etc...

  • Et j'ajouterais même à ton commentaire,que la plupart de ces"peis seul...occupés tout seul"étaient soucieux de leur tenue vestimentaire car ils avaient un châpeau ou bien une casquette...
    OP HEULE SKUUT¨!!!

  • Oui Jef et même un châpeau BUSE, hey ma vast ?

  • Pub pour un film la Reine de Saba

  • Clic sur le lien.

  • ...ou un cache-klette, ohhhhh(casquette, mouch). Bravo Lucien pour le chapeau-buse;o)

  • Début des années 60 j'ai été au cinéma Orly avec la mère de Gilbert et sa soeur. Je n'y ai été qu'une seule fois et c'était pour le film "J'irai cracher sur vos tombes".
    Clic sur le lien car la musique de ce film est formidable.

  • Je me souviens fort bien de la naissance du cinéma ORLY qui est devenu plus tard --- à cause de la crise du cinéma --- un ciné débitant des films X. J’ai été une ou deux fois – pas plus – et au début seulement hein… hei ma vast ? mais sincèrement je ne sais plus à quel(s) films j’ai assisté.

    Par contre AVANT la naissance de l’ORLY il y avait un p’tit cinéma sur le même trottoir (+/- 50 m à gauche lorsqu’on regarde la façade de l’ORLY) et ce cinéma c’était le « MIDIVOX » --- entrée au bout d’un couloir…
    Dans ce cinéma j’ai vu par ex : « La reine MARGOT » avec Jeanne Moreau, etc…

    Pour le film « j’irai cracher sur vos tombes », moi je l’ai vu au « FABY » rue Th. Verhaegen…ce film m’a marqué à plus d’un titre…tout d’abord pour son sujet général -- comment on peut reconnaître un « blanc » qui a du sang « noir » dans les veines…je ne sais pas si dans les extraits du film sur « Youtube » on en parle…

    N.B. : RIEN ne vaut la lecture du livre (comme d'hab) de Boris VIAN.

    Mon frère aimait beaucoup l’acteur Daniel CAUCHY qui joue dans ce film et dire que ce même acteur à --- entre autres – joué dans un des films de la saga des « Gendarmes de St-Tropez avec Louis de Funès) bref pas tout à fait le même genre de film. J’aimais aussi beaucoup l’acteur principal du film à savoir Christian MARQUAND – je trouve qu’il n’a pas eu la carrière cinématographique que j’attendais…

    Enfin pour faire le straffe est-ce que vous pouvez écrire qu’est-ce qu’il y avait dans les années 50 (et avant) en FACE de l’ORLY, MIDIVOX etc, bref là ou les trams s’engouffrent et sortent du tunnel… -- il y avait là jadis un STUUT que j’allais TOUJOURS VOIR CAR CELA ME FASCINAIT… et si personne ne répond awel moi non plus, hei ma nog vast ?

    Bigs à tou(te)s.

  • Oué ma SWEET je viens de regarder -- rapidement -- cette liste de cinémas -- assez décevant -- pleins d'erreurs et... pleins d'oublis, enfin fourt je sais je sais je sais : "jamais content", mais quand on klache "l'ELYSEE" à la rue Neuve par ex...pfffff

  • Ces photos ont été prise par ken roe collaborateur de cinema treasures ,il y a deux semaines il est venu à bruxelles, je le connaissais par internet on a passé l'apres midi ensemble il a pris pas mal de photos,photo n°1 ancien centra,n°2 ancien tabora

  • Comme je disais à ken ,il est presque dommage que l'on renove la façade du centra ,par contre pour le tabora rue de flandre fermé il y plus longtemps ,on reconnait encore qu'il a été un cinéma

  • Ken roe a travaillé dans le cinema et a dirigé plusieurs salles à londres,le site cinema treasures parle de certaines salles bruxelloises

  • La photo n°3 était bien le cinema orly ouvert en 1954,le vox plus ancien était ouvert avant la premiere guerre mondiale et s'appelait l'omnia,puis midi palace,midivox et tout simplement vox

  • La photo 3 est le cinema orly ouvert en 1954,l'autre cinema du boulevard jamar était le vox ouvert avant 1910 s'appelait d'abord l'omnia puis midi palace puis midivox

  • En tout cas le temps passe et les cinémas trépassent :(

  • La dernière que j'ai été au cinéma Aventure c'est pour revoir le film " Le Pont de la Rivière Kwai" dans les années 80.

  • Rue du Miroir - rue Haute.

  • D'après le site des cinémas de Bruxelles dont j'ai mis le lien plus bas. Il y parle du "Cinéma des Familles" rue Roger Van der Weyde 26/28. Si ma mémoire est bonne la Roger Van der Weyde est juste séparé par le pont de la rue du Miroir.

  • C'est le magasin du Chinuus un authentique chinois qui a habité de nombreuses années dans le quartier. Dans ce magasin on ne trouvait pas que de la mercerie mais pas mal d'articles de toilettes, et autres. En deux mots la caverne d'Ali Baba.

  • Rue Wayez ?

  • On peut voir le magasin le Tank le prix. Je passais devant pour aller à l'école . Je me souviens que c'était un meli mélo de marchandises dans des paniers des chaussures sur des tringles des vêtements etc...

  • On peut voir le magasin le Tank le prix. Je passais devant pour aller à l'école . Je me souviens que c'était un meli mélo de marchandises dans des paniers des chaussures sur des tringles des vêtements etc...

  • rue du Midi?

  • Dans les années 50 ma bobonne me lavait les cheuveux au savon brun, le paper w.c c'était du journal, le produit pour la vaisselle de la poudre Omo etc...Et bien bij de Chinuus comme on l'appellait , c'est la que j'ai acheté mon premier shampoing ,Biodop et je me souviens je regardais ce shampoing avec admiration , c'était nouveau pour moi. Je comprends que maintenant cela doit faire sourire. Le magasin a disparu depuis longtemps. Il faisait partie tout, comme le Peigne d'Or de ma jeunesse.
    PS Merci Pierrot pour cette photo qui me fait grand plaisir que de souvenirs je suis passée devant des milliers de fois.

  • Pour répondre à nelly,il y avait un cinema des familles rue roger vandeweyden mais avant la deuxieme guerre mondiale faisait partie d'une école catholique institut saint nicolas? pas sur!quelqu'un sait en dire plus?

  • photo 6 cinema eldo 117,rue de brabant
    ouvert avant premiere guerre mondiale theatre du nord(ou cinema)années 30 ibis eldo(1947-1983
    Photo 7 ecuyer cinema de la monnaie(1920-1938,studio de l'étoile,à nouveau monnaie apres la guerre puis ecuyer dans les années 50 fermeture 1962,démoli l'entrée subsiste avec l'appelation monnaie

  • Le cinema avait deux entrées ,rue leopold et rue de l'ecuyer que l'on voie sur la photo ,merçi à ken roe pour ces belles photos

  • J'espère que Gilbert va nous dire de quel stuut il s'agit, car moi je me souviens seulement de la petite salle de Body Building à côté des cinémas "cochons" et des photos de mecs costauds affichées sur la porte, c'était le rêve de tous les p'tits Kets de notre âge qui voulaient tous y aller pour ressembler à Hercule ou à Maciste ;o)
    Il y avait aussi dans le tunnel une grande publicité pour la "Croix Blanche" personnifiée par le visage d'une jolie maske qu'on ne manquait pas d'admirer lors de chaque passage de notre tram qui nous amenaient à Uccle Calvoet pour la colonie de vacances.

  • Il est vrai qu'il y des trucs qui ne"cloppe" pas avec les renseignements "glandés"par moi dans l'annuaire du commerce ex l'annessens palace devenu star était ouvert avant 1914 vers 1910

  • erreur de frappe cinema monnaie et non minnaie

  • Date exacte d'ouverture
    30 avril 1954
    Vérifié dans la cinégraphie et le soir

  • Je me souviens que ce cinéma a été fermé longtemps ( je crois incendie). Après sa réouverture j'y ai vu le film " Qu'est-ce que maman comprend à l'amour" avec Rex Harrison et sa femme Kay Kendall. Cette actrice est décédée peu après ce film.

  • Gilbert et Jef c'est fort vous ne vous souvenez pas du magasin du Chinuus rue Haute? Et du Chinuus?

  • Clic sur le lien: il y a un article de DH concernant le cinéma.

  • Je pense au " vieux Skooter", tenu par une dame. La particularité de cette dame était, qu'elle donnait des jetons, quant on lui apportait un vieux portefeuille vite. Le "Skooter" restait aussi longtemps après "la grande foire".

  • Moi je suis une vieille "mei" du quartier, mais je ne me souvient pas de ce magasin.Par contre je me souvient d'une bijouterie qui faisait le coin Miroir rue Haute, car c'est là que ma grand'mère m'a acheté ma première montre en 1957.

  • La salle de Saint François Xavier situé au coin de la rue Roger van der Weyden
    connaîtra la vogue dans les milieux catholiques, au cour des années 1880.
    La salle se transforma plus tard, en le
    "GRAND CINEMA CATHOLIQUE DES FAMILLES"
    Source : BRUXELLES 1000 – Une histoire capitale.

  • Vieux peis,vieux peis...op a gemak zenne Nelly!
    Je suppose que lorsque tu dis cela,tu prends comme référence l'âge canonique du"meesekluter".
    Evidemment que j'ai connu le magasin du"chinuus"de la rue Haute,j'y allais avec ma mère et c'est vrai qu'on y trouvait pas mal de choses.
    Un peu plus loin,il y avait un commerce de vêtements pour dames(pulls,gilets,etc...)qui s'appelait "Tricochic" et la gérante de ce négoce était la marraine de la petite fille du "Chinuus".
    Je me souviens aussi du magasin"Le Tank"où ma mère,qui était une"crack" du tricot,achetait toujours des boules de laine et des boutons à coudre.

  • La rue Roger Vander Weyden :
    Elle est face d'un côté à la rue du Miroir et de l'autre côté à la [b]Langezotstraat[/b]( rue des Foulons).

  • La Spiegelstroet( rue du Miroir) comme disait les anciens du quartier au départ vient d'un nom propre:
    Cette rue est fort ancienne. Elle doit son nom flamand aux frères Jacques et Henri
    Spiegheleren, deux riches bourgeois qui fondèrent , en 1336, rue Haute, un hospice sous l'invocation de Saint-Julien l'Hospitalier. "Spiegel" signifiant miroir en français, les traducteurs des 16ème et 17ème siècles n'hésitèrent pas à donner à la rue le nom de Miroir.
    Source : les rue de Bruxelles.

  • Date exacte d'ouverture du cinema aventure vérifiée suivant les sources habituelles le 30 octobre 1953 avec comme premier film "l'homme de berlin" avec james mason et hildegarde knef

  • la photo 8 movy ,(vieux duc 1912-1934) movy 1934-1967
    photo 9 leopold(1912-1974)
    des souvenirs de ces cinemas

  • TRES heureux de savoir que ce stuut vous intéresse donc c’est avec PLAISIR que je vais vous délivrer
    de ce stress insoutenable.

    Bref en fait j’avais bien écrit que le stuut se situait « EN face du Midivox, bref à l’emplacement du tunnel/trams actuel… eh bien AVANT c’était, c’était, c’était LA SENNE QUI COULAIT A CIEL O.U.V.E.R.T à cet endroit sur une distance d’environ 50/100 (jusqu’ au début du rond-point environ de l’ immeuble « TINTIN »).
    La SENNE s’écoulait là, placide (eau très foncée).

    Faut s’imaginer le boulot hein, pour détourner ce stuut et… en faire un tunnel avec des trams…

    Je n’ai vu nulle part une photo de la SENNE à ciel OUVERT sur la place JAMAR….

  • cliquez sur le lien qq photos de la Senne sous Bruxelles. C'est dommage que la vidéo a été supprimé.

  • La Senne en face du Midi Vox ?

    Sous, le Boulevard Jamar ?

    Je ne pense pas, mais pas loin, derrière le boulevard oui.

  • Eh oui Chic PIERROT la SENNE passait encore début des années 50 en face du MIDIVOX à CIEL OUVERT, exactement là ou depuis maintenant des dizaines d'années les trams sortent et s'engouffrent dans le tunnel...

    En "jouant" sur les mots je pourrais même presqu'écrire que la SENNE à cet endroit n'était pas SOUS le bld Jamar mais SUR le bld, hei ma vast...

    Je sais aussi (encore !) Très bien qu'il y avait un endroit sur la place Bara où on pouvait voir ENCORE la SENNE à ciel OUVERT (entre deux maisons) aussi je pense qu'à cet endroit la SENNE était peut-être... divisée en DEUX bras...

    Et enfin last but not least pour en finir avec la SENNE je me souviens...ENCORE qu'à un certain endroit de la chaussée de Mons (toujours entre deux maisons)j'allais voir voir la SENNE... à ciel ouvert...

    Lorsque je passerai devant ces endroits je prendrais les n° de maison ainsi je pourrai vous situer plus exactement ces endroits...

    Et pour vraiment terminer ce stuut je n'oublie pas l'endroit au bld Poincaré où les écoles et autres touristes peuvent voir aujourd'hui la SENNE (j' crois même qu'il y a un resto et/ou une cafétaria) MAIS cela n'a rien à voir avec la SENNE A CIEL OUVERT de mon enfance...

    J' suis quand même (un peu) étonné qu'AUCUN(E)S de mes CHAUKESS ne se souvienne de ce stuut... mais il est vrai que j'ai un.. âge canonique, hei ma nog vast ? Bigs à tou(te)s

  • Je viens de faire un "tourke" chez GOOGLE et toujours concernant la SENNE (bld Jamar) j'ai noté que ce flaave restaurant dont je parlais au commentaire précédent se situe exactement au n° 77 bld Poincaré s'appelle "La grande Ecluse".

    Ma grande ZULMA se fera peut-être un plaisir de vous livrer le lien car moi je suis trop doufe enn ik goû sloûpe mais promis c'était promis hein que je répondrai à mes CHAUKESS.

    Tu tapes "la SENNE au bld Jamar" sur GOOGLE

    ZULMA il FAUT convaincre Chic PIERROT enn PAPY DAN, awel taiss zonaa van em baitche te zeuke.

    En volle vitess, chère SWEET au sujet du "chinuus" de la rue Haute, je suis certain que j'ai DEJA écrit à son sujet...mais suis un peu doufe pour rechercher mon commentaire, j'essaierai de le retrouver...tantôt. Tot fluiss.

  • Chinuuzestuute rue Haute
    Oué chèr(e)s CHAUKESS,

    nai que je me souviens du CHINUUS (op den hoek), figuez-vous que j'ai retrouvé ce pei dans le quartier de l'Ilot Sacré ou il avait ouvert... un restaurant chinois rue des Petits Bouchers (berg op à droite). C'était en 1973/74..

    Sweet NELLY avant le biodop moi j'ai connu le "dop" tt court - c'était un tout petit berlingot rebondit (6 frs)et les kets chantaient "c'est grâce à Dop que tous les klachkops n'ont plus de cheveux en-dessous de leurs ...". Un soir en revenant du ciné avec ma mère et ma soeur, j'ai chanté à tue-tête "c'est grâce à Dop etc..), quelle caramel j'ai ramassé (j'avais 10 ans) de ma mère qui m'a lancé "tu ne peux pas dire ça, ce sont de vilains mots...". RIEN, rien mais alors là je ne comprenais RIEN à sa réaction.. Plus tard..

    La phrase publicitaire chantée à l'époque c'était "Dop, Dop, Dop, tout le monde adopte Dop -- Dop, Dop, Dop.

    Le samedi soir sur "radio/Luxembourg" il y avait entre autres soit le crochet radiophonique ou le jeux des questions (Histoire, géo, musique, science) animé par Zappi Max après Marcel Faure et encore après Lucien Jeunesse, etc, etc, etc,

    NELLY & tou(te)s mes CHAUKESS j' vous passe le relais car moi j' serai trop long, beaucoup trop long !

    Francine toi tu as forcément connu lee magasin du chinuus, forcément, TOI marollienne gesnije enn gebakke (tu parles d'ailleurs du "Tank" situé à côté) mais évidement pour connaître un chinuus il faut l'avoir vu. Hei ma vast ! Daaag al men schuu CHAUKESS. Gilbert

  • Dop dop dop
    Dop dop dop
    Tout le monde
    A un Klachkop

    Version Pl. Anneessens.

    (Ma mère n'achetait du Dop, je l'avais ma tête---avec du savon)

    Commentaire van t'hospice, van de rue du Marais

  • Le me souviens que Gilbert dans sa folle jeunesse se faisait faire des permanentes de ce fait il avait un fameux krollekop.

  • Cliquez sur le lien un article du journal la DH concernant le cinéma Paris.

  • Le cinéma Variétés rue de Malines. Le cinéma est à l'état d'abandon depuis de très nombreuses années.
    Juste à côté sur la partie Plaza autrefois c'était un cinéma je crois l'Apollon.

  • A gauche de l'hôtel c'était le cinéma Plaza.Il y qq temps j'ai visité l'hôtel, la salle de cinéma a été restauré comme à d'origine et de façon remarquable. Aujourd'hui ce n'est plus un cinéma mais une salle de , concert classique etc...

  • A droite l'ancien Chapelier Miggerode qui était un des plus anciens magasin de la rue Haute.

  • Quand j'étais jeune, je me lavais la tête au Dop. Un jour plus de Dop,comme à l'époque je développais moi-même mes photos, j'ai pris un peu d'agent mouillant (Teepol) dont on mettait quelques gouttes dans la dernière eau de rinçage pour éviter que les gouttes d'eau restent sur la pellicule. J'ai pris une bonne engeulade! Même après que je lui ai expliqué que le Teepol était l'élément actif que l'on trouvait à l'époque dans les shampooings et les produits pour la vaisselle, avec ajout de parfums artificiels. N'a pas voulu que je lui fasse une démonstration avec la vaisselle, me suit fait traiter d'empoisonneur.
    Les pompiers se servent également d'agent mouillant, pour traiter les feux de paille, brousailles, etc..: l'eau pénètre mieux dans les bottes de paille. Pour usage "privé" utiliser du liquide à vaisselle.

  • A gauche du variétés était un cinema qui a changé souvent de nom,cineum salle d'actualité 1935,cinemax(1936-1957)rubens(1957-1959),apollo(1959-1971),concorde(1971-1977),plaza 2,acropole centre(1982-1985) i connait tout ce pei!non je rigole

  • A partir de 1965,j'allais tous les dimanches à l'apollo spécialiste des films d'épouvante,2 films au programmme,j'ai un jour vu comme deuxieme film "univers de nuit"(universo di notte)avec vince taylor qui chantait wath i say

  • Clint easwood qui vient de feter ses 80 printemps a débuté comme second role dans de nombrux films dont tarantula joué en 1957 au cinema de la rue de malines quand celui çi s'appelait cinemax mais rejoué pour plusieurs semaines au début des années 60 quand ce dernier s'appelait apollo

  • J'y ai été dimanche pour enfin voir avatar en 3d

  • Quelques salles de spectacle ouvrent leurs portes sur le boulevard Jamar dans la dernière décennie du XIXe s., dont le Nouvel
    Eden, le Théâtre du Midi ou encore le Théâtre des Variétés américaines, proposant notamment des combats de lutte. Le
    boulevard Jamar compte également deux cinémas. Fortement modifiés au cours du temps, ils diffusent aujourd'hui des films pornographiques.
    Le cinéma Orly est conçu en 1952-1953 par l'arch. René Ajoux.
    Le cinéma Omnia est aménagé en 1909 par l'arch. Henri Pompe à l'arrière d'une parcelle. Il sera rebaptisé Midi-Palace puis Midivox.

    Région de Bruxelles-Capitale
    INVENTAIRE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL

  • Bel article sur l'aventure sur ce lien,voir les autres salles bruxelloises

  • AU SUJET DU CINEMA "ODEON" CHAUSSEE D'ANVERS.

    Dommage qu'il n'y ait aucun document concernant le cinéma ODEON qui était situé au 47 de la Chaussée d'Anvers. Ma grand-mère paternelle qui était de Geraardsbergen, était venue s'installer à Bruxelles avec la plupart de ses enfants adultes, en 1938 si je ne me trompe, à l'instigation d'une de ses filles qui y habitait déjà depuis quelques années, vu qu'elle y travaillait. Cette dernière était artiste lyrique et se produisait principalement aux Folies Bergères où elle exerçait son art, elle y joua des opérettes, elle a aussi chanté au théâtre LUNA en 1936, elle a aussi chanté à l'Alambra. De temps en temps elle se produisait à l'étranger avec la troupe des Folies Bergères, comme Paris, l'Allemagne par exemple. Elle se produisit aux Folies Bergères sous son vrai nom Germaine De Glas ( le nom De Glas a été changé entre-temps en DE GELAS qui est le nom correct). Lorsqu'elle alla avec la troupe des Folies Bergères à l'étranger, elle se fit appeler Anita Lossez (Lossez était le nom de sa mère), ou encore Germaine Glaesner entre autre. La radio flamande a gardé un enregistrement de ma marraine et tante d'un AVE MARIA que j'écoutais à la radio dans les années 1950, mais encore plus tard dans les années 1960.
    Nous occupions un appartement au 2ème étage, l'enseigne lumineuse rouge était accolé à notre balcon. Depuis la chambre à coucher de mes parents nous voyions la cabine des opérateurs. Toute ma jeunesse a été bercée par la musique et les films. J'assistai tous les dimanches aux séances et, exceptionnellement, le jeudi. Je regardai un film plusieurs fois. Bien entendu je connaissais tous les acteurs, les titres de films.
    La Chaussée d'Anvers était un lieu très animé à l'époque. C'était une chaussée très commerçante où la circulation était très intense, sauf le dimanche. Juste en face de chez nous, il y avait un grand "bollewinkel" où j'étais réputée être la meilleure petite cliente. Un jour, à 9,5 ans, je me suis fait renverser par une camionnette en traversant la chaussée pour me rendre au bollewinkel.
    C'est aussi au Cinéma ODEON que fut caché des familles juives (une petite quarantaine de personnes, commerçants de fourrures, sacs, ..) durant la 2de guerre mondiale, confidence que je reçus en 1954 de la petite-fille de la propriétaire du cinéma, Mme Schepens. Le soir, après la séance de 23 h, ces familles allèrent se dérouiller les jambes dans la salle de cinéma. La cave avait une pièce aménagée pour cacher ces familles et était fermée à clé par un porte blindée qui m'avait toujours intriguée et dont je reçus l'explication sans avoir fait d'allusion à ce sujet
    C'est aussi dans ce même établissement que furent exécutés par Monsieur Louis et ses ouvriers les grands décors qui illustraient les films et qui étaient ensuite acheminés vers tous les grands cinémas de la Capitale. En 1953 ou 1954, Monsieur Louis est parti à Paris où il créa sa célèbre marque de soutien-gorge "LOU", la meilleure qualité qui existait.

    Voilà pour vous quelques renseignements complémentaires. Si de votre côté vous avez des documents ou autres informations sur ce cinéma, je vous remercie déjà de m'en faire part.

    Bien cordialement,

    Monique Jacqueline De Gelas

  • dans ce blog,j'ai mis un programme de l'odeon tout recemment,c'st tout ce que peux apporter,j'ai connu ce cinema deja fermé au début des années 60,à louer des immigrants grecs l'avaient repris en 1966,il s"est d"abord appelé pantheon années 20 puis rex milieu des années 30

  • http://bruxellesanecdotique.skynetblogs.be/archive/2012/07/25/cinema.html


    Bonsoir Madame , le programme d'André se trouve sur ce lien

  • Bonjour,
    pouvez-vous me dire ce qu'il y avait, autrefois, à la place de l'actuel cinéma érotique ABC, 149 bd Adolphe Max ?
    J'ai dans l'idée qu'il y avait autrefois à son emplacement un cinéma plus... conventionnel. (Je songeais au CINEAC NORD, mais il était, côté pair, sur le trottoir d'en face aux 146-152.)

    La documentation que j'ai pu consulter ne semble pas en parler...

  • Au 149 du Bd Adolphe Max il y avait le café Central Nord

Les commentaires sont fermés.