La rue des Vers

 Vers.JPG

 

 

 

 

ORIGINE DU NOM DE LA RUE

 

En 1766, la rue s'intitulait rue Piermans, une corruption de Piermont, le nom de la famille ayant été jadis propriétaire des immeubles situés le long de cette voie.

Un traducteur a vu, dans Piermans (pierman), l'homme aux vers (aux lombrics, aux vers de terre), et la simplification s'est opérée dans le sens que la rue est devenue rue des Vers. Essayant de franciser le mot flamand, on la désigna même par rue des Pires !

Ce n'est que depuis 1969 que le nom Pieremans fut officiellement consacré, mais les anciens bruxellois  n'ont jamais cessé d'appeler la rue Pieremans "Peeremansstrotje".

Source EBRU - Merci à Titi.

 

patrouille des castors - merci à Titi

 "La patrouille des Castors" rue des Vers, par Mitacq. 

Sur cette façade un peu plus haut que l'échelle , il y a une tabatière sur le toit  et bien c'était la chambre de mon Susske jusqu'en 1958
Ecrit par Jeannine Goossens

 

rue-des-Brodeurs.jpg
Photo 1

La rue des Brodeur, à l'arrière plan on aperçoit la rue des Vers ainsi que la rue de la philanthropie. Renée Bjo,  je reconnais le magasin de tabac juste en face.

Exact. Je pense qu'il a disparue vers 1965. A l'autre coin (pas visible sur la photo) il y avait un café La fille dans la voiture était ma tante, décédée à 17 ans Porte de Hal (à vélo renversée par un camion)
Ecrit par Jacques Rivez

 

Commentaires

  • sur cette facade un peu plus haut que l'echelle , il y a une tabatière sur le toit et bien c'était la chambre de mon susske jusqu'en 1958

  • Fresque "Le petit Jojo" d'André Geerts Rue Pieremans 43 inaugurée en 2003
    En 1941 mon père Henri Lallemand (Kidoch) habitait rue des Vers au numéro 47.
    En 1938 il habitait Rue de L'Arrosoir 2 (rue qui n'existe plus qui donnait rue des Vers)
    J'avais une belle photo de mon père et son chien rue des Vers avec son ami Manu van de Jeune devant le café de ce dernier au coin de la rue des Radis. Mais Rosine (ma maman) en 1972 a tout jeté.A cause de cela je n'ai aucune photo de mon père et j'en avais beaucoup de son café rue de l'Epargne.
    Nelly

  • bonjour Nelly
    quelques mots pour te dire que mes parents et grands parents sont nés rue des vers,ma mère en 1931 et mes grands parents en 1900-1901-1902 etc etc tous dans la même maison (qui existe plus presque au coin de la rue haute) elle m'a souvent parlé de kidoch,il sortaient dans une salle de dance prés de la chapelle avec une fille qui a tenu des décennies une épicerie au coin rue de la plume,ils sortaient aussi avec mes beaux parents,quel plaisir entendre parler de gens que je connais pas et dont ma mère me parlait....

  • Après avoir acheté une" crème à la glace"chez la mère de Claudine,au début de la "Deevestrout"nous nous asseyions(Henri,Coco,Michel,Flup,Maggy,etc,etc..) sur le kantche d'Aigle Bleu(Frans était le nom du commerçant,je crois) et de là nous pouvions entendre les dernières plaques à la mode provenant du juke-box de chez Manu. La maman de Claudine ne s'appelait-elle pas Jacqueline?Si je me rappelle bien ,elle avait aussi un fils qui courtisait avec Jeannine des 3 Portes(café sur le nâmet).
    En bas de la "Peeremansstrout" ,il y avait à un certain moment un magasin"COOP"où j'allais faire les courses pour mes grands-parents qui habitaient rue des Fleuristes.

  • La famille Peeters(Jean-MIe,Ninine,Roland)n'habitait-elle pas dans cette rue ainsi que la famille DiVincenzo(Piccolo)?

  • Rue de l'Arrosoir ceux que tu dit habitaient presque tous dans le meme batiment

  • Sur la photo avec l'échelle (tjs pas de nos ou de ref ? cela cause peut-être un problème ?)bref, sur cette photo on peut voir en bas à gauche, UNE PORTE à double battants (à l'époque elle était verte) qui était en fait une des issues de secours du ciné RAF, ...hei ma vast ? J' racontrerai + tard un (des) stuuts que j'ai eu avec, avec, avec, Pierreke évidement, l'empereur des enfoirés, mon ami.

  • la maman de claudine s'appelait julienne son pere leon et son frere yves

  • Claudine était une très bonne amie de francine, et une petite Moke de moi, quand on était très jeune.
    On s’est perdu de vue pendant plus de trente ans, et puis un jour, francine a repris contact avec elle par téléphone.
    Rendez vous fut pris, chez une amie commune, NICOLE, la patronne du café "LES BRIGITTINES", situé rue du Miroir. Après avoir consommé quelques rafraichissements, et évoqué nos souvenirs communs, promesse fut tenue de se revoir très prochainement… hélas quinze jours après nous avons appris son décès par rupture d’anévrisme.
    Claudine JABE, repose au cimetière de Molenbeek Saint-Jean.

  • Concernant la famille JABE, j'ai rencontré il y a peu la fille d'Yves JABE et lui demandant comment allait son père que je n'avais + vu depuis longtemps, elle m'a dit que celui-ci était décédé..depuis + de 10 ans !!!

    J'étais assez estomaqué car YVES faisait quand même aussi partie du paysage de ma jeunesse.

    YVES JABE ne s'est jamais remis de la rupture de ses fiançailles d'avec JEANNINE (fille de MAX des "Anciennes 3 Portes".

    Je dirais qu'après ça il a "erré" dans la vie ... le reste lui appartient maintenant..Hei ma vast.

  • .....pour les renseignements!
    Où est le temps où on jouait au foot ensemble sur le Nâmet et au club?
    Je serais content de te revoir un des ces 4.
    Qui sait,peut-être lors d'une réunion des anciens.....
    Prend bien soin de toi et de ta famille.
    à +

  • j'ai un dvd de toi et de gilbert,quand vous etes allé en angleterre avec l'équipe du club

  • Pethworth quel souvenir inoubliable!
    Je crois que j'avais 16/17 ans à cette époque,j'étais le plus jeune de la bende!
    Moi,je n'ai plus de photos de cette aventure,je ne les retrouvent plus.En fait je ne sait pas ce que mes parents ont fait de ces photos par contre je pense que mon beau-frère en possède plusieurs.
    Si un jour tu pouvais me faire une copie de ce dvd,je t'en serais fort reconnaissant.
    Peut-être pourrait-on le mettre sur le blog?On pourrait y voir de nombreux kets du quartier,ceux dont le papa de Francine disait lorsqu'il était à sa fenêtre "getter dou in dé gauw speile"

  • si tu parviens, à avoir ce dvd, ce serait tof pour mettre sur le blog.

  • comme il y a marrolia samedi,ma femme le donnera a jojo car moi je ne sais pas comment faire pour le mettre sur le blog

  • Un tout grand MERCI,c'est vraiment sympa!
    "On diesten occoje zal kik a ne goeje pot betoule"
    à +

  • Bonjour Monsieur.
    Je tombe "par hasard" sur votre commentaire et il se trouve que je m'appelle Yves Jabé. Mon père s'appelait Claude et mon grand-père antoine. J'ai 42 ans. Toute information sur ma généalogie m'intéresse. Pourriez-vous m'éclairer ?. Merci infiniment. Bien à vous. Y.Jabé

  • Bonjour. Je m'appelle Yves Jabé, fils de Claude Jabé, petit-fils d'Antoine Jabé, et arrière petit-fils de Léon Jabé (Poëlier dans les Marolles).
    Je suis intéressé par des renseignements sur ma famille. AUriez-vous des infos sur ce Yves Jabé décédé ?
    Je vous en serais reconnaissant.
    Bien à vous.
    Yves Jabé

  • Bonjour, mon nom de famille de naissance est Jabé. J'ai été reconnu par Mr Louis ou Léon?.. Jabé, aussi appelé: jean clarence ou Clary. De quel origine est ce nom ? Car j'en trouve en Espagne, au USA, en Afrique... Je ne sais pas où est mon père, s'il il est mort ou vif, il est né en 1936, apparemment à. Bruxelles...

  • Saut erreur de ma part, ma femme était une amie de jeunesse de votre petite tante, Claudine Jabé (dcd) et sœur de votre grand père. Votre arrière grand père Léon était peintre en bâtiment et son épouse Julienne, tenait un petit magasin de crème à la glace sur le coin de la rue des Vers et rue des Ménages.
    Avant de reprendre ce petit commerce ils habitaient rue de la Prévoyance sur la Marolle.

  • Bonsoir Georges,

    Merci pour le commentaire concernant mon père je viens seulement de le voir.

    A bientôt Nelly

Les commentaires sont fermés.