Ambiance

 

 AMBIANCE

pc

Kili Watch un clic sur la photo
17 novembre  2008
Joyeux Anniversaire - Nelly

La photo Bruxelles 1965 .Dans les années 1963 à 1966 je sortais au "Cousins" à la Grand-Place et au "Carabins" place des Martyrs et aussi quelques fois à "Las Végas rue de Malines. Ensuite je suis sortie dans le haut de la ville, "Biblos, Black Horse, Les enfants terribles et le Show Boat". Un jour de sortie avec monique aux "Enfants Terribles" avenue de la Toison d'Or nous y avons laissé notre vestiaire et, de là, nous sommes allés au "Show Boat" rue Jean Stas pendant quelques heures. Aux petites heures nous sommes retournés au "Enfants Terribles" pour récupérer notre vestiaire.Le dancing était au premier étage et le vestiaire était situé dans la cage d'escaliers. Il n'y avait plus personne au vestiaire et le temps de récupérer nos vêtements quelqu'un a fermé la porte d'entrée avenue de la Toison d'Or. On ne s'en faisait pas, nous sommes montés au premier, vers le dancing mais, lui aussi était fermé à clé, ce qui était moins drôle. En clair nous étions prisonnières dans cette cage d'escaliers. A l'époque les GSM n'existaient pas. Heureusement c'était un samedi dans la nuit et nous avons été libérées le dimanche à 1 heure de l'après-midi par une personne qui venait nettoyer. Ouf

Nelly

Gilbert marakas

Je me souviens c'était au mois de mai 1969. Le soir avant le mariage de Monique et Gilbert. Nous avions rendez-vous au café des Trois Portes au Vieux Marché. Le café était tenu par les parents de Monique. En premier lieu rien que les femmes, nous étions au premier étage pour prendre un verre et faire une photo que j'ai toujours. Ensuite nous sommes descendus au café et là quelle surprise, les étudiants de l'ACA avaient promis à Monique de venir pour la veille de son mariage. Ils ont tenu parole et son venus en fanfare. Jamais je ne me suis autant amusée. Tout le monde dansait avec tout le monde. Des personnes âgées, des clientes du café dansaient avec les étudiants et avec moi. Quel souvenir! Quelle ambiance! Cela a duré jusqu'aux petites heures et le lendemain on a remis ça au mariage qui s'est terminé chez Victor rue de la Plume où tard dans la nuit on dansait toujours.
Nelly
--------------------

Si tu vas à Rioooo ! (clic sur la photo)

Non ça ne nous rajeunit sûrement pas, sweet NELLY et je suis bien sûr un peu (beaucoup) ému en voyant cette photo sur ce blog. Ce que l'on ne voit pas sur la photo c'est le monde qui nous regardait ce soir là sur le vieux marché..."si tu vas à RIOOO" en volle trompett ça réveillait hein !et moi je devais "bouger" avec ma Monixke, c'est vrai c'était une fameuse soirée.

Gilbert

groupe ecole 2

Voyage Scolaire

Ecole 17 , rue des Six Jetons , voyage à Bruges et environs.
Sur le bateau :A1 Roseline ,A2 moi ...

Sur l'autre photo de groupe, A1:Rolande
B2: Marie-France...Le petit singe pendu à l'arbre moi... tout au dessus a gauche Jenny , en bas à droite , fille qui saute du talus pas très reconnaissable,dommage Pierrot!!! Micheline Thys.
Pour les autres jeunes filles,grand trou de mémoire pour les prénoms.
J'espère toujour que l'une ou l'autre se verra un jour sur le blog et réagira !!!

Andrée.

 

BARCELONE  1969   HAEI LA BARRE

 

 

Charly Paris

 

 

 

F52

 

 

Mimi petite souris

L'idée de cette photo est venue à Pierrot suite à mon aventure que je vais  vous raconter.

Mais avant cela vous devez savoir que j'ai toujours bien aimée les gens et les animaux.....TOUS les animaux, sauf....... LES MOUCHES.

Dans les années septante j'ai été habiter dans une petite maison spacieuse et assez isolée et entourée d'Animaux ; des Bœufs, Moutons, Paons, Poules, des Oiseaux, des "Porc qui pique", et, et......des SOURIS. Jamais au grand jamais j'aurais, fait du mal aux animaux, sauf....... AUX MOUCHES.

J'avais comme  habitude de donner à manger à tout ce petit monde, qui petit à petit, entoura ma petite maison au plus près (10 mètres pour les bœufs) et les souris !!!!!!

Oh je ne l'ai avait pas encore vue, les souris, mais bien leurs, petits cacas tout blancs (elles mangeaient  le mastic pour les vitres de Pierrot, qui était dans le garage).

Alors que je vaquais à mes occupations ménagères habituelles, j'ai aperçue une  toute petite souris,...... je dirais même un souriceau, à la vue de cette  bête, j'étais comme pétrifiée AUTHENTIQUE, ayant surmontée ma peur, vite, vite je me suis rendue dans la cuisine pour y prendre mon porte monnaie, direction l'arrêt du bus, puis le Métro, tout cela sur mes "slaches" et sans manteau, pour enfin arriver à l'aubette à journaux de la maman de Pierrot, car je savais qu'il arriverait là aux environs de 16 heures. Devant l'étonnement de ma Belle-mère, de me voire dans cette tenue, elle me demanda d'un air + qu'inquiet « awel maske wa valt er veu » j'ai bien dû lui dire que je m'étais enfuie de la maison à cause d'une petite souris. C'est alors qu'elle éclata de rire, ce que fit aussi Pierrot.
Et de là l'idée de la photo.
MAINTENANT JE N'AI PLUS PEUR D'UNE SOURIS, HEIN.

francine

 

Salle Paris

Num%c3%a9riser..[2]

 

Bolsius groupe 4

 

arthur_(2)[1]

 

porte-avion 4

 

francine & Pierrot
francine et Pierrot Köhne - Heymbeeck

Luppens 023b

 ...avec un canon de...20mm!(merci à toi Jeancke car après 41 ans, aujourd'hui tu m'as appris le nom de cet engin que j'ai... non..avec lequel j'ai tiré! Nous sommes à Brasschaat en 1967, journée "porte-ouverte" du 80èmè. bataillon d'artillerie où mon frère René fait son service militaire.
Les familles rendent visite à leurs pauvres miliciens, partis si loin de Bruxelles, ocherme!
J'ai vraiment tiré avec des vraies balles (à blanc) sur des vrais avions (immaginaires). Ca me changait de mes "rivolvers" en plastic, mais je n'aurais quand-même pas voulu ce canon pour jouer tout le temps avec, car les vibrations étaient très fortes, même que quand j'en suis descendu, par après j'avais encore le bidder. Plus loin je suis monté sur un "tank" et rentré dedans, avec ça on pouvait pas rouler, ça c'est dommage! Mais quand je suis sorti du tank j'étais plein de graisse sur mes mains et sur mon "pitalon" et même là c'était pas ma faute et je me suis quand-même fait engueuler;Potferdoumme Nicky...regarde un peu où tu marches zeg! mais c'est pas moi, c'est le tank qui est sâle!

Nicky

Commentaires

  • Je me souviens c'était au mois de mai 1969. Le soir avant le mariage de Monique et Gilbert. Nous avions rendez-vous au café des Trois Portes au Vieux Marché. Le café était tenu par les parents de Monique. En premier lieu rien que les femmes, nous étions au premier étage pour prendre un verre et faire une photo que j'ai toujours. Ensuite nous sommes decendus au café et là quelle surprise, les étudiants de l'ACA avaient promis à Monique de venir pour la veille de son mariage. Ils ont tenu parole et son venus en fanfare. Jamais je ne me suis autant amusée. Tout le monde dansait avec tout le monde . Des personnes âgées, des clientes du café dansaient avec les étudiants et avec moi. Quel souvenir! Quelle ambiance! Cela a duré jusqu'au petites heures et le lendemain on a remis ça au mariage qui s'est terminé chez Victor rue de la Plume où tard dans la nuit on dansait toujours.

  • Non ça ne nous rajeunit sûrement pas, sweet NELLY et je suis bien sûr un peu (beaucoup) ému en voyant cette photo sur ce blog. Ce que l'on ne voit pas sur la photo c'est le monde qui nous regardait ce soir là sur le vieux marché..."si tu vas à RIOOO" en volle trompett ça réveillait hein !et moi je devais "bouger" avec ma Monixke, c'est vrai c'était une fameuse soirée.

  • VOLLE AMBIANCE.ce n'est pas mon cas NE WHO!!!!!

  • Merci d'avoir mis la chanson "Si tu vas à Rio" sous la photo de Gilbert. Cela m'a remis dans l'ambiance et j'ai déjà dansé depuis ce matin. Mais non je ne craque pas. Qui insinue encore des choses? Gilbert a toujours dit de moi que j'étais la reine du jerk .Si tu vas la la la ...

  • C'était un canon 20mm, HISPANO-SUISA.

  • L'ambiance est pluôt calme. Mais qui sont les personnes sur les photos?

  • Caramba !

    Ciel mon mari ! s'exclame ma sweet NELLY, en effet qui s'amène : c'est DANIEL godferdaike (big problème). Celui-ci me flanque dehors en m'invectivant de tous les noms. MAIS QUI M'A OUVERT D'ABORD LA PORTE, hein ?

  • ...avec un canon de...20mm!(merci à toi Jeancke car après 41 ans, aujourd'hui tu m'as appris le nom de cet engin que j'ai... non..avec lequel j'ai tiré! Nous sommes à Brasschaat en 1967, journée "porte-ouverte" du 80èmè. bataillon d'artillerie où mon frère René fait son service militaire.
    Les familles rendent visite à leurs pauvres miliciens, partis si loin de Bruxelles, ocherme!
    J'ai vraiment tiré avec des vraies balles (à blanc) sur des vrais avions (immaginaires). Ca me changait de mes "rivolvers" en plastic, mais je n'aurais quand-même pas voulu ce canon pour jouer tout le temps avec, car les vibrations étaient très fortes, même que quand j'en suis descendu, par après j'avais encore le bidder. Plus loin je suis monté sur un "tank" et rentré dedans, avec ça on pouvait pas rouler, ça c'est dommage! Mais quand je suis sorti du tank j'étais plein de graisse sur mes mains et sur mon "pitalon" et même là c'était pas ma faute et je me suis quand-même fait engueuler;Potferdoumme Nicky...regarde un peu où tu marches zeg! mais c'est pas moi, c'est le tank qui est sâle!

  • En ce qui concerne la photo au restaurant:
    ma maman tient sa cuillère, et mon père est à côté d'elle. Face à eux, mon oncle Jef, afficheplekker à la Ville de Bruxelles, mais également catcheur-boxeur à la Foire du Midi.

    A la droite de menonc' Jef, son épouse, et à sa gauche, mon grand-père paternel.

    Je peux me tromper, car je ne l'ai pas connu, ou alors j'étais trop petit, mais il me semble que le monsieur au fond à gauche serait Jean, un frère de mon père. Et il serait décédé brûlé dans son lit à cause d'une sa cigarette mal éteinte.

    A l'avant-plan, il y a également mon parrain Arthur, fils de Joseph et ami d'enfance de Pierrot, et son épouse Monique.

  • Ecole 17 , rue des Six Jetons , voyage à Bruges et environs.
    Sur le bateau :A1 Roseline ,A2 moi ...

    Sur l'autre photo de groupe, A1:Rolande
    B2: Marie-France...Le petit singe pendu à l'arbre moi... tout au dessus a gauche Jenny , en bas à droite , fille qui saute du talus pas très reconnaissable,dommage Pierrot!!! Micheline Thys.
    Pour les autres jeunes filles,grand trou de mémoire pour les prénoms.
    J'espère toujour que l'une ou l'autre se verra un jour sur le blog et réagira !!!

  • Bien que nous ne sommes pas allées à la même école, j’ai fait avec ma classe, le même voyage scolaire qu’Andrée. C'est-à-dire Bruges, Gand et Ostende.
    A Bruges nous avons aussi été sur les petits bateaux pour remonter les quais.
    C’est ce voyage scolaire, qui m’a laissé un de mes plus mauvais souvenirs.
    Avant d’embarquer sur le petit bateau, je devais faire « ma petite commission » j’en ai parlé à l’institutrice, mais elle ne voulait retarder l’embarquement de la classe.
    Toute cette petite croisière a été gâchée, par le fait qu’au plus je regardais l’eau au plus je devais faire « ma petite », et c’est avec soulagement que je vu la fin de la ballade au bord de l’eau.
    francine

  • Les 2 premières personnes à l'avant droit sont ma grande tante Céline Degroen et mon grand oncle Armand Mertens dit Armand de la Bourse.

  • Je suis désolé. Comme c'est mon parrain qui a envoyé la photo à Pierrot, je pensais vraiment que c'était lui à l'avant-plan.

    Ton grand-oncle et ta grand-tante connaissaient donc mes parents ?

  • Bonjour Serge
    J'étais quasi certain que ce n'était pas tuure et sa femme à l'avant plan droit de la photo.Le monsieur à l'avant plan était un chauffeur de taxi et pratiquait la boxe à la salle je pense à la salle Ploogaert( pas sûr de l'ortographe)





  • La photo Bruxelles 1965 .Dans les années 1963 à 1966 je sortais au "Cousins" à la Grand-Place et au "Carabins" place des Martyrs et aussi quelques fois à "Las Végas rue de Malines. Ensuite je suis sortie dans le haut de la ville, "Biblos, Black Horse, Les enfants terribles et le Show Boat". Un jour de sortie avec monique aux "Enfants Terribles" avenue de la Toison d'Or nous y avons laissé notre vestiaire et, de là, nous sommes allés au "Show Boat" rue Jean Stas pendant quelques heures. Aux petites heures nous sommes retournés au "Enfants Terribles" pour récupérer notre vestiaire.Le dancing était au premier étage et le vestiaire était situé dans la cage d'escaliers. Il n'y avait plus personne au vestiaire et le temps de récupérer nos vêtements quelqu'un a fermé la porte d'entrée avenue de la Toison d'Or. On ne s'en faisait pas, nous sommes montés au premier, vers le dancing mais, lui aussi était fermé à clé, ce qui était moins drôle. En clair nous étions prisonnières dans cette cage d'escaliers. A l'époque les GSM n'existaient pas. Heureusement c'était un samedi dans la nuit et nous avons été libérées le dimanche à 1 heure de l'après-midi par une personne qui venait nettoyer. Ouf!

  • Comme le visage est un peu caché, j'hésitais, surtout que dans sa jeunesse, tu l'as plus connu que moi.

    Comme il s'agirait d'un boxeur, c'est probablement un copain de Jef.

  • Je suis curieuse sur la photo tu es debout sur une chaise, avais-tu vu une souris?

  • OUI, oui Nelly, tu as raison. UNE SOURIS.
    Elle te racontera son histoire de souris demain.

  • mimi petite souris

  • Merci pour ton très beau récit. Je suis contente j'avais vu claire. Chers visiteurs le récit se trouve près de la photo. Photo qui en dit long.

  • Demain nous sommes le 20 novembre c'est la Saint-V( Verhaegen).Au Carabins place des Martyrs dans les années 1960 c'était une boîte d'étudiants. J'y suis sortie pendant pas mal de temps. J'entends encore leurs chansons comme si c'était hier:
    -----
    C'est les filles de Camaret qui se disent toutes...
    Mais dès que le soir venu elles...
    -------
    Ah la salope va laver ton----salope
    Car il n'est pas propre tirelire
    Car il n'est pas propre tirela
    ------etc etc....


  • J'ai savouré l'histoire de la souris de notre raaare FRANCINE et cela me fait narrer ceci : ma MONIXKE -- exactement comme raaare FRANCINE a.d.o.r.e les animaux TOUS (même une grosse araignée ne lui pas peur du tout). MAIS, MAIS, MAIS les souris et surtout surtout surtout LES RATS awel tout comme raaare FRANCINE -- elle ne se contrôle absolument plus !!! Dans ma maison il y a ...2 greniers, le 1er grenier a été aménage et le 2e (super) grenier awel c'est pour mettre du brol et on y accède par une échelle... Messekluuter dans l'âme (mea culpa.

    Comme je devais aller dans ce super grenier j'ai ouvert la trappe alors que ma Monixke était au bas de l'échelle...je commence mon cinéma : "tiens, on dirait qu'une..bête est passée dans ce grenier"...fulgurante , électrique, magique, la réaction : "quelle bête, tu vois quelque chose" (voix stridente hyper angoissée) moi évidement kreitzak "attends, Louke, oué là on diiiirait, aaaah le voilà, attends sale bête...oye taiss nen dikke " et je fais semblant de taper sur quelque chose... Je résumerais que PLUS JAMAIS je n'ai fait et ne ferai cette rotte blague à ma MONIXKE..!!!! Ma MONIXKE qui a descendu, pardon survolé l'escalier en poussant un HURLEMENT, mais alors là UN HURLEMENT comme jamais je n'avais entendu HURLER, elle est sortie comme une flèche (un paaïl) de la maison et je l'ai récupérée + tard rue WAYEZ (elle ne voulait plus rentrer..) j'ai mis du temps et du temps afin de la convaincre que je lui avais fait une rotte blague...Conclusion: encore aujourd'hui elle change de tête lorsque j'évoque l'intention d'aller dans ce grenier "oué, eh bin attends que je sois sortie pour faire mes courses.." incroyable je n'ose + recommencer car j'ai trop peur qu'elle ne tombe RELLEMENT dans un knuup, hei ma vast. Bigs à tou(te)s mes gros CHAUKESS.

  • Oui sans doute ils devaient se connaître.
    En effet Armand était chauffeur de taxi en grosse américaine et il a aussi tenu bistrot.
    Cordialement

  • Je tombe par hazard sur le blog via "Sofei", le 80 ème d'artillerie, en 1976, il était caserné à Dellbruck en Allemagne, och èrme, çà est encore une fois plus loin....Mes parents sont venus me dire bonjour une fois avec ma fiancée de l'époque, qui est aujourd'hui toujours ma femme, et une autre fois parce que j'avais attrapé un brol dans les yeux, ce jour là, j'étais guéri et j'avais donc joué "schampavei", je reviendrais voir ce blogs, t'ès ne kie tof!!!

  • J'ai retrouvé le nom du Patrick auquel je pensais: il s'agit de Patrick Declerck, chef de la brigade des Trekkers à la Police de Bruxelles.

    C'est un copain d'enfance dans le quartier de Notre-Dame au Rouge.

  • Le dancing "Les Cousins" était au premier étage de la maison du Renard à la Grand'Place. J'y ai passé une grande partie de ma jeunesse de 1963 à 66 et cela plusieurs fois par semaine. A l'époque notre belle Grand'Place servait encore de parking. Heureusement cela a changé peu de temps après.
    Grâce à Charly qui lui était barman à la "Récréation " rue du Marché aux Fromages j'ai découvet un site épatant:
    Cliquez sur le lien et vous pouvez y voir l'intérieur de cet endroit que j'ai bien connu à l'époque .
    Que de bons souvenirs.... Hier encore j'avais 20 ans.....

  • Mamy
    Tu oublies quand même quelques détails, tout d'abord que papy et moi avons dû faire la chasse au chalumeau dans la cuisine pour que la souris sorte dans le jardin mais surtout sans lui faire de mal. Et que tous les soirs tu mettais à manger pour cette souris sur le frigo de la cuisine. Cherchez l'erreur ;-)

  • 40 ans déjà où j'étais la demoiselle d'honneur de Gilbert à l'occasion de son mariage avec Monique. Je m'en souviens comme si c'était hier.
    Toutes mes félicitations mes amis et je vous souhaite encore beaucoup d'années de bonheur.
    Nelly

  • Merci ma sweet NELLY, je te réponds par mail car ce serait un peu long et ennuyeux pour nos CHAUKESS.

  • Qui se souvient encore de cette chanson? Quand je sortais au "Cousins" à l'époque on sélectionnait les disques sur le Juke-Boxe et cette chanson avait un réel succès. Un jour j'ai vu Félix Marten au Vismet et gentiment à ma demande il m'a signé un autographe. Comme chanteur on le connait moins bien qu'au cinéma où souvent il avait le rôle du mauvais garçon .
    Clic sur le lien. C'est une chanson que je n'ai jamais entendue à la radio ni à la TV mais au Cousins très souvent. En dansant sur ce dique ce n'était pas l'idéal pour draguer pour le cavalier. Souvent on me pressait comme un citron et me marchait sur les pieds et ça c'était pas très....

  • Eh bien SWEET moi je me souviens de cette chanson mais j'avais complètement oublié que c'était Félix MARTEN qui l'interprétait.

    Félix MARTEN moi je m'en souviens comme d'un acteur de second rôle, grand, élancé, style Jean-Claude PASCAL, Yves MONTAND, Frederick STAFFORD par exemple...

    Tiens encore un qui est "passé" par Edith PIAF aussi, Félix MARTEN a pu également obtenir plusieurs rôle au ciné grâce à l'amitié que lui portait Jean GABIN, hei ma vast ?

    Bref ce n'était pas un grand acteur ni.. un grand chanteur... mais il avait une disons "présence".

    Ceci reflète uniquement MON avis.

    Son grand amour a été l'actrice française Pérette PRADIER, remember, non ? fourt alors. Bigs

  • Bonjour Jean, j'ai déjà été souvent sur ton blog que je trouve formidable. Cela grâce à Charly qui a travaillé comme barman à la "Récréation" et qui m'a donné le lien. Le topic sur le dancing les "Cousins" plein de souvenirs. Dans les années 60 j'y sortais plusieurs fois par semaine. La photo date de 1965.

  • Nelly ,merci pour petite visite du blogske .HI
    Belle photo "Les Cousins"...mo tog uuk e schuu mokske ! Na...
    bye...kesss
    roger

  • Fin des années '70 et début des années '80 je sortais comme un malade, de jour comme de nuit : le 2 Dollar, l'Aquarius, le Tip-Tap, le Circus (Waterloo), le Show-Boat (rue Jean Stas), le Mini-Louise (rue Jourdan), le Golden Gate (boîte de Marc Aryan galerie Louise), le Happy Few (avenue Louise), le Funny Horse, l'Interdit et l'Equipe (rue de Livourne), sans parler de tous ces bistrots dont j'ai oublié les noms...

  • Bonsoir Gilbert,

    Merci je réponds ici car je ne sais plus poster sur le mini chat

Les commentaires sont fermés.