12 novembre 2008

Place Anneessens

Place Anneessens

Ecole n°13 - Place Anneessens + 1880

 

Le petit parc de l'école Funck, n'a pas  toujours été accessible au public.

Les entrées étaient fermées et toute intrusion dans le parc était, par le concierge de l'école, immédiatement signalée à la police.

Dans le coin de l'école, côté rue de la Verdure, les panneaux de basket y étaient rangés et comme de bien entendu les kets du coin allaient y grimper.

Ce n'est que quelques années plus tard, que le parc fut ouvert aux publics et que des anneaux fixes furent installés sur la place et l'on pu assister à de nombreux matchs de basket entre le Royal IV et la Semaille.

Sur la place proprement dite, des bancs y étaient installés où était assises des personnes âgées, ce qui créa de nombreux conflits, avec les kets qui jouèrent au foot sur toute la longueur de la place.

Le Cinéma STAR (cinéma Triplex),  avait souvent des films français à l'affiche.

Encore sur la place, mais situé à côté du "PETIT CAFE", une épicerie où l'on pouvait pour la somme d'un franc acheter un GLACON, goût grenadine ou citron, (voir sur une photo le petit Ket). Je pense bien que c'était le 1er magasin à Bruxelles de vendre cette friandise.Enfin, le jour de la Kermesse de Notre Dame au Rouge, quelques moulins  étaient sur la place, et bien sûr à longueur d'année Swa Caricole de la rue des Potiers avec sa charrette d'escargots.

 Je remercie Serge Baré, pour l'apport de ses nombreuses photos, grâce à elles, on peut voir, quasi tous les commerces des poëles à charbon des années 50 & 60, de la place Anneessens (trottoir rue de la Verdure).

  

DédéPlaceAnneessens

A 1 Jefke VANDENBORGTH, marié à Marie-Jeanne (du quartier)
A 2 Gérard LARDE, marié aussi à une Marie-Jeanne (du quartier)
A 3 Charel CLAUS, ex beau-frère de Jean (surnom : Monseigneur)
A 4 Dédé DEGROEN, marié à Klan Brudje (du quartier)
 

Michel Delmotte + P +

 A 2 Pierrot HEYMBEECK, marié à Francine (de la marolles)
A 3 Michel DELMOTTE, marié à une fille (des vieux blocs)
 

Anneessens

 

Anneessens3

 

Anneessens2

 

rue Bodeghem

rue du Dam 
A 3 Arthur Baré 

Anneessens6

Serge

 

Anneessens8

 

Serge

 

imp. disparues pl. Anneesens

Ces impasses situé es Place Anneessens, étaient déjà supprimées en 1935, année de l'enquête.

francine, Dédé, Maurice etc.

 Pierrot et son chien Loulou

 

 

Commentaires

Je crois que c'est le beau Serge Sur la 4ième photo en partant du haut le petit garçon devant le poteau, il me semble reconnaître Serge( d'après la photo de chez photo Georges).

Écrit par : Nelly | 13 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Bonjour Nelly, et les autres aussi, pas de jaloux Eh oui, je n'ai pas changé.

En fait, les photos 4-5-6-7 et 8 sont de la collection de mes parents (photo 5).

Sur la 6, il y a ma maman, mon grand-père paternel, deux tantes, mes soeurs, mon frère, et deux personnes dont je ne me souviens plus malheureusement, tout en sachant qu'elles étaient de la famille.

Sur la 7, c'est encore bibi, et sur la 8, je suis dans les bras de ma maman.

Merci beaucoup à Pierrot d'avoir mis ces photos en ligne.

Et maintenant, on attend l'identification des kets sur les autres photos.

Écrit par : Serge | 13 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Les poëles Quand je vois la photo "Au grand Coin poëlerie Robette" cela me rappelle que chez mes grands-parents il y avait une poële. Ma bobonne prenait grand soin de la plaque qu'elle nettoyait chaque jour, un vrai miroir. Chaque matin elle l'allumait avec des vieux journaux et du charbon et cela bien avant que je me lève pour que l'appartement soit bien chaud. C'était le seul moyen de chauffage pour les trois pièces. Le soir avant que j'aille au lit mon bompa, avec un fer à repasser bien chaud qui avait chauffé sur le poële, repassait mes draps de lits. Et pour cuisiner ma boma laissait mijoter les choux rouges , des carbonnades etc...des fois deux jours sur le poële. Que c'était bon! Rien à voir avec le surgelés ou autres plats préparés de nos jours. Ensuite dans l'autre pièce nous avons eu un "Continu"petit poële sans plaque qui brullait sans arrêt, de là son nom.

Écrit par : Nelly | 13 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Et encore Sur la deuxième photo je reconnais le chien Zwette Kiki dans les bras de son petit maître.

Écrit par : Nelly | 13 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Merveilleux ton blog sur la place Anneessens.
Chaleureux, humains, plein d'humanisme.
Sur mon blog, je parle de l'histoire de la place Anneessens en instituteur.
Depuis septembre 1954 (date d'entrée à l'école d'application Charles Buls - impasse de la Libération) jusqu'en juin 1965 date de sortie de l'école normale Charels Buls, j'attendais d'abord le tram 74 pour retourner à Schaerbeek, puis le 81 pour rejoindre Laeken.
Aux heures de pointe, il fallait être costaud pour ne pas rater le tram !!!!

Écrit par : leerschool | 13 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Nelly,tu te trompe, le chien c'est loulou. (jeannine soeur a pierrot)

Écrit par : odile | 14 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

Aaah cette place Anneessens là ! Bonsoir Schuune SERGE, j'ai vraiment apprécié les photos que tu as fait parvenir à ce blog. Ce n'était pas exactement mon quartier, mais j'ai quand même vécu qq anecdotes in da koteer... et de revoir CES images de CETTE Place Anneessens là, ah oui ! j'ai passé 6 années devant cette place -- 4 X par jour pour aller et revenir à l'athénée Léon Lepage, hei ma vast. Sincèrement tof et merci Schuune SERGE. Gilbert

Écrit par : Gilbert | 14 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

J'ai harponné un...salami ! C'était en 1959 (printemps/été ?) le soir ! C'était à l'apogée de ma rotte bende, nous étions une dizaine à zieverer dans le quartier de la place Anneessens... En face de la quincaillerie "WALSCHAERTS" il y avait un boucher (sur le coin) et la particularité de ce magasin (ce soir là) awel il avait laissé les fenêtres ouvertes (style guillotine ?) je ne sais plus MAIS il n'y avait PAS de fenêtres...seulement un volet en métal qui interdisait l'entrée...

Ce volet était ajouré (c.à.d. qu'on savait passer facilement sa main et même le bras à travers le volet). MAIS la "marchandise" n'était évidement PAS à portée de bras... Précision : comme marchandise VISIBLE il n'y avait que de gros saucissons de salami...(le reste était sans doute dans les frigos).

Pas d' problème avec le GILLE qui a été détaché une branchette assez robuste dans les buissons qui décorait l'entrée de l'école. Au canif j'ai fait une pointe à une extrémité de mon stok, j' suis retourné au volet de la boucherie et j'ai harponné un gros saucisson/salami dans laquelle toute la rotte bende à mordu...

50 ans après je me souviens encore que cela ne m'avait vraiment PAS goûté, mais, mais, c'était une kroûmeraa de plus à mon palmarès et cela, hélàs, hélàs, à l'époque je le savourais pleinement.

Écrit par : Gilbert | 14 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

une chance Maintenant les Salamis sont une espece protégée et les Harponneurs sont directement traduit devant la cour internationalle avec le WWF comme partie civile !!

Écrit par : francis (titi) | 15 novembre 2008

Répondre à ce commentaire

merci bonsoir
merci de m'avoir fait revivre des souvenirs de mon enfance au travers de mon ancien quartier.
En effet! je suis ému de revoir mes parents (phtoto 3), ma marraine Elisa (photo 2),les deux jeunes garçon en face du grand coin en fait c'est moi georges Baré et mon petit frère Serge. Juste un petit rectificatif en ce qui concerne le petit garçon en vélo en fait, c'est moi georges et non mon petit frère Serge; ceci afin que ce magnifique blog relate la vraie histoire.
Je serais heureux de revoir la personne qui a créé ce blog. Je l'en remercie de tout coeur. C'est le plus beau des cadeaux de noêl. Bien à vous et bonjour à tous les copains d'alors. Georges Baré.

Écrit par : Baré Georges | 04 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

Bonsoir:
merci aussi de m´avoir fait revivre des souvenirs de mon enfance, j´ai vécu presque 13 ans a Bruxelles année 1962 a 1975 dix ans a la rue du vautour nº57 et 3 ans a la rue froebel. J´ai fait la maternelle Rue de Cureghem dans le quartier de la rue d´anderlecht année 1964 a 1967. J´ai fait ma primaire a école nº4 de Bruxelles rue des six jetons année 1967 a 1973. Et de 1973 a 1975 a IAM . A école nº 4 j´avais des tres bons copains surtout de la classe 3ieme A y 4 ieme A année 1970 1971, Enfin mon enfance je l´ai vécu dans les rue de bruxelles. Avec les kets du quartier ( Vautour, froebel, anneessens rue haute etc..) . J´ai des tres beaux souvenir de c´est année et je voudrais si c´est posible pouvoir contacter avec mes anciens copains de école 4. J´ai un blog ( Mon ecole nº 4 de Bruxelles).Aujourd´hui je vie en Espagne.. Aurevoir et pardon pour les fautes de orthographie. Merci pour poster ton commentaire Beeck dans mon blog.

Écrit par : Ramon Barroso | 17 décembre 2008

Répondre à ce commentaire

PLACE ANNEESENS Pourriez-vous me donner des informations sur les cartonneries Houtmeyers qui se trouvaient au coin de la place Anneesens et la rue de la Caserne ? On voit la photo sur le Dubreucq vol 3 - page 19.

Ma grand-mère était natice de le rue de Bodeghem et apparenté aux Houtmeyers ( donc moi aussi )

Merci
Roger Barbier

Écrit par : Roger Barbier | 09 janvier 2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour M. Barbier. Bonjour M. Barbier.

Je n’ai aucune connaissance des cartonneries Houtmeyers.
Mais bien de la rue de Bodeghem, dans un nombre important de maisons se trouvait les vitrines du marchand de Meuble MICHIELS et aussi une sortie très discrète de l’église située rue d’Artois.

Dans la rue était installé d’autres commerces et une amie de ma future femme y habitait dans les années 50.

A mon tour une question : votre nom me dit quelques chose…Vous étiez du quartier ?
Bonne journée

Pierrot

Écrit par : pierrot | 10 janvier 2009

Répondre à ce commentaire

photo d'Arthur C'est bien Charly qui est avec Arthur sur la photo chez les grands parents....

Écrit par : Marie-Claire Baré | 09 mai 2010

Répondre à ce commentaire

J'ai revu Michel, il y a déjà à nouveau quelques années.
Il lavait les vitres d'un magasin situé Place Dumont à Stockel.

Michel était un fan de Clift Richard et de.....l'armée Anglaise. Il a reçu un jour les félicitations d'un maitre de l'école 4, pour avoir écrit "Les Quatres Plumes Blanches".

Michel a aussi été dans les années 50, le kneul d'une amie de Nelly, Mariette S.

Écrit par : Pierrot | 13 octobre 2011

Répondre à ce commentaire

Magnifique la place Aneesens en ce temps là, la poelerie Robette. Beaux souvenirs de mon enfance.

Écrit par : De Bondt Carole | 29 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire